Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

LE 18 MARS 1871

de : ROBERT GIL
samedi 17 mars 2012 - 23h51 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 10.3 ko

Ce jour là, les travailleurs de Paris prennent en mains la direction de la capitale et organisent sa gestion au mieux des intérêts de la population laborieuse. Durant cette période, la Commune de Paris sera indépendante de la République Française, gouvernée par un comité central dont les membres sont élus, et établira pour la ville une organisation proche de l’autogestion.

Elle prend sans attendre des mesures d’intérêt général comme la remise en route de tous les services publics, la suspension du paiement des loyers ou l’interdiction du travail de nuit dans les boulangeries. Ainsi naitra l’embryon d’un premier État ouvrier.

À côté des personnalités élues, les classes populaires de Paris manifestent une extraordinaire effervescence politique : travail, émancipation des femmes, justice, cultes, enseignement, démocratie,… on débat de tout ! La Commune de Paris ouvre la citoyenneté aux étrangers : »Considérant que le drapeau de la commune est celui de la République Universelle ; considérant que toute cité a le droit de donner le titre de citoyen aux étrangers qui la servent ».

Pendant soixante-et-onze jours, les travailleurs de Paris et les militants des organisations ouvrières d’alors mettent en œuvre une gestion démocratique et à bon marché de l’État, avant que les forces armées de la bourgeoisie, conduites par le réactionnaire Thiers, ne rétablissent l’ordre des possédants, fusillant les communards qui leur résistent ainsi que leurs partisans. Les Communards seront finalement durement réprimés lors de « la semaine sanglante ». Ceux qui échappent aux pelotons d’exécution sont déportés dans les colonies.

La Commune de Paris, avec 20 000 victimes en deux mois, fut l’un des épisodes les plus sanglants de l’Histoire de France. C’est à cette occasion que fut écrit le chant révolutionnaire bien connu, « L’Internationale », qui sera repris dans le monde entier.

« L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes »… Marx

http://2ccr.unblog.fr/2012/03/18/le...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
LE 18 MARS 1871
18 mars 2012 - 11h19 - Posté par Jean-Louis

Le 18 mars, la tentative de reprise des canons de Montmartre, Belleville... par Thiers déclenche une action collective et anonyme des masses populaires parisiennes, sous la houlette de personne de "notable". S’ensuit une période de cacophonie organisationelle jusqu’aux élections du 26 mars. D’innombrables pouvoirs partiels, verticaux horizontaux et parfois multiclasses mais à dominante ouvrière collaborent plus ou moins bien. Quant aux mesures d’intérêt général, elles sont prises après le 18 mars et non le 18 mars. On peut, comme je le pense, dire qu’il a manqué "le parti historique" pour que cette "révolution" multiforme aille plus loin (notamment en mettant fin au boursicotage persistant...), aille faire voler en éclats les vieilles institutions retranchées à Versailles à temps. En mai 68, la vague de grèves avec occupation déclenchée le 14 mai est, elle aussi, sans réel contenu autre que le ras-le-bol, l’air du temps... ll y a deux roquets, Mitterand et Rocard, et, malheureusement, un "parti historique" qui s’est empressé de donner un "contenu" merdique au processus révolutionnaire. Tout cela pour la trompette du 18 mars 2012 retentissant dans une Bastille vide !



LE 18 MARS 1871
18 mars 2012 - 14h06 - Posté par Cop

A l’époque de la Commune il y avait surtout une paysannerie gigantesque par rapport à des villes rassemblant peu de population.

Le peuple de Paris était ce mélange de petits artisans et de prolétaires très semblables.

Certains en ont tiré que ça manquait d’un parti. Peut-être, ça se discute. Mais peut-être est-ce également la base sociale, au delà du prolétariat des villes qui a manqué.

Le Mai 68 français fut certainement marqué par cet affrontement terrible, d’autant plus que 100 après les mémoires de chair des enfants de la Commune n’étaient pas toutes éteintes.

Le fond politique et culturel de la Commune était vraiment sous-jacent dans tous les courants, à leurs façons, en 68, comme un courant politique commun, mère de tous ses confluents, des anars aux communistes, ...

Cet héritage, c’est celui du soulèvement populaire, des barricades, des occupations, cet héritage c’est celui qui rompt définitivement avec la classe bourgeoise, co-révoltée de 1789.

De 1789 à 1870, la rivière de sang devient définitive entre la bourgeoisie et le prolétariat, et marquera la suite de l’histoire du monde.

La prise en compte ensuite, définitive, que la classe bourgeoise était bien une classe prédatrice comme une autre, prête à utiliser une violence sans limite, comme les autres classes dominantes auparavant, pour se maintenir aux affaires, allait marquer les consciences .


LE 18 MARS 1871
18 mars 2012 - 11h58

Bonjour,

Enfin quelqu’un qui en parle ! La Commune de Paris est toujours honnie en 2012. Des historiens essaient d’établir la vérité sur divers points de notre histoire mais qui osera dire que les massacres Versaillais étaient des crimes contre l’humanité ? 2 généraux, parmi les pires, ont été massacrés le 18 mars 1871, combien d’hommes, de femmes, d’enfants, assassinés pendant la semaine sanglante ? Jules Vallès, Courbet, Louise Michel, Elisée Reclus ont des collèges ou des lycées à leurs noms ; mais explique t-on aux jeunes qui y vont, qui ils étaient et ce qu’ils désiraient ? Pour le site de la commune de Dieuze, sa commune de naissance, "Arthur Arnould n’est, sans doute, pas un personnage fréquentable" ! Malgré les années et de nombreux témoignages, dans l’esprit des gens, la Commune est restée un ramassis de bandits ! Je crois que la propagande de l’Assemblée de Versailles est la première et la plus belle réussite d’"intox"de l’histoire ! JM



LE 18 MARS 1871
18 mars 2012 - 16h25 - Posté par Jean-Louis

Nous étions près d’un million le 14 mai 1968 sans cars de province. Par contre je ne me souviens pas si nous avons pris froid.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite