Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La Russie - L’URSS et les Communistes ...

de : bernard SARTON
samedi 24 décembre 2011 - 16h09 - Signaler aux modérateurs
38 commentaires

La Russie refait parler d’elle depuis les dernières élections législatives "truquées" . Poutine-Medvedev sont sur le grill depuis que les jeunes générations russes découvrent leur importance économique et politique . Ce peuple qui a subi la fin de l’URSS sans qu’on lui demande son avis se réveille comme dans les pays arabes pour exprimer son horreur de la corruption massive et des oligarques qui ont spolié leur pays et se prélassent en occident avec l’argent volé au peuple . La Russie et son peuple , si martyrisés par son histoire avec le Tsarisme, le stalinisme, la 2ème guerre mondiale, vont peut-être nous étonner encore sur le plan historique .Le Parti communiste russe refait surface ..Pourquoi ? Gorbatchev va-t-il prendre sa revanche sur Eltsine qui l’a complètement bafoué et discrédité devant le parlement russe ? Le KGB devenu FSB perd-il la main alors qu’il a tous les pouvoirs ? L’intelligentsia , après s’être couchée , retrouve-t-elle toute sa créativité critique vis à vis du pouvoir ? Les travailleurs vont-ils de nouveau intervenir dans le processus économique en ne se laissant pas manipuler par des potentats locaux et maffieux ?? Le Parti Russie-Unie composé d’anciens apparatchiks du PCUS, d’aventuriers carriéristes,de militants aussi sincêres que clientélistes n’est plus en odeur de sainteté dans le peuple d’où la magouille électoraliste . La crise efface toutes les illusions de bien-être avec la fin de la croissance économique . La Démocratie promise sous Gorbatchev et Eltsine a été enterrée par l’équipe Poutine pour raisons de stabilité . Toutes ses contradictions expliquent le réveil populaire russe et la mise à mal du pouvoir actuel . La Russie a-t-elle la nostalgie de L’URSS ?

L’URSS ,qui a marqué plus de 70 ans de vie politique, reste encore vivace dans de nombreux secteurs économiques et dans des territoires lointains de Moscou ou de St-Petersbourg , villes où les gens se mobilisent le plus actuellement alors qu’ils ont profité du boom économique de ces dernières années ,ce qui en dit long sur l’état "supposé" d’influence de l’équipe Poutine . Pourtant la politique extérieur de l’équipe Poutine est proche de celle de l’ère soviètique alors que la politique intérieur se rapproche plus du ganstérisme de la camorra napolitaine que d’un capitalisme d’Etat proné en haut lieu .Certains oligarques Eltsiniens ont fui à l’étranger,d’autres sont en prison. Les oligarques Poutiniens règnent en maîtres à l’abri du KGB-FSB . Les militaires ont retrouvé une certaine crédibilité après un temps de désarroi qui a déstructuré l’ex-Armée Rouge si puissante . La Russie n’a pas renoncé à l’URSS comme la 5ème république monarchique française n’a pas renoncé à la révolution de 1789 . La révolution bolchévique hante l’histoire de la Russie actuelle ,les avantages acquis pendant 70 ans sur le logement , la santé , l’éducation , la garantie de l’emploi , les transports bon marché marquent l’inconscient des masses populaires qui n’ont pas les moyens de voyager d’une manière libre comme les oligarques et leur clientèle. "La liberté pour qui ", c’est la question lancinante que tout peuple se pose pour s’émanciper de tout pouvoir qui le contraint dans la pauvreté. Poutine l’a compris au début de son pouvoir en réhabilitant l’ancien hymne en changeant un peu les paroles, en remettant debout l’Etat de droit détruit sous Eltsine mais en laissant la corruption se poursuivre. Recopier Brejnev en plus moderne a fait illusion un temps et aujourd’hui les résultats ne profitent qu’à une petite caste de Russie-Unie complètement corrompue . L’URSS , malgré ses défauts économiques et autoritaires , apparaît comme une "nostalgie" qui avait vaincu la pauvreté , alors qu’aujourd’hui comme en France les SDF sont légion.L’URSS ne peut pas être effacée de l’histoire des russes , le capitalisme n’est pas la tasse de thé de cet immense pays comme dans tous les pays de culture orthodoxe , catholique , bouddhiste, musulman...Le capitalisme a du mal à s’implanter dans ces peuples car ces religions ne prônent pas l’amour de l’argent comme but suprême de vie .

Les communistes , un temps désemparés par l’échec de l’URSS et de ses satellites, reprennent espoir un peu partout . La crise actuelle du capitalisme dramatique redonne au marxisme toute sa force de conviction et aux révolutionnaires une action décuplée . Le déclin américain , enlisé dans les guerres Irakienne et Afghane, ne peut plus faire rêver avec sa perte d’influence mondiale . Les bourgeoisies ,avec la crise financière qu’elles ont provoquée, sont engluées dans une crise économique qu’elles ne peuvent plus contrôler et qui suscitent la colère grandissante de tous les peuples de la planète qui réécoutent les solutions marxistes des organisations communistes. L’histoire de l’Humanité est en train de prendre une autre cours ,avec bien sûr des incertitudes momentanées, avec un espoir de changement où l’exploitation de l’homme par l’homme disparaîtra et où l’argent ne sera qu’un moyen et non pas un but .

La Russie-L’URSS et les communistes , par delà les alléas de l’histoire et les disputes, restent quand même un couple d’amoureux qui ont inventé la révolution d’Octobre 17 et qui a fait rêver à un monde meilleur débarassé du capitalisme.Aux nouvelles générations dans la pratique d’en extraire le meilleur et de ne pas recommencer les erreurs et fautes macabres du stalinisme. Le peuple Russe peut encore nous étonner !!!!!!

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La Russie - L’URSS et les Communistes ...
24 décembre 2011 - 20h40

C’est quoi, cette tartine de propagande anti-Poutine ? Gorbatchev et Eltsine ont ouvert leur pays aux mafias et aux multinationales, et la population russe en a pâti d’une manière pire encore que les Grecs actuels, et le "couple" Poutine-Medvedev a fait ce qu’il a pu pour sortir leur pays du bourbier dans lequel il était. Si les pourris sont en exil ou en prison, ce n’est pas une mauvaise chose.

Le retour du communisme ? Tant mieux s’il est réel, aussi réel que celui de 1917 ! Ici comme là-bas. Mais ce n’est pas en s’en prenant à ceux qui font en sorte que la situation se redresse qu’on y arrivera. Mieux vaudrait s’en prendre à ceux qui fichent le monde, pas seulement la Russie, dans le déclin. Et ceux-là ne sont pas en Russie, suivez la fameuse crise économique pour savoir d’où ils viennent.



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 05h45 - Posté par Ferenc

C’est quoi cette réponse pro-Poutine ?

Je ne vois vraiment pas ce que Poutine a fait de "mieux" que Gorbatchev ou Eltsine !

Sinon amplifier l’influence maffieuse dans les institutions pseudo-démocratiques de la nouvelle Russie.

Après l’intégrisme stalinien, voici l’intégrisme maffieux capitaliste.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 10h19 - Posté par Brutus

Laissons de côté Gorbatchev, catastrophe politique majeure pour les Russes, encensée exclusivement par les occidentaux. Ce qui veut tout dire.

La différence entre Eltsine et Poutine est que le premier a favorisé le pillage de la Russie par les multinationales occidentales alors que le second la plutôt recentré au niveau national. Pour le peuple Russe par contre, ça ne fait effectivement pas beaucoup de différence.
Reste que ce peuple, qui a survécu aux pires épreuves, est peut-être également capable de nous étonner encore....


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 12h54 - Posté par

Cette soi-disant propagande anti-Poutine n’est pas le but de cette analyse. Poutine et son équipe se servent du système avec un autoritarisme que ne supporte plus les nouvelles générations russes. Le "modernisme" affiché par Poutine-Medvedev , axé essentiellement sur les matières premières énergétiques , n’a pas résolu la corruption et la fin des maffias de tous ordres y compris financières. La pauvreté est flagrante partout car les avantages sociaux de l’ex-URSS ont été déconstruits progressivement d’où le mécontentement grandissant . Le règne des oligarques n’a pas été combattu suffisamment en dehors des Eltsiniens ultra-libéraux .Poutine a ,à mon avis, une bonne politique étrangère pour son pays même si la Tchétchénie reste un échec. L’alliance Russo-chinoise dans tous les domaines économiques et stratégiques est positive et peut permettre le développement de la Sibérie sous exploitée .Poutine est un moment de l’histoire de la Russie comme Gorbatchev et Eltsine , il faut aujourd’hui "changer" un système à bout de souffle comme nous en France la 5ème république. S’accrocher à l’ancien désuet c’est aller à l’échec. Il faut toujours aller de l’avant malgré les criailleries des rentiers,des dorés sur tranche, des petits-bourgeois mesquins,des bureaucrates qui ne quittent jamais leur chaise,des grands bourgeois face à leurs actions boursières inutiles . Les "Pourris" bien sûr sont à éliminer et sans remords ...C’est la tâche des révolutionnaires en priorité car sans vertu "raisonnée" de mise en pratique on ne peut pas "construire" une nouvelle société fraternelle fiable .

Bernard SARTON


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
27 décembre 2011 - 11h04 - Posté par Jack_77

La mafia ne s’est pas découverte avec Gorbatchev. Cette pourriture ne s’est pas déclarée spontanément ; malheureusement le fruit soviétique était pourri bien avant lui. Nombre de ces nouveaux oligarques furent des responsables du PCUS. Il suffisait de lire nombres de livres d’écrivains soviétiques pour en être convaincu ; par ex. "Les baies de Sibérie" par Evtoutchenko, bien avant 1980. Quand à Poutine, il est dans la lignée de tout ce mouvement. La seule possibilité pour lui et sa cours de conserver le pouvoir, c’est de truquer les élections et n’en doutons pas de pratiquer la répression... jusqu’où ??? Tu as l’air d’être satisfait que des pourris se retrouvent en prison, que c’est un coup d’air frais. Je pense plutôt que c’est le remplacement d’une bande de pourris par une autre bande du même genre J’espère toutefois qu’un nouveau régime peut s’imposer en Russie comme ailleurs, débarrasser des lourdeurs et des pratiques antidémocratiques d’antan.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 01h54 - Posté par Grrr

Moscou,un peu plus de 10 millions d’habitants intra-muros,plus de 14 millions dans l’aire urbaine.Année 2008.
Manifestants à Moscou,120 à150 000 d’après opposition.
Réveil populaire ?



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 03h39 - Posté par

Il est sans doute plus difficile contraignant et dangereux de manifester là-bas !


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 11h18 - Posté par Cop

Surtout que notre ami ne sait-il pas que des militants de gauche ont été emprisonnés la veille et le jour même de ces manifestations.

Disons qu’au niveau libertés Poutine c’est Super-Sarko , difficile en ce cadre d’organiser quoique ce soit. C’est également les intérets de la bourgeoisie russe exprimés de façon violente.

La caractère progressiste de ces mouvements ne doit pas faire oublier que, comme aux galeries lafayette, il y a de tout et même bien organisés, de crypto-fachos provocateurs (en liens avec des groupes fachos poutiniens rémunérés), des libéraux, des courants de droite, des partis se disant communistes, des communistes libertaires, des néo-trotskystes, etc...

Donc en attente des suites...


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 11h21 - Posté par Cop

En rajout :

La gauche est en pleine reconstruction actuellement, que cela soit du PC ou que ce soient de façon modeste des groupes de la gauche révolutionnaire qui sont en train de se rapprocher.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 12h42 - Posté par

Pour l’instant, il y a même surtout, majoritairement, des ultras et des natios.

Des reliquats des communistes aussi, c’est vrai, mais pas suffisamment.

Méfiance.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 16h52 - Posté par A.C

PARIS, MARSEILLE, LYON, BORDEAUX..

rassemblements du 13...et nombre de participants par rapport aux populations concernées ?

Si on s’amuse à ce genre de baromètre des opinions......, on se flingue !

A.C


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 11h26 - Posté par A.C

Joyeux Noël, Bernard,

Je te préfère en léniniste infiltrant la section pécéienne d’Aubagne, ville ex COMMUNISTE.... devenue repaire nomenklaturiste aux mains d’un poutino-eltsino gorbatchévien "coco" premier magistrat ex fellationneur de Bové, Fontaine empoisonné ..entouré depuis 2008,.. de rats socs ,de néo stals mutants, et de MODEM.. !

Vivre dans cette contrée qui n’aide pas à mettre sa boite cranienne hors d’impact de la connerie ambiante conduit à un travail d’historien contestable..

Tu as donc des circonstances atténuantes..

La Démocratie promise sous Gorbatchev et Eltsine a été enterrée par l’équipe Poutine pour raisons de stabilité

Moi je dois être un stal très con.

J’avais cru comprendre qu’ ex Union Soviétique , du fait que l’Histoire avait conduit à ce quele K soit jeté à terre ..avant que d’avoir developpé les forces productives-ce que Marx avait théorisé, du fait aussi que la Révolution dans un seul pays, c’est pas le "pied"...

bref que cesquelques "détails" n’aidaient certainement pas à bien se mettre dans le pimbe que les MASSES font l’HIstoire ou qu’ alors c’est une minorité qui finit par organiser la dictature sur le prolétariat,

Je me faisais donc violence pour sortir de mes certitudes révolutionnaires ,trop affectées par l’étude avec"cartes postales du modèle"...ce qui me donnait une autre "lecture" de la RUSSIE de ce millénaire.

Il me fallut atteindre la cinquantaine, sans pour autantne pas continuer à souvent réagir en nul de chez NULpour piger que ceux qui, un matin, écrasent les Soviets ne sont pas des Révolutionnaires dans un processus deCOMMUNISME-

Fussent ils des Héros courageux dirigeant l’Armée Rouge "normalisant" Kronstadt avant de se faire lâchement assasiner par Staline

Bref,dans une démarche certainement moins "dialectique" que la tienne, tous comptes faits, cette ’implosion del’URSS, la suppression d’un Parti de millions d’adhérents d’un seul coup de stylo eltsinien, sans que ça fasse plus de bruit en URSS qu’une annonce , courant novembre, de pluies en Bretagne, tout ceci m’ expliquait que les masses slaves ne soient pas tout à fait dans une situation de prise en mains de leur destinée...

Or, toi, mon Camarade, voilà que tu viens déposer dans ma basket éculé -aupied de mon radiateur à purger- un conte deNoêl assez ahurissant..

Les travailleurs vont-ils de nouveau intervenir dans le processus économique en ne se laissant pas manipuler par des potentats locaux et maffieux ??

"de nouveau ?"

C’était quand la dernière fois stp ?

J’avais décidé de pas faire chier un jour de Fiesta.

Mais tu es seul responsable de ce qui suit, Bernard !!!

La révolution bolchévique hante l’histoire de la Russie actuelle ,les avantages acquis pendant 70 ans sur .......
....., les transports bon marché marquent l’inconscient des masses populaires qui n’ont pas les moyens de voyager d’une manière libre comme les oligarques et leur clientèle

Bien vu.. !

 :))

Si un pauvre bougre au chomdu, doit maintenat payer le métro avec le dernier kopeckpour aller s’achter de la fausse vodka qui permet de se péter la cruche pour oublier le malheur, c’est qu’on recule en terme de changement de société.

Un sursaut s’impose !

Vive l’Alternative , l’ESPOIR que représente le néo-"communisme" et l’opposition farouche de ceux qui n’oublient pas que la RUSSIE c’est autre chose qu’un Paradis pour mafieux, liberticides, nationalistes !

Qu’on revisite l’épopée ou, les grands ancêtres Andropov, Brejnev et Gorby redressaient la situation, redonnaient à 1917 ses couleurs ternies par le stalinisme.. !

Et si "Communisme" fait peur à certains, Hourra l’Oural, Camarades, comme chez nous, inventons les mots nouveaux l’essentiel est deterrasserr la CAUSE de nos maux anciens et actuels !

Vive un FRONT de GAUCHE prolétarien , soviétique et pourfendeur des Mafieux et liquidateurs !

http://www.youtube.com/watch?v=D79m...

Bizz girondines, Bernard..

A.C

Pardonne moi

Bronchite, quelques ennuis , solitude d’un curieux Noêl, à part l’antisartonisme primaire et deux trois délires dans mon crane fiévreux,privé d’ Eve, j’ai rien à me mettre sous l’Adam

Ah tiens, j’ai pensé à ..toi.
C’est du Thé l’ELEPHANTque je descends au lieu de mon Ricard...
ma façon de rester aux côtés des Fralib et de celles et ceux qui luttent dans ta région
Leur répête pas, maisils auraient eu une production diversifiée avec MOJITO, Pastaga , j’eusse apprécié de diversifier mon soutien, moi !

 :))



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 12h32 - Posté par

Le peuple russe est toujours très nihiliste dans sa partie plus de 60 ans . La jeunesse actuelle est plus réaliste et plus indépendante comme partout dans le monde et c’est ce qui explique les mouvements de révoltes dans les pays arabes et aussi aux Etats-Unis .Les Russes dans sa partie non corrompue , soit 120 millions sur 145 millions d’habitants, prennent conscience de leur force et de leur potentiel économique dans un pays aux richesses incalculables avec un territoire absolument démesuré qui pourrait héberger 2 milliards d’êtres humains . Une nouvelle génération bouste les quelques dirigeants plus ou moins séniles qui restent accrochés au vieux rêve soviétique . Comme le nouveau n’est pas très reluisant la "nostalgie" d’hier est d’actualité comme chez nous les trente glorieuses . C’est absolument normal , mais les castes au pouvoir qui ont produit cette crise ne veulent pas entendre raison et l’ autocritique n’est jamais un raisonnement justifié pour ces crânes d’oeufs d’experts . La Russie comme la France sont un peu dans la même situation avec des apparatchiks pseudo-bourgeois qui clament à tous vents dans les médias leur médiocrité de pensée et leur inutilité. Tant que la "machine étatique" ne dérange pas trop l’intelligentsia on reste tranquille avec sa petite vie de petit-bourge ,mais quand la crise restreint le niveau de vie et les habitudes la grogne sous-jacente explose et perturbe tous les pouvoirs assis sur leurs certitudes idiotes de stabilité économique et politique . La vie "tranquille" est toujours perturbée au moment où on ne l’attend pas. Les russes comme les français doivent reprendre leur responsabilité de citoyens de l’histoire comme à d’autres époques les révolutionnaires de 1789,1830,1848,1871,la résistance des années 40, les bolchéviques de 1917 et des réformes kroutchéviennes ....

Ces mobilisations populaires que veulent ignorer les pouvoirs en place sont la préface de leur incompétence et de leur chûte future comme Ben Ali-Moubarak-Kadhafi etc ....Même Obama , le soi-disant démocrate , sera balayé pour promesses non tenues.Il ne faut jamais décevoir un peuple qui croit ou a cru en vous pendant un temps.Le Père De Gaulle l’a jugé par lui-même en 1969 , Poutine -Sarko subiront le même sort car ils sont encore plus médiocres que le grand Charles .

Les "vrais" communistes grâce à leur tenacité seront gagnants dans la prochaine période sur le plan de leurs idées émancipatrices . Les peuples Russe et Français ,après tant d’années d’incertitudes, devront renouer avec ces idées de changement de société , le capitalisme ayant démontré sa nocivité et son impuissance à régler les problèmes fondamentaux de l’humanité.

En histoire des peuples "l’humour" caustique d’A.C. n’est pas marxiste,même s’il s’en inspire ...Mon analyse reste crédible et vérifiable à court ou moyen terme ...même si mon idéalisme la recouvre d’incertitude dans le moment présent ...

Amitiés ...BernardSARTON


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 13h50 - Posté par A.C

Mon analyse reste crédible et vérifiable à court ou moyen terme

Fais gaffe aux chevilles, Bernard. !!!

une" érection générale "..et hop, tu boites !

Moi, -et pourtant Dieu sait si , comme le tien, mon cerveau illumine les masses, les miennes,de chevilles, je les bande au néon !

Musique et REVOLUTION, cojones !

Tiens du coup, et très fraternellement, en renouvelant mes excuses au Collectif eu égard à ma façon de me servir deB.C comme déchetterie de chancognisme, puisque de musique, je cause..
Une sardane, t’as rien contre ?

http://www.youtube.com/watch?v=Ydig...

Ah celle ci.. !

C’est unvieux chevrier qui m’en appris les paroles interdites...
En échange de porrons de vin que je remplissais aux tonneaux de mon grand Père stalinien et bistroquet ! _ :))

En 1953..j’avais 14 ans, et le catalan étant une langue proscrite, j’avais appris phonétiquement..

Faut dire que le catalanisme fait pas dans la dentelle quaand il exprime sa mémoire de souffrances !

"Tinterem les baratines
Amb la san dels castillans"

Nous teindrons nos bonnets rouges
Avec le sangdes Castillans
]


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 16h04 - Posté par

J’ai de bonnes chevilles grâce au vélo ...En politique je n’ai pas visé les sommets , peut-être ai-je eu tort ? J’aurai aimé vivre où ??? En Bretagne ou à Tahiti ??? mais la Provence reste un paradis pour retraité non-fauché !!! Alors il ne faut rien regretter ...La france ,ce beau pays dont le peuple ne sait pas encore choisir ce qui est bon pour lui ! Cela viendra ou pas ! Pourtant on a eu Robespierre,Saint-just ,Marat et Babeuf et on a même créé l’Internationale ...Alors tout est permis en chansons ou en Poèsie .Sarko est une erreur de casting et le film est très mauvais , à oublier sur le plan historique ...La 5ème république aura martyrisé la démocratie pour le plus grand malheur du peuple avec le plus souvent son consentement ...Alors il peut très bien ne plus consentir comme en 1789 et en 1971 ...A voir bientôt ...

bernard SARTON


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 22h34 - Posté par Colvert Spartakoïd

Bravo pour ton analyse réaliste camarade AC.
Quant à la boisson thérapeutique saine j’ai choisi le pastaga d’origine occitane anti virus H1N1 plus efficace et plus agréable que le vaccin de la grosse Bachelot !


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 14h29

Merci en tous cas à Bernard Sarton d’avoir précisé sa pensée dans ses commentaires.

C’est certain que la Russie actuelle, qu’elle soit dirigée par Poutine ou un autre, n’est jamais qu’un système capitaliste parmi d’autres et que les populations ne seront jamais représentées par ce genre de pouvoir.

A tous ceux qui laissent des liens vers des pages en russe, malheureusement tout le monde ne comprend pas la langue, alors svp tenez compte que vos messages ne sont pas nécessairement compris si la page liée n’est pas un peu expliquée.

Non2 ("nommé" 87.**.14.*** dans mon précédent post).



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 19h47 - Posté par Cop

A tous ceux qui laissent des liens vers des pages en russe, malheureusement tout le monde ne comprend pas la langue, alors svp tenez compte que vos messages ne sont pas nécessairement compris si la page liée n’est pas un peu expliquée.

http://anticapitalist.ru/

communistes libertaires

Traducs aqueu mais on n’en comprend le sens global...


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
25 décembre 2011 - 23h11 - Posté par

les transports bon marché marquent l’inconscient des masses populaires qui n’ont pas les moyens de voyager d’une manière libre comme les oligarques et leur clientèle

S’il suffit de ça pour baliser la route vers le socialisme, alors la Communauté de Communes dont fait partie Aubagne, (Huveaune,/Etoile/Garlaban), ou les transports en commun sont gratuits pour tous, y compris en intercommunal, Aubagne, donc, serait sur la bonne voie de la marche forcée vers le Socialisme triomphant. (((- :

Mis à part ça, ça m’estramasse de voir combien certains ici tente d’imaginer pour les autres, (En l’occurrence ici les Russes), ce qu’ils doivent faire pour atteindre le Socialisme, alors qu’ici les mêmes prouvent tous les jours qu’ils ne sont même pas capables en tant que "Communistes" de conforter leur identité vis à vis des travailleurs et de la Population.

Alors qu’il sont au "pouvoir", ou croient l’être, ou font semblant de le croire, dans une municipalité de 100 000 habitants sans pouvoir s’y maintenir, sinon en faisant de plus en plus de concessions au pouvoir du Capital .

Et en plus avec des édiles qui ont bousillé le Parti non seulement dans leur commune mais aussi dans toutes les autres communes environnantes et se sont alliés avec le Diable avec des méthodes dont j’éviterai de parler aujourd’hui mais qui n’ont rien, mais alors rien, de Communiste.

Mais dont on peut parler si certains le désirent vraiment. Puisqu’on parle de "mafieux" pour la Russie on pourrait AUSSI en parler au sujet d’ici ?

Et analyser pourquoi les masses ICI sont, elles aussi, "désillusionnées" vis à vis du PCF qu’elles assimilent au "Communisme" ??*

Ou alors quoi ?

Elles regardent "ailleurs" juste pour emm...der les Communistes ?

Ca devient fatigant de voir chercher le pourquoi du comment de la Révolution avortée, en marche, en recul, en biais, et j’en passe... en Russie, en Iran, en Syrie, ou au Fangoulistan alors qu’ici on ’est même pas capable de tirer une vraie analyse sincère des erreurs commises depuis 30 ans et que lorsque des camarades le font on les envoie se faire assassiner politiquement par un Mélenchon, ou qu’on les bouzilles à l’intérieur même du Parti.

Les Camarades du coin, du moins ce qu’il en reste, pourraient aussi bien faire l’analyse en charge de ce qui se passe réellement chez eux au lieu de tirer des plans sur la comète moscovite et la compétence ou l’intégrité de dirigeants qu’ils n’ont pas mis en place.

Alors on pourrait peut-être faire un parallèle ???

Et voir si ici ceux qu’ils ont portés au "pouvoir" sont mieux ou plus mauvais que les autres d’ailleurs... !

G.L.

*Je signale qu’il y a 30 ans il y avait dans la vallée de l’Huveaune et autour d’Aubagne environ 80% des municipalités qui étaient à majorité "communiste". Et pas "assimilées". Des vraies, pures et dures.

Et qu’il ya avait des cellules dans des villages de 1000 habitants qui comportaient jusqu’à 100 militants plus ou moins actifs et à jour de leurs cotisations selon les règles établies.

Et pas des cotises au rabais.

J’ai bien dit des cellules, ça laisse imaginer les sections...

Et que les deux Cantons, Aubagne, et La Ciotat, étaient présidés par des Elus Communistes.

Moi tout ça ça me pose bien plus de questions que de savoir si la banlieue de Moscou est, ou n’est plus, dirigée par des cocos.

Et surtout je me dis que s’il y a du travail de réflexion à faire et des leçons à donner vaudrait mieux commencer par le lieu le plus proche.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 12h48 - Posté par

ça m’estramasse

Kesseçaveudire ?

Sinon oui je suis d’accord avec GL, c’est un peu fatigant de donner des leçons de comment il faut faire la révolution là bas quand on n’est pas foutus de la préparer (ni même de l’envisager) ici.

Les informations et les analyses de la situation ok ,évidemment, on peut discuter de tout, mais bon...en Russie on verra bien ce qui s’y passera pour le moment c’est plutôt l’extrême droite et une partie de Russie unie qui sont majoritaires à la manœuvre même si "les communistes" de là bas remontent.

Un article sur les conditions de vie, les salaires, la composition socio du prolétariat, le paysage politique de la Douma, etc serait sans doute beaucoup plus approprié et plus intéressant aussi, pour nourrir les débats...


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 15h22 - Posté par

Je n’ai pas connu cette époque bénie de l’influence communiste dans les Bouches du Rhône puisque j’ai pris ma retraite à Aubagne depuis sept ans après une longue carrière culturelle dans la région parisienne à Villejuif-Paris-Rosny-sous-bois surtout .Cette analyse un peu exagérée de l’évolution des élus à Aubagne est discutée dans la section avec Patrick Candela ,Secrètaire de la section dont je suis membre du Comité exécutif.Nous travaillons à reconstruire une organisation communiste vraiment révolutionnaire débarassée des scories clientélistes et de l’influence primordiale des élus . Je suis comme toi abasourdi des relations entre les élus communistes et PS-Modem,mais que faire quand une majorité très forte des adhérents votent pour la liste du Maire aux municipales ,Mélenchon et non pas Chassaigne à la présidentielle, Mingaud aux élections législatives. Je me dis que je milite dans un drôle d’endroit mais des militants comme Charles Biancheri,résistant et secrètaire de ma cellule, m’informe dans le détail de tout ce qu’il a vécu ici et du pourquoi de cette situation qui remonte au temps de Garcin . Alors il ne faut pas désespérer comme en Russie . Avec le temps les événements remettent les choses logiques en place , les hommes qui ont plus ou moins"martyrisé" les idéaux par carriérisme ou opportunisme politique disparaissent à terme ou sont balayés par les masses populaires de plus en plus conscientes. Marseille et ses environs ,cornaqués par le PS depuis la libération avec l’aide de certains communistes, peut rerouver avec sa population bigarrée un avenir politique plus en phase avec nos idéaux d’avenir fraternel .

Poursuivons le combat ...Rien n’est acquis ,tout est à faire par un travail assidu créateur.

Bernard SARTON


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
27 décembre 2011 - 18h49 - Posté par

votent pour la liste du Maire aux municipales ,Mélenchon et non pas Chassaigne à la présidentielle

Mélenchon ou Chassaigne ? C’est ça, le carrefour stratégique ? Comme
Borloo ou Maurin ?

Chico


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 10h12 - Posté par

Merci Cop pour ces traductions. Même si elles sont bancales, les articles sont intéressants, en effet. C’est en tous cas significatif de la différence de point de vue qu’on peut avoir selon qu’on soit sur place ou non.

Pour moi, si Poutine est sans l’ombre d’un doute quelqu’un de droite, donc forcément à combattre en tant que tel, il n’en n’est pas moins quelqu’un qui s’oppose au système unique dans le monde, d’un point de vue géopolitique et stratégique en maintenant vaille que vaille l’indépendance de la Russie vis-à-vis de la mainmise de la finance internationale et de son idéologie de marché sur son pays.

Sans l’intervention provocatrice de la Clinton, personne ici n’aurait entendu parler des émeutes en Russie, ou presque. C’est ce qui m’a fait chercher pourquoi on faisait autant de foin à ce sujet alors que les émeutes en €urope sont passées sous silence. Voici ce que j’ai trouvé, je n’en mets qu’un long extrait et le lien, c’est ce qui m’a poussé à prendre la défense de Poutine malgré son engagement politique à droite :

«  ...

Or, ce que les médias nous cachent à propos de la contestation moscovite, est que la plupart des bruyantes oppositions de la rue est financé par des fondations d’Outre Atlantique telles Democratic Alternative, la Henry Jackson Foundation, le Moscow Helsinki Group avec « Statégie 31 », ou « Da »… Une longue liste d’acteurs - individus ou groupes - tous plus ou moins soutenus matériellement par la National Endowment for Democracy - Fondation américaine pour la démocratie NED - laquelle constitue au même titre que l’US-AID, mais seulement depuis trois décennies, l’une des vitrines grand public de la Central Intelligence Agency spécialisée dans la corruption des syndicats ouvriers et patronaux et du personnel politique, de droite comme de gauche, en faveur d’une défense prioritaire des intérêts américains 8. Un fil rouge reliant entre eux une majorité d’opposants - toujours désignés comme « indépendants » - composant la mosaïque de ces indignés qui à l’heure actuelle remplissent les rues des villes russes. Comme de bien entendu les médias de l’Ouest feignent de ne rien voir ni savoir !

Pourtant dès 2006, le Kremlin dénonçait la prolifération d’associations étrangères dont certaines étaient déjà soupçonnées d’œuvrer à la déstabilisation du régime sous couvert justement de la Fondation américaine pour la démocratie. Afin de prévenir toute tentative de révolution colorée, les pouvoirs publics mettaient alors en place un sévère encadrement des Organisations non gouvernementales d’origine exotique ! Réglementation évidemment dénoncée à l’Ouest comme une nouvelle agression contre la liberté d’association.

Ainsi Golos, seule organisation indépendante de Russie pour l’observation des élections, est financée par la NED, ce que l’on trouve noir sur blanc sur le site officiel de l’agence [NED.org] : « Regional Civic Organization in Defense of Democratic Rights and Liberties Golos »… laquelle a bénéficié d’une dotation de 65 000 $ aux seules fins d’observation du cycle des élections russe de l’automne 2011 et du printemps 2012, en incluant l’analyse de la presse, des mouvements politiques, des commissions électorales et l’application de la législation.

Le cahier des charges de Golos comprenant en outre un volet communication soit des conférences de presse locales et nationales, la publication de rapports, etc. Ce qui revient à dire que les organismes qui dénoncent avec tant de vigueur la « corruption » - hélas bien réelle - et « les fraudes électorales » 9 sont en première instance financés par la NED, ce qui est loin d’être neutre et présente un caractère accentué de conflit d’intérêt lorsque cela concerne Golos censé être l’arbitre impartial des scrutins russes, en réalité financé par un État étranger et penchant nettement en faveur de l’opposition !

...  »

http://www.mondialisation.ca/index....

Merci pour les réactions qui pourraient donner plus d’infos et meilleure vue. ;)

Non2


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 12h28 - Posté par A.C

Je prends le risque d’un p’tit coup de gueule ?
Vous écrivez :

Pour moi, s... Poutine n’en n’est pas moins quelqu’un qui s’oppose au système unique dans le monde, d’un point de vue géopolitique et stratégique en maintenant vaille que vaille l’indépendance de la Russie vis-à-vis de la mainmise de la finance internationale et de son idéologie de marché sur son pays.

C’est vrai aussi des Chinois..

On appelle ça des contradictions intercapitalistes

Les" Kim" morts ou vivants,s’opposent aussi à l’Impérialisme US et à une Corée du Sud que je vomis.

Mais, parlons clairs et sans faire "comme si".
D’autant plus que j’ai ici et ailleurs l’habitude de dire de que je pense.
Pardon à nouveau de partir de ma propre connerie pour analyser ce que je crois ^tre des erreurs chez des Camarades.


En Aôut 91,
avant de comprendre assez vite le trompe-couillon qu’était le plan concocté entre"rivaux" de liquidation...j’ai souhaité la réussite de Guennadi Ianaiev !

J’avoue, pour aggraver mon cas, que j’avais eu-en raison de mes activités- un entretien avec R.LEROY qui dirigeait l’HUma, quelques années avant, quand le premier article de fond , quasiment rédigé par Roland seul, analysant laPrestroïka..était paru un samedi dans notreHuma ;

Le jour ou elle était lemoins lu par les militants, et non diffusés dans les taules..

J’avais vite pigé l’amour que GM et la direction du PCF portait à l’homme à la tache de vin.....

"Nous" pensions que le "Communisme" tel qu’il nous avait fasciné, pouvait , non sans mal, triompher mais que l’affaiblissement, et pire, la chute del’URSS , c’était la fin d’une espérance...

J’avoue donc tranquillement :
Tout ce qui me semblait "rouler" pour un danger dans la conception que nous avions, au Parti , des "rapports de force" , je cognais !

En interne, certes et ,pas par restes de jeunesse stalinienne..
Par conviction de classe.

(J’avais 14 ans quand Staline estmort, mes parents se sont éloignés du PC en 49-moment"fort" du début des procès de Paris contre les copains suspects , prélude aux calomnies sur lesTillon, Casanova, Marty, Servin etc etc) et mon adhésion au PCF s’est faite après des années de lectures,de"gamberge" pour essayer de comprendre comment"nous" avions pu adorer le psychopathe du Kremlin, fut il leChef incontesté du sursaut de Stalingrad)

La réalité c’est qu’en chacun de"nous" -cela dépasse les frontières pc)-l’existence du "camp socialiste" était un sacré support à notre combat de classe.
Comme l’a dit je ne sais plus qui, après 91« Ouf, c’est enfin terminé.le "goulag".....mais maintenant qui va leur faire peur, aux "autres" »

Donc , cher Camarade, je prends le risque de vous contrer séchement et, peut-être injustement.

Tout votre raisonnement, toute ces démonstration de ce que serait l’"antipoutisme" de fait plus pro-capitaliste que les voyous qui sont à la tête dela Russie, tout ce qu’un réel nationalisme pan slaviste se nourrit des conditions "russes" de l’aggravation normale des conditions de survie de peuples soumis àla barbarie du Capitalisme en crise globale et systémique partout, cette réflexion des conséquences sur le "futur" de laRussie et de l’humanité, cela n’a de sens que si on y regarde avec une loupe cherchant les juteuses possibilités de voir un peu plus de sable gripper le Système à abattre..
Mais, svp, n’allons pas, ici du moins, sincèrement ou en non -dit, discutailler des vertus de telles forces politiques opposées à tels mafiieux, tous ex kgbistes, nomenclaturistes, ..ou presque !

La seule chose c’est que le"Plein l’cul et yen a marre" s’invite dans larue..

Tant mieux.

Que Gorby vienne sur place , démontrer que le passage àl’Ouest avec publications de mémoires, conférences dans les plus grandes UniversitésUS, ça a "engraissé" le bonhomme , je veux bien..
Que cela en fasse un repère face au couple poutinien de nouveaux tsars, et un "plus" pour que la contestation moscovite avec drapeaux à l’effigie de Staline, slogans d’extrème droite(OUI, il ya tout ça dans mOSCOU qui gronde) , soit accompagnée des mêmes soutiens enthousiastes que ceux qui ont fait des antiKhadafi , des FTP lybiens pour les uns, .ou des Miliciens fafs - puisque l’Otan bombardait Tripoli-... non et non !

Y’en amarre des"ennemis des ennemis devenant nos amis"..
La politqiue en billard à trois bandes, c’est de la branlette de neurone, et je n’y vois rien qui me fasse repérer du "bougé" de curseur K/travail...chez les uns

et..... VICE vers ça..chez les autres..

Cordialement

A.C


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 14h47 - Posté par

Pas de problème sur le "coup de gueule", A.C., au contraire c’est le bienvenu puisque ça me permet de confronter diverses opinion sans retomber dans le discours officiel. Aucune connerie là-dedans. J’ai du relire trois fois, pour être sûr de ne pas comprendre de travers, mais je suppose que ça a été écrit dans l’émotion, mais ça m’a permis aussi de rechercher un peu d’infos sur les événements cités (par exemple le nom de Guennadi Ianaiev ne me disait plus rien de précis).

Je dois bien avouer qu’en 1989-1991, je ne me tenais quasiment pas au courant de l’actualité, ce qui ne m’a pas empêché de ressentir aussi la fin de l’URSS comme la fin de l’espoir pour le monde ouvrier, bien que je n’aie jamais fait partie d’une organisation politique.

Je ne connaissais pas l’expression "contradictions intercapitalistes", bien trouvé. Quant à la dynastie Kim, je ne vois pas ce qu’ils viennent faire dans l’histoire. Pour en terminer avec les HS, j’en viens à Staline.

Etant 20 ans plus jeune, j’étais gamin dans les années ’60, époque où il était de bon ton dans les médias de critiquer Staline. Mais en pensant à ce que mon père m’avait raconté de l’histoire de Stalingrad et de l’importance de l’armée rouge dans la 2e guerre mondiale, je lui ai demandé pourquoi on en disait tant de mal. J’ai été surpris qu’il me réponde franchement, en me disant que Staline avait fait des erreurs, peut-être même commis des fautes, mais que le pouvoir actuel (sous-entendu chez nous) ne voulait pas qu’on puisse en dire du bien. J’ai posé la même question à "mon" instituteur, et il m’a répondu que mon père avait raison, mais que lui ne pouvait pas en parler "parce que la guerre était encore trop proche pour être abordée à l’école" (sic), suivi d’un doigt sur la bouche fort éloquent. Tout ça pour dire que très tôt, j’ai appris à mettre l’info en doute, surtout lorsqu’elle est officiellement adoubée.

J’en viens donc à la contradiction de fait, qui d’ailleurs ne l’est pas tant que ça.

« La seule chose c’est que le"Plein l’cul et yen a marre" s’invite dans larue.. » :
On est d’accord là dessus, mais toujours faut-il que la contestation ne risque pas (ou le moins possible) d’amener pire encore que ce qui est contesté.

« Que cela en fasse un repère face au couple poutinien ... ... ... non et non ! » :
Et pourtant, si ce sont les mêmes qui financent, le risque n’est-il pas que leurs buts soient les mêmes ? Il ne faut pas oublier que leur but ultime semble bien être la prise de possession de la Russie et de la Chine, avec ou sans Poutine ou avec ou sans autres.

« Y’en amarre des"ennemis des ennemis devenant nos amis"..  » :
Si ça pouvait être si simple ... on pourrait se contenter d’idéologie ou même simplement d’idées pour résoudre les problèmes du monde. Les ennemis de mes ennemis ne seront pas forcément mes amis, mais ils peuvent éventuellement devenir des alliés temporaires, quitte à redevenir des adversaires après la chute des ennemis communs.

Cordialement.

Non2


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 17h48 - Posté par Copas

Sans l’intervention provocatrice de la Clinton, personne ici n’aurait entendu parler des émeutes en Russie, ou presque.

Comme pour Gorbi qui n’a pratiquement plus d’influence en Russie.

Nous sommes un certain nombre à suivre ce qui se passe en Russie depuis longtemps, comme ce qui se passe dans le Guangdong (où se déroulent de nombresuses luttes ouvrières) ou le Kazakstan où le régime a fait tirer à la kalash sur les ouvriers du pétrole en lutte depuis des mois pour leurs jobs et leurs salaires ....

Le coup de "c’est la bourgeoisie qui en parle" on a déjà assez donné . Et c’est inexact. ce n’est pas parce qu’une partie de la gauche française ne s’intéresse à rien et n’écoute que Télé-Sarko en bouffant des chips que ces nouvelles n’existent pas et ne sont pas importantes.

Bon je suis méchant là...

Sans compter que les camps là dedans font bien rigoler, le nationalisme poutinien est limité au casse-croute de la bourgeoisie russe qui passe des accords plantureux avec des trusts internationaux. Les travailleurs de Ford en Russie sont bien employés par ford et se sont bien pris sur la gueule les flics de ... Poutine quand ils se battent pour leurs jobs.

Penser qu’il faille être d’un camp bourgeois contre un camp bourgeois qu’on dit plus fort n’amène à rien.

C’est d’abord du côté d’une classe populaire et d’un prolétariat qu’on est, ça évite de cautionner les plus gros crimes et de se trouver comme des couillons de la lune quand les soit-disants anti-impérialistes qu’on soutenait pieutent dans les mêmes lits et font des gosses avec les bourges yankees.

La solidarité avec les peuples en lutte pour leurs revendications , les libertés individuelles et collectives, est essentielle, et ça évite bien des dérives.

C’est le même combat qu’ici, et il s’agit de prendre conscience d’un très grand nombre de combats qui se déroulent depuis 2 ans de par le monde pour ces objectifs, et ceci est notre camp.

Sur la Russie, il ne suffit pas de dire que quelques personnes richement dotées par les USA grenouillent dans ce pays pour expliquer les ruptures qui existent dans la société actuelle de par le pouvoir violent au service du capital de Poutine.

Dans les réactions en Russie contre le camp de Poutine il y a effectivement de tout , des fachos ultra-nationalistes, des ultra-libéraux, des communistes de différents courants , une gauche révolutionnaire qui sort des ultra-groupuscules depuis plusieurs mois.

Et dans le camp de Poutine il y a des bourgeois, des nationalistes et aussi des fachos, aucune force du mouvement ouvrier, à ma connaissance du moins (si ce n’est une secte groupusculaire trotskyste) .

Là dedans il ne s’agit pas de soutenir des partis de droite mais de soutenir les aspirations à ce qui permet au prolétaires de s’organiser, d’avoir des libertés individuelles et collectives.

Ce combat est strictement le même qu’ici et ailleurs, avec partout des camps bourgeois dominants en face dans les pays concernés.

Il n’y a pas lieu de s’illusionner sur les sous-marins de la droite dans ces mouvements, ni des libéraux de la bourgeoisie qui grenouillent, ni des services spéciaux d’autres pays qui attisent et manœuvrent. Si ils ne le faisaient pas il serait temps de s’alarmer.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 21h01 - Posté par

contradictions intercapitalistes

AC a "assez" bien résumé l’état de la situation...

Cette notion est bien le "maître mot" de l’état des lieux.

Mais parce qu’il y a cette situation justement, cette situation "contradictoire", il est nécessaire d’admettre que cette situation même permet de maintenir actif un antidote à l’hégémonie capitaliste.

C’est sûr, Poutine ou l’alter-capitalisme ne permet pas obligatoirement un accès plus facile à un hypothétique "socialisme".

Mais en "fixant" une situation antagoniste entre des capitalisme à différents niveaux de développement cette situation permet d’éviter une hégémonie totale impérialiste par le capitalisme le plus avancé dans l’instant présent.

C’est pour cela que je suis totalement opposé à la stratégie du Ni/Ni. Les "ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis", mais leur existence même permet dans bien des cas d’éviter que la situation ne soit définitivement bloquée vers des avancées plus significatives, ou des reculs plus définitifs, pour "nous" et nos "amis". Et y compris pour leur propre peuple

Et bien souvent les "ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis", mais leur existence même en fait des alliés potentiels, et bien souvent à leur corps défendant, ou à leur insu.

S’il n’y avait pas ces "traîtres" de Chinois "capitalocommunistes", ou ces "mafiocapitalistes" russes, ou ces "capitaloislamistes" iraniens ou ces baasofascistes" syriens, ou ces islamoterroristes gazaouis, ou en serait-on actuellement dans le Monde ???

Quand je dis "on" je signifie les pauvres mecs comme moi, ou nous, ou ceux qui nous entourent. pas les larbins des autres.

A la vision de ce qui reste des lieux ou le Capitalisme néocons anglosaxon est devenu hégémonique, et y compris chez eux-même, aux USA, qui peut me dire ou ils en seraient arrivés "ICI-même", s’ils avaient eu les mains libres "ailleurs".

Alors, bien sûr, je préférerais que ce "frein" ça soient des Forces progressistes qui le mettent en place et surtout que ces dernières soient le moteur de l’élimination du Capitalisme de tout poil, mais manque de bol, ces forces partout ou elles ont été au pouvoir dans le Monde, les Travailleurs du coin n’ont rien trouvé de plus urgent que de le sous-traiter à des dirigeants peu recommandables qui les ont grugés.

Ou lorsqu’elles sont en phase montante, ou qu’elles tentent de survivre, y a toujours des esprits chagrins très de gôche qui expliquent du haut de leur échec chez eux, que "y en a pas assez de socialisme" ailleurs, mais trop de ci, trop de ça, pas assez de ci ou ça.

Comme pour le Vénézuela de Chavez ou le Cuba de Castro, par exemple.

C’est rigolo d’ailleurs parce que c’est une particularité bien de chez nous, en France.

Sur les autres sites alternatifs, d’autres pays, y compris russes, anglo-saxons, et autres, je les vois bien moins se défausser de leurs propres conneries et erreurs en se larguant sur des critiques des expériences plus ou moins réussies des autres...

Ca aussi doit être une particularité du Coq gaulois. ((- :

Et en tout cas tout le monde ici a l’air d’oublier que lorsque les néocons impérialistes fascistosionistes n’auront plus à s’occuper de l’Iran, de la Russie, de la Syrie, de la Chine, du Vénézuela et de l’ALBA, et j’en passe, ils auront ENFIN le temps de s’occuper réellement de nous.

Déjà qu’il s’en occupent un peu trop maintenant à mon goût.

Et alors ici il y en a qui vont devoir s’occuper eux-mêmes de chercher à comprendre comment "survivre". Tout simplement.

Comme les Irakiens... Par exemple. Ou les Libyens... Off course !

Mais c’est vrai, je ne suis pas un idéaliste. Simplement un pragmatique qui a toujours considéré que tuer 10 000 mecs innocents pour en sauver une centaine pas plus coupables, et sans leur demander leur avis en plus, c’était pas productif. Et même que c’était un crime et pas une bonne action.

Et y compris quand ça se passe à 5000 km de ma maison ou qu’ils sont d’une autre couleur que moi, et même si c’est au nom d’une idéologie que je revendique.

G.L.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
27 décembre 2011 - 10h53 - Posté par Copas

Mais en "fixant" une situation antagoniste entre des capitalisme à différents niveaux de développement cette situation permet d’éviter une hégémonie totale impérialiste par le capitalisme le plus avancé dans l’instant présent.

C’est pour cela que je suis totalement opposé à la stratégie du Ni/Ni. Les "ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis", mais leur existence même permet dans bien des cas d’éviter que la situation ne soit définitivement bloquée vers des avancées plus significatives, ou des reculs plus définitifs, pour "nous" et nos "amis". Et y compris pour leur propre peuple

Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’être dans le ni-ni, ni de croire que que des brutes bourgeoises vont nous protéger d’autres brutes bourgeoises.

la grande guerre de 14-18 avait montré combien cette politique aboutissait au désastre.

Les brutes sont condamnées par... les populations qui les vomissent. Rester l’arme au pied le nez en l’air n’est pas admissible quand des peuples se battent contre leurs bourreaux qui sont condamnés de toute façon et n’existent plus comme régimes indépendants du capitalisme

Avec ou sans nous.

La question est juste de savoir si le mouvement ouvrier européen (et particulièrement français) continuera ou pas à rester muet dans ces combats, accréditant ainsi l’image de sympathie avec des bourreaux des peuples pour les peuples eux-même en résistance.

On l’a vu avec les pays de l’est où dans la plupart des cas la croyance au campisme a débouché sur la catastrophe de régimes nomenclaturistes passant d’un bloc au capitalisme, les bureaucrates devenant des bourgeois, sans que la classe populaire ne bouge le plus petit doigt. Où au max, comme en Pologne la classe ouvrière intervenant pour fracasser le camp le plus facho et militariste de la nomenclatura, et amenant un régime capitaliste autoritaire.

Et ça c’était avec des régimes plus dorés sur tranche que la Syrie, l’Iran, la Libye, l’Égypte, la Tunisie, le Maroc, etc, régimes massacreurs patentés de communistes et de syndicalistes depuis longtemps.

Il n’y a pas à être dans le ni-ni, mais du côté des revendications sociales et aspirations aux libertés individuelles et collectives de la classe ouvrière.

Nous savons ici , sous le sarkozsime, combien les attaques contre les libertés individuelles et collectives attentent aux capacités de résistance de la classe populaire, et combien le résultat laisse les mains libres au capital.

Sauf à avoir un regard méprisant sur les autres peuples, ailleurs existent ces mêmes batailles, ces mêmes aspirations, qui font partie du programme de toujours de la classe ouvrière dans le monde.

Contre les flics d’Obama, de Sarko ou de Poutine existent les mêmes résistances. Il existe également les mêmes contradictions de courants politiques réactionnaires qui peuvent participer à ces résistances .

Il ne s’agit pas d’attacher le char de l’émancipation à la remorque de ces courants, comme on l’a vu lors de la prise de pouvoir des islamistes en Iran il y a de cela des dizaines d’années, cela est une erreur profonde et mortelle dont le parti de l’émancipation des travailleurs peine à s’extraire.

Il y a un combat d’ensemble planétaire entre notre classe, la classe ouvrière au sens moderne, et la bourgeoisie, qu’elle soit verte, bleue, rouge ou noire.

C’est une bataille commune. Elle ne comprend pas d’états bourgeois de notre côté.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
27 décembre 2011 - 11h09 - Posté par A.C

Aîe, Amigo, tu vas mefairepasser pourun révolutionnaire -midinette.. _ :))

Je peux te comprendre, nous sommes d’un bord ou nous ne serons pas déclassé dans les agences patronales de natation

"Couilles, Communisme, Coeur), le trois C qu’on ne peint pas en rose., on se le partage..

Non seulement je peux te comprendre mais je "ME bats"(au sens de m’en prendre àmoi..) pour ne pas(plus) penser et exprimer ce que tu dis..

Un jour, je ne sais plus ou, j’ai entendu une mère de Gaza en ruines, qui saluant ce qu’elle espérait être une future légitime vengeance par kamikze interposé dans un bus de Tel AVIV", hurlait au milieu de ses larmes :

" Il est temps qu’elles aussi, les mères des Juifs sachent ce qu’est la douleur quand l’ennemi t’arrache ton fils"..

Je pense -j’ai un peu la même réaction s’agissant d’un éventuel violeur de ma fille- que j’aurais parlé comme elle !

Que je pourrais faire sauter le caisson del’ordure qui oserait toucher à ma gamine..

Cela ne serait que mon DROIT à la vengeance, pas une quelconque justification de rétablissement de la peine de Mort pour X crimes !

Ce que tu expliques comme "résolution des contradictions" , Ami G.L, je n’y adhère pas,tout en sachant que ton raisonnement tient la route..

Quand j’ai vu tomber les tours de Manhattan, j’ai pensé d’abord(ce n’est pas àmon honneur) à un autre 11 Septembre, celui de 1973, quand d’autres immeubles étaient la cible de TERRORISTES...

Mais - , c’est volontairement excessif-, je ne tiens pas àce qu’on affaiblisse l’adversaire de classe en créant mille foyers de tensions que je pourrais appeler, en t ’ayant bien lu, de "diversion ,de "répit objectif" de gilet pare balles pour ma peau, tant que les enfoirés se déchirent..entre eux..

Pour deux raisons :
 Ce sont des gorges "frères", innocentes, qu’ils lacèrent, des entrailles de "compagnons de misère" qui jonchentle sol, en attendant qu’"ils" s’occupent des miennes, des tiennes, de celles de mes enfants, des tiens.

 Si Hiro- Hito, pourse venger du crime contre l’Humanité quefurentHiroshima et Nagasaki avaient , avantl’heure, pulvérisé des gratte ciels ricains, peut être la "guerrefroide" eut été moins chaude pour des paysans d’Amérique latine en révolte , et plus tard desvietnamiens cramés au napalm..

 Moscou, à l’automne 56, en bombardant Tel Aviv, Paris et Londres pour répliquer au raid colonialiste ou se distingua l’infâme Guy Mollet, aurait soulagé les résistants algériens que trois ans plus tard, on allait me demander de
pacifier et de "naturaliser français àpart entière" ..En m’expliquant que la baignoire etl’ANGRC9(dit gégène) étaient les sceaux identitaires..

NON, GL, et j’en suis désolé carj ’aimebien nos "accords", pas cette musique !

De là à te faire croire que si j’apprenais qu’en voyage demain à la frontière syrienne (pour gagner 156 voixet prendre 0,039 pour cent dans les sondages) .) , le Nain a été descendu par un sniper de la famille El Assad, ..je m’écroulerais sanglotant, et déciderais un deuil de8 jours avec interdiction de me taper une roteuse millésimée pournoyermon chagrin.,
.....il y a un pas..

 :)

Là on serait dans l’"intime"..

Un peu comme quand je prétends qu’un CRS dont le crane peut être frappé (sans risque d’éclaboussement de cervelle) par un pavé de sauvageon, ce n’est qu’un banal accident du travail, moins triste que les jambes brisées du maçon portugais tombant de l’échafaudage..

Mais ICI, on nous lit, et , pardon pour l’immodestie, nous avons aussi comme responsabilité d’"aider" des plus jeunes à rechercher les sentiers de la Révolution...

Je n’aurais donc pas relever ta franche réaction si elle provenait d’un manichéen un brin écervelé

Mais quand(-je ne suis pas en train d’amortir de baume ma critique !!) , l’intelligence collective nécessaire au "tous ensemble" d’un combat que nous ne sommes pas sûrs du tout de agner,(Marx n’a pas dit si les MASSES ferient l’Histoire..dans le"bon sens" !!) , quand la Lutte des classes nous impose de parler franchement quand une divergence surgit,... même si c’est en me gourrant, je ne peux pas me taire.

Non, moutons et agneaux ne tirent aucune force de tel entre-tuerie entre loups et hyènes. !.

Je ne veux pas"gagner du temps"..

Je suis trop vieux et le temps presse...

Vu la semaine en cours, que cela, avec fraternité ne m’empêche pas de t’embrasser et de "nous " souhaiter un Bonheur qui ne passe pas par le malheur des autres.....

A.C.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
27 décembre 2011 - 21h07 - Posté par

Ami Alain, je crois que t’as pas réellement "compris" ma dialectique...

Il ne s’agit pas de ne pas condamner les tyrans quels qu’ils soient...

Ou tu crois que je me fais des illusion sur qui est qui ???

Il s’agit de comprendre que ça n’est pas en faisant une voie royale aux autres tyrans plus puissants qu’on libèrera quoique ça soit et qui que ce soit.

Lorsqu’on sait que pour les masses écrasées de propagande, "condamner" un tyran ici, c’est appeler un suoer-tyran d’ailleurs à le virer et à le remplacer par un pire, (Et on est bien placés pour savoir de qui on parle ici), on ouvre le sportes de l’enfer. Pour nous dans l’avenir, mais aussi pour ceux qu’on prétend désirer "sauver".

De plus, comme tu dois le savoir depuis pas mal de temps, les VRAIES révolutions ne s’exportent pas.

Je n’aurais jamais osé "appeler" les Soviétiques à "sauver" les Afghans de Najibullah, des Talibans soutenus par la CIA et Kissinger, même si alors j’avais pensé qu’ils n’étaient pas devenus ce qu’on sait aujourd’hui. Et lorsque Marchais a déclaré que c’était çà qu’il fallait faire tout le Monde lui est tombé dessus à bras raccourci... Et moi itou.

Alors pourquoi devrais-je faire semblant de croire qu’une intervention de la Turquie en Syrie déstabilisée par les seïdes Otannesques et les Frères Musulmans quataris serait la solution, et devrais-je favoriser une intervention de ceux qui mettent le bordel là-bas par mes prises de position ?

Alors que même mes "frères" communistes syriens appellent à combattre au côtés du tyran Al Assad pour tenter de sauver leur pays des mains des assassins impériaux US, OTANIENS, et des Turcs.

Moi, "communiste" d’ici je serai plus à même de juger qu’eux quoi faire pour sauver le Peuple syrien ?? C’est-à-dire eux-mêmes ?

Ou bien tu penses que NOUS on sait mieux que les Syriens ce qu’on doit faire ???

Je l’ai déjà dit ici : Si un jour les Etats-Unis décidaient de venir nous "sauver" en assassinant le Nain et sa clique je serai au premier rang pour défendre mon pays et mes compatriotes, même si je dois défendre cette bande d’enfoirés en même temps pour ça.

Et quitte à les pendre tout de suite après.

Et si ça avaient été les Soviétiques qui soient venus nous libérer sans demander notre avis, à l’époque j’en aurait fait autant... Tout Communiste "stalinien que j’ai pu être.

Et je te signale qu’en Libye les rares Communistes qui restaient après les purges de Ghadaffi sont tous passés dans les forces de la Jamarhya lors du "Putsch", (Pardon, de la "Révolution"- ((- :). Et tu peux me croire car j’ai "mes entrées" sur place, et pas par internet. Et malgré ce que Ghadaffi leur avait fait ils ont compris que le remède OTANIEN était bien pire que le statu-quo pour eux.

Et en ce moment, même si plus personne n’en parle chez nous ça bouge partout là-bas. Et les mouvements laïques et tribaux dans la Jamarhya sont aux avants postes face aux bandes des traîtres du CNT et des sbires quataris. Et si les gens des tribus bougent c’est sous leur impulsion et leur exemple.

Alors t’as raison : ICI on nous lit.

"Tout le monde", et la DRCI en premier. Et je ne vois pas pourquoi je cacherai mon intime conviction puisque je suis censé vivre encore pour quelques temps dans un pays ou on peut encore (un peu) dire autre chose que la vulgate officielle ou le politiquement correct.

De plus je désirerai attirer ton attention sur un élément nouveau qui est intervenu ces 60 dernières années : C’est le caractère génocidaire VOLONTAIRE des guerres asymétriques ou conventionnelles menées par l’Impérium, ou par ceux qui veulent prendre sa place.

En effet depuis Hiroshima, et la Bombe "H", les traces des guerres sur l’environnement et l’humain ne s’effacent plus aussi facilement. Et depuis l’utilisation de UA238 dans les munitions "conventionnelles" utilisées au quotidien, un "round" de canon antichar pourrit l’environnement génétique des populations pour 4 millions 500 000 ans sur 1 ou 2 km2. Et ce sont les populations qu’on prétend désirer sauver qui en subiront les conséquences.

Comme au Kosovo ou en Serbie ou comme je l’ai dit aussi ici j’ai pu aller mesurer sur place les séquelles des radiations et leur niveau local presque 20 ans après.

Si tu me dis que tu préfère ça pour eux que de les voir se faire égorger un par un en attendant qu’ils se libèrent, à mon avis c’est parce que tu n’est pas à leur place.

Alors sincèrement, entre quatre ou cinq bombes GBU sur Damas, et Al Assad, je choisis la deuxième "solution" pour les camarades Syriens et les autres.

Même si elle n’est pas humainement satisfaisante

Dans 10 ou 20 ans et quelques milliers de victimes, si on leur fout la paix, il n’y aura plus d’Assad... Et ils auront peut-être trouvé la solution à leurs problèmes

Dans le deuxième cas, et plusieurs dizaines, ou centaines de milliers de victimes sur l’instant, plus encore quelques centaines de milliers ensuite, (Comme en Irak par exemple), un pays en lambeau, mis au pillage, et un peuple génétiquement détruit par les radiations toxiques, il n’y a pas de solution. Sinon aller habiter "ailleurs"...

S’il reste un "ailleurs" qui veut bien les recevoir.

Tuer le malade pour le guérir je laisse ça au Docteur Diafoirus, comme aurait dit le grand Molière... ((- :

Mais bon, tout ça n’est que spéculations. Je sais qu’il y aura des milliers de bonnes âmes chez nous pour appeler à "libérer" ces pauvres gens à l’insu de leur plein gré.

Ils sont même capables d’organiser un Téléthon pour financer les missiles ou les travailleurs de Dassault, Matra et Thalès de faire des heures sup. "aouf" pour ça ; et de récolter plein de pognon en plus.

Dans le monde ou on vit chaque fois qu’il y a un gode qui traîne y a des milliers de candidats pour s’asseoir dessus volontairement "pour le bien public", et la "Démocratie", et les "Droits de l’Homme". Et encore plus quand il y a une profusion de panneaux officiels qui leur dit que c’est bien de s’y asseoir.

Que des "valeurs sûres" quoi ? Comme on dit chez Lehmann Brother’s.

J’espère vivre assez pour voir comment ça se passera quand ça sera leur, (Notre), tour.

Hasta la Vittoria, Siempre...

Si Dieu, ou Pachamama, le Veulent... Comme diraient Chavez ou Moralès ! ((- :

G.L.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
28 décembre 2011 - 07h41 - Posté par A.C

..Faut alors qu’on reprécise.
TU écris

Il ne s’agit pas de ne pas condamner les tyrans quels qu’ils soient... Ou tu crois que je me fais des illusion sur qui est qui ??? Il s’agit de comprendre que ça n’est pas en faisant une voie royale aux autres tyrans plus puissants qu’on libèrera quoique ça soit et qui que ce soit.

100 pour cent OK

Mais j’avais réagi à..

Et bien souvent les "ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis", mais leur existence même en fait des alliés potentiels, et bien souvent à leur corps défendant, ou à leur insu.

En désaccord àX pour cent (ou presque..)
Car si j’étais d’accord je serais en désaccord avec ce que tu me dis plus loin :

Je l’ai déjà dit ici : Si un jour les Etats-Unis décidaient de venir nous "sauver" en assassinant le Nain et sa clique je serai au premier rang pour défendre mon pays et mes compatriotes, même si je dois défendre cette bande d’enfoirés en même temps pour ça.

De toi moi, il se pourrait cependant que jene rejoigne les FTP...qu’après la pendaison du Nain..

chut ! _ :)

C’est donc en mettant tout ça "en balance" que je reste assez sur une position du bite hative(c’est du DSK).., si tu mainteins ceci :

S’il n’y avait pas ces "traîtres" de Chinois "capitalocommunistes", ou ces "mafiocapitalistes" russes, ou ces "capitaloislamistes" iraniens ou ces baasofascistes" syriens, ou ces islamoterroristes gazaouis, ou en serait-on actuellement dans le Monde ???

A Bordeaux, j’en sais rien..

Ce queje sais c’est ou ils en sont, eux, avec leurs merdes à eux. !

.
Mais je sais, par contre - en faisant volontairement rugir mes amis "gauchisses-Marcelin"- c’est que sans le KGB et les vieillards staliniens duKremlin , mes amis algériens n’auraient pas hissé le drapeau "fellegha"(bandit) sur leur capitale le Juillet 1962..

Sans ce bon N. S. Kroutchev, Fidel aurait été flingué comme un vulgaireLumumba et Cuba serait toujours un endroit ou DSK irait, avec les Mitterand faire leur marché de chair fraiche de tous âges..à consommer sur place

(oui le mâle est con.. _ :))

............quand, pervers, il use en plus de son fric pour gerber son machisme )

Donc ok pour les"contradictions" quasiment d’accord sur ce que tu exprimes notamment sur ces"libérateurs" de lybiens

Et donc je te propose comme dans les Congrès du PS, une synthèse actant denos derniers commentaires..

T’es d’ac ?

Alors ..je repars énerver notre Louve avec la"nation". !

Parce que si on arrive pas à un consensus àminima, elle va refuser qu’on aille prendre le Pouvoir en empruntant (àquel taux d’adrénaline ?? )..le parcours "Bastille-Nation" tellement ça sent son" bourgeois "qu’a pas pigé tout ce que KM,Engels, et Michel Peyret de Bordeaux...ont apporté aux masses pour qu’elles aient de la classe, comme dit Copas...

(Putain, je les cite tous, pour les rallier..chutt)

 :))
Avoue avec moi , Amic i company G.L....qu’on se fait moins chier ici que dans certains PMU quand vient l’heure des "perles" du jour, flambées au Pastaga !
Genre

" Marcel , ressers nous trois jaunes tant qu’on a encore le triple A : Apero, Amuse gueules et Aspirine

 :))


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
28 décembre 2011 - 19h26 - Posté par

En désaccord àX pour cent (ou presque..)
Car si j’étais d’accord je serais en désaccord avec ce que tu me dis plus loin :

D’accord à cent pour cent, ou presque, d’autant que où tu vois une contradiction, je vois moi une stratégie en mouvement...

C’est à dire qu’il faut savoir parfois favoriser un ennemi connu, aisé à atteindre, pour ne pas plus tard en favoriser un autre plus plus néfaste, moins connu, et plus lointain.

Tout en ne perdant pas la perspective révolutionnaire.

Ca aurait pu être de Lao Tseu.. Mais c’est de moi, du moins je le pense. ((- :

Mais pour le "Màleçon" le jeu de mot est un peu sexiste... Les "Chiens de Garde " vont encore aboyer.

((- :

G.L.


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
29 décembre 2011 - 01h02 - Posté par

C’est à dire qu’il faut savoir parfois favoriser un ennemi connu, aisé à atteindre, pour ne pas plus tard en favoriser un autre plus plus néfaste, moins connu, et plus lointain.

Je dirais que ça ressemble plus à un traité d’agriculture biologique qu’à une tactique de combat. Mais le principe est le même.

Je vois mal ce genre de principe dans le Daodejing, mais par contre on en trouve une proche version dans l’article XIII de "l’art de la guerre" de Sun Zi :

.....

Si les différents corps qui composent l’armée des ennemis ne se soutiennent pas entre eux, s’ils sont occupés à s’observer mutuellement, s’ils cherchent réciproquement à se nuire, il vous sera aisé d’entretenir leur mésintelligence, de fomenter leurs divisions ; vous les détruirez peu à peu les uns par les autres, sans qu’il soit besoin qu’aucun d’eux se déclare ouvertement pour votre parti ; tous vous serviront sans le vouloir, même sans le savoir.

.....


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 15h48 - Posté par

Poutine, c’est vrai défend les intérêts de la Russie et sa politique extérieure est proche de celle de l’Union Soviètique . Son alliance avec la Chine sur des projets géostratégiques,économiques est bénéfique pour son pays . Mais la politique intérieure est relativement sujet à caution , basé essentiellement sur les matières premières énergétiques. Un pays qui néglige le potentiel créatif de travail de sa classe ouvrière est condamné au déclin comme nous le voyons en France. La Russie ,vieillissante dans sa population , doit retrouver un taux de natalité à deux chiffres ,combattre efficacement l’alcoolisme en retrouvant de l’optimisme par le travail de tous et la fin de la corruption endémique . En décentralisant le pouvoir,au plus près des moyens de production,par une socialisation bien pensée et militante les russes retrouveront foi dans la perspective d’une nouvelle société communiste bafouée par Staline-Brejnev .

La CIA ,à l’oeuvre dans la déstabilisation Poutinienne, se cassera les dents sur cette réalité russe d’un non-amour du capitalisme. Les échecs US en Irak-Afghanistan et ailleurs démontrent leur faiblesse idéologique malgré les moyens militaires colossaux mis en oeuvre . L’amérique est très malade de son système capitaliste anglo-saxon ,son peuple exprime sa colère pratiquement tous les jours avec wall-street en point de mire.

La Russie a besoin de renouer avec l’URSS des idéaux bolchéviques. Oui elle peut nous surprendre encore sur le plan historique , la France aussi peut-être . En tant que militants nous sommes des maillons obscures mais efficaces pour réaliser ces idéaux communistes si nécessaires à l’humanité .

Bernard SARTON


La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 10h09

Continuez tous de Provence ou d’ailleurs , c’est amusant !

Vos ex petits camarades soviètiques et leurs rejetons s’amusent beaucoup aussi , à NY ,megeve et sur la côte d’azur entre monaco et menton.... avec leurs voisins et coquins de tous bords unios..



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 15h43 - Posté par RICHARD PALAO

POUTINE a déclaré qu’il regrettait la disparition de l’URSS , que je sache les deux S veulent dirent SOCIALISTES ET SOVIETIQUES ...

QU’ y a t-il de SOCIALISTE ET DE SOVIETIQUE DANS LA RUSSIE DE POUTINE ?

NADA !!!

La RUSSIE DE POUTINE c ’est plutôt l URMM ...L UNION DES REPUBLIQUES DES MYTHO MAFIEUX !!!

iL est vrai que j’ ai récemment vu à la télé un reportage dans les finS fonds de la SIBERIE un brave homme et sa femme expliquer qu’ ils allaient voter POUTINE à la présidentielle car LE CAMARADE POUTINE ETAIT UN BON COMMUNISTE , ce qui en dit long sur la liberté de la presse et le niveau polltique d’une partie des masses ...

Alors POUTINE a tout intérêt à faire croire qu’il souhaite reconstruire l URSS et qu il s ’oppose aux ultras libéraux qu’il fait condamner par des tribunaux aux ordres , celà lui permet de continuer d ’enrichir sa caste et de tromper une partie du peuple pour se maintenir au pouvoir ...

Mais pour combien de temps ? cela dépendra de la capacité de l’opposition pour l instant hétéroclite de s’unir sur des principes permettant l’expression démocratique, mais même dans ce cas , nous serons encore très très loin de la reconstruction du socialisme



La Russie - L’URSS et les Communistes ...
26 décembre 2011 - 21h49

Heureusement pour moi qu’il y a les interventions de G.L., sinon je me serais senti bien seul à regarder les faits dans la pratique, au-delà de l’idéologie. Il s’exprime d’ailleurs un peu plus vertement, mais surtout plus clairement que je n’ai pu le faire.

Je ne condamne bien sûr pas du tout de garder en tête l’idéologie et l’objectif d’en finir avec le capitalisme où qu’il soit. Au contraire. Mais quand la simple observation de la situation permet de se rendre compte que des pays comme la Russie, l’Iran, les pays de l’ALBA, etc (comme dit très bien GL) peuvent être des aides pour venir à bout de la mainmise des USA et des marchés sur nous, pourquoi les laisser de côté pour continuer à se plaindre ?

Il dit d’ailleurs à demi-mots ce à quoi je n’avais pas pensé : si les gens en Russie faisaient à nouveau une révolution, les suivrions-nous, ou attendrions-nous que ça tombe du ciel ?

Non2.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite