Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Centre Hospitalier du Blanc (Indre) : La DESERTIFICATION ORGANISEE DES CAMPAGNES

de : Comité de défense hopital du Blanc (Indre)
mercredi 7 décembre 2011 - 10h04 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Mr Laisné, directeur de l’ARS (Agence Régionale de Santé) Centre, lors d’une interview sur Radio Bleu Berry, a exprimé la possibilité de fermer la maternité du Centre Hospitalier du Blanc (Indre). Située dans le Parc Naturel Régional de la Brenne, au croisement des départements de l’Indre, de la Vienne, de la Haute-Vienne et de l’Indre et Loire, Le Blanc est une ville agréable de 7000 habitants, au cœur d’un bassin de population de 35000 personnes, dans le département le plus pauvre de la région Centre. Le Centre hospitalier qui a un rôle essentiel de sentinelle sanitaire et d’accueil des patients en première intention, possède 65 lits et places. Le Centre Hospitalier (CH) du Blanc est une structure de proximité qui offre à la population un accès de 1ère intention à des soins de qualité, dans un territoire déjà sous doté en professionnels de santé libéraux. Il emploie plus de 400 personnes et augmente son activité grâce à de nombreux investissements (nouveau scanner, création d’une zone d’hospitalisation de très courte durée, antenne smur, rénovation du bloc opératoire, des services de maternité et chirurgie...) et à la mise en place de plusieurs collaborations inter-hospitalières.

La maternité augmente régulièrement son activité avec 372 accouchements en 2010 (contre 249 en 2002). Elle est réputée pour sa qualité d’accueil et de soins et est la seule maternité dans un rayon de 60km (plus d’une heure de route). Le bloc opératoire et le service de chirurgie développent leur partenariat avec le CHRU de Poitiers et emploient des personnels formés et qualifiés. Le déficit cumulé de l’hôpital du Blanc devrait être de 3 millions d’euros en 2011. L’établissement a équilibré ses comptes en 2008 et 2009 grâce à deux dotations exceptionnelles d’un montant d’un million d’euros. En 2010, après un concours exceptionnel de 1 450 000 euros, il lui manquait 975 000 euros. Pour la population de la Brenne, il est impossible de se passer du service rendu par l’hôpital du Blanc puisque les établissements les plus proches : Châteauroux, Poitiers, Châtellerault sont à plus de 60 km, soit à plus d’une heure de voiture sur les routes de campagne de la Brenne. De plus il n’existe quasiment pas de transport en commun.

Le Centre Hospitalier du Blanc en Chiffres (source Platine)

Capacité MCO : 65 lits et places en médecine, chirurgie et obstétrique  Activités MCO en 2010 : -Hospitalisation complète : 3 201 séjours -Hospitalisation de jour : 1 376 séjours. Urgences, nombre moyen de passages par jour : 26 ( en augmentation de 9%) En 2011, le nombre d’entrées augmente de 4%

Qualité des soins Score agrégé de lutte contre les infections nosocomiales, classe A avec un score de 93/100, l’établissement est 30ème national en matière de lutte contre les infections nosocomiales (Score Platine) Personnels : 410 dont 24 médecins (7 chirurgiens) Plateau technique : 1 scanner, échographes, mammographe, radiologie conventionnelle, bloc opératoire équipé de 4 salles d’opération, 1 salle dédiée aux examens endoscopiques, 1 salle de réveil Budget : 21 millions d’euros

Les mesures envisagées par l’ARS Centre

Afin de réduire les coûts et de "rentabiliser" le Centre Hospitalier du Blanc, Mr Laisné envisage : -La fermeture de la maternité qui serait transformée en Centre Périnatal de Proximité, et n’effectuerait plus d’accouchement. -La réduction de la chirurgie à une activité de semaine et une fermeture du bloc opératoire les nuits et les week-ends.

Les raisons de ne pas accepter ces propositions :

Pour la population de la Brenne, il est impossible de se passer du service rendu par l’hôpital du Blanc puisque les établissements les plus proches : Châteauroux, Poitiers, Châtellerault sont à plus de 60 km, soit à plus d’une heure de voiture sur des routes de campagne. De plus il n’existe quasiment pas de transport en commun. La sécurité sanitaire y est assurée, grâce à un personnel compétent et régulièrement formé, des locaux récents et du matériel neuf. Cette sécurité a certes un coût mais est indispensable. Le droit d’accès aux services de santé pour toute personne sur le territoire français ne pouvant être toujours une histoire de comptabilité. Il serait préjudiciable de mettre en danger la vie et la santé de nos usagers alors que nous disposons aujourd’hui d’un outil moderne, fonctionnel, dévoué et appliqué.

La fermeture de la maternité serait une menace pour les parturientes des communes du Sud de l’Indre et de la Vienne - pas de possibilité de repli sur Montmorillon car la maternité a fermé depuis longtemps, renforçant le rayonnement de celle du Blanc. Les parturientes seraient obligées de faire au moins 60 km, soit au minimum une heure de route pour accoucher, ce qui mettrait en péril leur sécurité et celle de leurs bébés. Elles perdraient en plus une prise en charge individualisée qu’offre notre maternité à taille humaine.

Dans son projet de schéma régional d’organisation des soins arrêté en septembre 2011, dans son volet périnatalité, l’ARS du Centre confirme que « toute modification d’implantation, au cours du Schéma Régional d’Organisation Sanitaire, devra tenir compte du temps d’accès au plateau technique pour toute personne justifiant d’une hospitalisation (45 min), dans le respect des normes de fonctionnement réglementaires en vigueur concernant les locaux, le personnel et le matériel. »* Toute personne sur le territoire français a le droit de bénéficier d’un accès aux soins identiques, qu’elle réside dans une zone favorisée ou non, en ville comme en milieu rural. Notre établissement de proximité, au prix d’efforts importants, a fait tous les investissements nécessaires à la qualité des soins et répond à tous les critères de sécurité. Il offre néanmoins une dimension humaine aux patients, et à leurs proches qui peuvent ainsi les aider et les accompagner dans leur rétablissement.

Résistance !!!!

Depuis le 21 Novembre 2011, un Comité de Défense du Centre Hospitalier du Blanc s’est créé, avec pour objectif de sauver notre maternité et notre service de chirurgie. Une manifestation a été organisée le vendredi 2 décembre, qui a rassemblé entre 5000 et 6000 personnes (pour une commune de 7000 habitants), personnels de l’hopital, professionnels de santé, élus, usagers (voir vidéo).

Le 8 décembre, à l’assemblée nationale, une question sera posée par Mr Chanteguet, député-maire du Blanc, à Mr le Ministre de la Santé Xavier Bertrand, concernant sa décision à venir concernant le futur de l’hopital.

Un blog a été créé qui expose les actions menées quotidiennement par les habitants de la région du Blanc, à l’adresse :

http://indispensables-maternite-chi...

D’autre part, une pétition est disponible en ligne à l’adresse :

http://www.mesopinions.com/pour-le-...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Centre Hospitalier du Blanc (Indre) : La DESERTIFICATION ORGANISEE DES CAMPAGNES
7 décembre 2011 - 22h03 - Posté par BOBW

Tous ces soi disant responsables de la santé, complices de l’équipe des gouvernants saccageurs ,au nom de prétextes économiques d’économies ferment de plus en plus d’hôpitaux publics,urgences,maternités,services pédiatriques ...
Mais on n’entend guère parler de mesures similaires avec les cliniques privées (qui d’ailleurs abusent des prescriptions aux dépens des patients ,de la S.S. et des mutuelles







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite