Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Lettre ouverte de salariés de RFI au personnel de France 24

de : Des salariés de RFI
dimanche 11 décembre 2011 - 19h02 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 32.5 ko

Chers consœurs et confrères de France 24,

A six semaines d’une possible fusion RFI-France 24, l’heure est venue de réunir nos forces pour lutter contre des projets qui minent nos compétences, nos conditions de travail et nos métiers.

Depuis lundi 28 novembre 2011, RFI, en grève, se bat pour sa survie. Pour la première fois, tous nos syndicats sont unis dans cette grève pour résister contre les aspects néfastes de cette fusion.

Alain de Pouzilhac cherche à nous diviser, pourtant il n’a jamais été aussi fragilisé ! Le PDG de l’AEF est attaqué de toutes parts, aussi bien dans l’opposition que dans la majorité. La gouvernance d’Alain de Pouzilhac est montrée du doigt par des experts extérieurs, par 3 rapports parlementaires, par celui de l’Inspection générale des Finances. Alain de Pouzilhac a été désavoué par son personnel ; deux motions de défiance ont été votées l’une à France 24 et l’autre à RFI.

Nous sommes conscients des difficultés auxquelles vous faites face depuis la création de France 24. Celles-ci expliquent les démissions en série de rédacteurs-en-chef et de directeurs au sein de la chaîne, la dernière étant celle de Jean Lesieur, 4ème directeur de l’information en 5 ans.

Pas plus que vous, nous ne supportons la dégradation de nos conditions de travail et l’application de mesures moins favorables que celles du Code du travail à France 24. Nous sommes choqués par le turn-over qui rend l’esprit d’équipe quasi-impossible.

Nous avons été sensibles au rapport Indigo Ergonomie du 12 juillet 2011 qui met le doigt sur une "pression temporelle (…) présente...avec des ressources insuffisantes" qui amènent les journalistes à "(revoir) leurs exigences qualitatives à la baisse". Cette pression temporelle est exacerbée par une "sentiment d’avoir à faire seul....avec une appréhension de la sanction". Il évoque aussi le "manque de ressources en personnel", un manque "d’outil de prévision et d’anticipation concernant les compétences, les ressources et les conditions de travail etc. »

C’est pourquoi nous vous invitons à nous rejoindre dans le combat pour suspendre le projet de fusion-absorption. Ce rapprochement contre nature n’est bénéfique ni pour vous, ni pour nous.

Le projet actuel a été construit sans véritable consultation et au grand mépris des salariés de RFI et de F24. La direction cherche à nous diviser pour mieux asseoir son autorité. Elle vous fait miroiter les bénéfices d’une telle fusion, notamment au niveau budgétaire. Ne vous leurrez pas ! Cet argent ne servira pas à améliorer vos conditions de travail. Il ne sera pas plus investi dans le recrutement de personnel pour alléger la surcharge de travail. Il ne contribuera pas non plus au rayonnement de France 24.

Il financera d’abord un nouveau plan social (126 personnes). Il remboursera les déficits budgétaires contractés sous le règne de Pouzilhac (un déficit de 103,9 €, comblé par l’Etat, à titre de "subventions exceptionnelles", cf http://junon.univ-cezanne.fr/u3ired...). Il paiera les amendes infligées par divers tribunaux suite aux plaintes déposées par Christine Ockrent.

A France 24 et RFI, M. de Pouzilhac a imposé la politique voulue par le pouvoir politique, Nicolas Sarkozy en tête. A six mois de l’élection présidentielle, en pleine campagne électorale il accélère le processus pour un avenir désastreux.

A nous de lui faire face, unis et solidaires ! Lundi 28 novembre la Cour d’Appel nous a donné un sursis de six semaines avant que l’AG de l’actionnaire n’entérine l’absorption de nos sociétés par l’AEF. Une grève générale de L’ENSEMBLE DU PERSONNEL DE L’AEF peut obliger les tutelles à intervenir en notre faveur.

Résistons ensemble pour que notre avenir se conjugue avec une VRAIE organisation professionnelle internationale des médias, capable de rivaliser avec les plus grands médias internationaux !

Rejoignez-nous ! Ensemble, nous pourrons faire plier Pouzilhac et son équipe !

http://rfiriposte.wordpress.com/201...

Word - 30.5 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite