Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !

de : Le Réboursier
lundi 25 juin 2012 - 10h26 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

UL CGT ALES, le 20 juin 2012

Monsieur Alfred BAUDUCCO

Secrétaire UD CGT du GARD,

1300 avenue Georges Dayan,30000 Nîmes

Alfred,

Je t’informe qu’à compter de ce jour,je rends le mandat de Secrétaire Général de l’Union Locale CGT d’Alès qui m’a été confié lors de notre dernier congrès.

En effet,les différentes structures n’ont rien fait,et toi en particulier,toi le 1er responsable du département,afin de me donner les moyens de fonctionner.Pire,les coups bas,les mensonges,afin de déstabiliser l’UL d’Alès n’ont cessé depuis notre congrès.Malgré cela nous avons mené l’activité syndicale. ( Je te rappelle juste le dernier succès du 1er MAI et le dernier conflit victorieux à CALL-EXPERT du 10 au 13 juin où nous avons été partie prenante,pour ne citer que cela.)

Ces méthodes là n’ont pas lieu d’être dans notre CGT !

Le licenciement,par la CGT,de notre Camarade Olivier BIREAUD est inacceptable, et dramatique pour lui et notre organisation.

Je te rappelle qu’à aucun moment,en tant que 1er responsable de la CGT sur le département,tu n’as apporté le moindre soutien à Olivier.

Cela fera 14 ans en octobre prochain que je milite à la CGT.Aujourd’hui,je ne reconnais plus cette CGT,la CGT de mes grands parents,ma CGT.

Des coups de gueules,des incompréhensions peuvent exister dans notre organisation mais là,c’est l’épuration des militants qui ne sont pas sur la même ligne que l’appareil et qui osent porter le débat contradictoire.

Je ne vais pas revenir sur tous les évènements de ces derniers mois.Nombres de syndicats,de syndiqués t’ont demandé la tenue d’une assemblée générale départementale afin de mettre les choses à plat.

La seule réponse que tu leur as apporté fut un silence poli.

Mais qui es-tu pour te permettre d’ignorer l’expression des syndiqués avec leurs syndicats ?

Faut-il te rappeler que sans la base TU N’ES RIEN ?

Faut-il te rappeler que sans la base tu ne serais pas dans la fonction que tu occupes ?

" tu serais certainement entrain de transpirer à la blanchisserie de l’hôpital ! "

oui,car il s’agit bien d’une fonction du secrétaire de section au secrétaire général de la confédération.C’est une fonction de représentation,d’expression de la volonté du plus grand nombre de syndiqués.

Ce n’est pas un grade,tu n’as pas reçu de blanc seing.

Dernier exemple en date,lors du dernier CCN pour la désignation de la succession de Bernard THIBAULT,as-tu consulté les bases syndicales,les ULs du département,la CE de l’UD ?

NON ! tu n’as été que ton propre porte-voix.Tu n’as même pas daigné nous informer pour qui tu avais voté.

Tu n’es pas digne d’être représentant départemental !

Certains camarades vont peut-être penser que je personnalise sur toi,mais nous ne devons pas nous voiler la face,si nous avions eu un secrétaire départemental à la hauteur nous n’en serions pas là aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit,je rends mon mandat,mais je ne fuis pas,je reste membre du bureau de l’UL.Je reste syndiqué car je suis convaincu que la CGT retrouvera un syndicalisme de classes.

Je tiens à te préciser que le dernier bureau de l’Union Locale a décidé de tourner sur un collectif jusqu’à la rentrée,avec Sébastien MIGLIORE comme référent auprès des structures et instances.

En septembre,nous organiserons une assemblée générale des syndiqués conformément à nos statuts,afin de mettre les choses à plat,ET NE PAS FUIR LE DEBAT COMME TOI TU L’A FAIT JUSQU’A PRESENT.

Fabrice DURAND

Ancien secrétaire général de l’Union Locale d’Alès,du 19 juin 2010 au 21 juin 2012.

PS:ce courrier sera envoyé à l’ensemble des syndiqués et des structures.

Via Le réboursier qui considère que ce branleur de mouches (s’il réussit à les attraper) a toute sa place comme animateur au "Club-Med",mais certainement pas dans une UD CGT.

En plus,un cumulard : comme les 3 petits singes,"sourd-muet-aveugle",politique de la chaise vide mais volontaire pour les coups tordus au bal des "faux-culs".

DEGAGES !!!

LR


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 14h47 - Posté par Joannès

Bien vu, sans conscience de classe on ne peut pas représenter les travailleurs !



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 15h03

triste , le syndicalisme va mal



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 15h43

Courage Reboursier ...

Ce qu’il t’arrive, je l’ai vécut à la cfdt , les planqués des UL sont les fossoyeurs du syndicalisme ...

les courtisans sont partout ..

patrig k ( l’ex skapad en escapade )



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 17h29 - Posté par

Slt Skap,

Il ne s’agit pas des l’UL ,mais de l’UD du Gard,et son secrétaire départemental en particulier.

LR


Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 23h53 - Posté par

ici dans le 29 aussi , ul et ud ,

bon courage solidaire


Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
25 juin 2012 - 17h23

Intervention à la CE de l’UD du Gard du 18 juin 2012,(extrait).

".....pour ceux qui ne seraient pas au courant,notre Camarade Olivier BIREAUD a été licencié par la Fédération du Commerce et des Services,par courrier daté du 24 avril 2012.

Face à ce licenciement scandaleux,Olivier,comme c’est le droit pour tout salarié,a cité à comparaitre son employeur devant le Consel des Prud’hommes d’Alès le 27 juin 2012pour demander la nullité du licenciement.

Son Syndicat,le Comité de Soutien d’Olivier,le Bureau de l’Union Locale d’Alès appellent à un rassemblement le 27 juin 2012 pour soutenir Olivier et protester contre ce licenciement.

La répression en cours depuis 1 an,dans cette Fédération menée par Michèle CHAY et aidée par Michel DONNEDU (administrateur de la Confédération) est inadmissible dans notre organisation.

DES CAMARADES SUR LE CARREAU,A POLE EMPLOI,C’EST LA CGT QUI RENIE SES VALEURS !

OUI ! DES CAMARADES ! Olivier,mais aussi Yücel BASARSLAN à Colmar (ancien secrétaire Fédéral) payent aujourd’hui au prix fort leurs prises de position lors du Congrès Fédéral de Poitiers.

Ce n’est uniquement que sur ces faits qu’ils sont licenciés.

Le délit d’opinion,la discrimination syndicale n’ont pas de place à la CGT,que ce soit à la Fédération du commerce ou ailleurs.

Mes Camarades je vous interpelle solennellement !

Comment en tant que Gégétistes accepter que l’un des nôtres soit licencié par notre propre organisation ?

Nous,en qualité de Membres de la CE de l’UD du Gard,nous ne pouvons l’admettre et nous devons tout faire pour la réintégration de nos Camarades. "

LR



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
26 juin 2012 - 08h30 - Posté par Devaux Daniel

Ingerance dans les UL , mises à l’ecart des militants classés " hors-ligne" , démissions provoquées .... ! faire le procés de l’UD 30 serait bien trop long ! à noter malheureusement que ces pratiques sont devenues courantes dans nombre d’ UD ! La question est simple ! comment combattre efficacement le patronat alors qu’on doit lutter en méme temps contre son syndicat ? et le salarié dans tout ça ?


Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
26 juin 2012 - 10h14 - Posté par RICHARD PALAO

Le licenciement , c’est l’arme suprême du patronat pour se débarasser des travailleurs ou des militants syndicaux , il est donc parfaitement inadmissible qu’un syndicat utilise les mêmes méthodes surtout si les motifs sont "politiques" et que ces militants ont le soutient de ceux qui leur ont confié des responsabilités ...

Ce sont ceux qui utilisent ces méthodes qui devraient être exclus de la CGT , car ils ne respectent pas les statuts de notre syndicat et considèrent que la CGT leur appartient .

J ’estime que la CONFEDE qui laisse faire et même pire apporte son soutien à L UD du GARD au lieu d’ agir pour que ce conflit soit règlé en respectant la démocratie syndicale et le mandat de chacun se déshonnore en cautionnant des pratiques que l’on croyait révolues .

J ’exprime ma solidarité avec le secrétaire de L UL d ALES et le camarade qui a été licencié par la fédé du commerce .



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
29 juin 2012 - 07h46

D’après le compte-rendu du CCN, le représentant du Gard a déclaré :
« nous avons besoin d’un message fort, la CGT est appréciée. » ... « Le CCN a pris sa décision, je crains que cela puisse nourrir des divisions dans la CGT. J’espère que ce n’est pas sous la pression des médias. »
Et après, il a voté, bien sûr, pour la désignation de Nadine Prigent.



Nous ne laisserons pas l’UD CGT du GARD casser les militants !
10 avril 2014 - 20h07 - Posté par lolo

Il est parti de la CGT, après s’être amusé ou plutôt "après avoir déliré" avec la CGT...
Finalement bon débarra, et l’ardoise c’est pour les syndicats du bassin alésien,
merci Fabrice !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite