Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Potable ou non potable ?

de : Mengneau Michel
mercredi 26 octobre 2011 - 08h30 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 12.4 ko

Par Michel Mengneau

Pour son alimentation en eau potable, la ville de Fontenay-le-Comte est desservie par deux captages : Gros Noyers 1 et Gros Noyers 2. Ce qui théoriquement aurait dû lui assurer une certaine indépendance et permettre une gestion communale et citoyenne totale, ce n’est pas le cas puisque l’exploitation a été donnée à une multinationale très connue, donc, main mise du privé sur ce qui appartient aux citoyens. Et cela n’est pas sans conséquence comme on le verra par la suite.

En 2009, suite à des prélèvements Noyers 1 sera fermé car une dose de métochlore supérieur à la norme autorisée (0,1 milligramme/litre) y sera décelée, ceci allant d’ailleurs jusqu’à cinq fois cette norme. L’empoisonnement de cette eau est dû à un désherbant maïs néanmoins interdit en France depuis 2003, cependant très vite remplacé par le S-métochlore qui semble tout aussi nocif. Il est évident que l’on doit l’épandage de ces poisons à la culture intensive du maïs, c’est donc là que commence la prise de conscience de la gestion de l’eau puisqu’il faut décontaminer celle-ci alors que d’autres cultures non-productivistes à outrance limiteraient, voire supprimeraient cette intervention. Bref, s’appuyant des normes encore insuffisantes et parfois sous estimées comme vient de signaler le rapport de l’enquête du WWF sur le dispositif français d’analyse de la qualité des eaux, les autorités prirent toutefois leurs responsabilités et fermèrent momentanément le captage. Ceci ne posant aucun problème dans la mesure où un seul captage fournit amplement la commune.

Dans une société ultralibérale comme la notre, avec des élus accompagnateurs du système capitaliste, voire totalement inféodés à celui-ci, on ne remet pas en question l’agriculture productiviste au service de l’agro-business, dont on connaît les principaux comme les grands « ensemenciers », les multinationales pourvoyeuses d’insecticides, d’herbicides et autres poisons permettant l’assurance de rendements nettement supérieurs à ceux d’une agriculture plus naturelle, alors au lieu de traiter la cause on tente de palier aux conséquences. C’est pour ces raisons qu’il a été projeté de construire une nouvelle station permettant de réduire plus efficacement les quantités de saloperies polluantes.

Dans le premier projet, la municipalité et l’exploitant avaient prévu que pendant 18 mois Gros Noyers 1 fonctionnerait le temps des arrêts de Gros Noyers 2, et ceci en demandant une dérogation pour que soit portée à 0,5 milligramme/litre la dose autorisée de métochlore.

Certes, l’OMS autorise ce maximum, faisant foin du principe de précaution et de la norme usuellement autorisée en France c’est donc là-dessus que se sont basées les autorités pensant avoir l’aval du Préfet. Pourtant les associations se sont émues de cette situation paradoxale qui allait faire boire, sans les avertir, aux habitants de la cité une eau que l’on aurait déclarée polluée précédemment, particulièrement Terres et Rivière. ( http://www.terres-rivieres.org/wp-c... ), sur le site en cliquant sur new on pourra y lire l’Arrêté Préfectoral

Cela n’est pas passé inaperçu puisque la Préfecture n’a pas signé la dérogation et a réduit la durée des travaux à 8 mois en autorisant le captage sur Gros Noyers 1 pendant une période réduite à 40 jours, et ceci avec un taux autorisé jusqu’à 0,25 milligramme/litre. Si l’on peut reconnaitre une prise de conscience tardive des autorités, voire une certaine bonne volonté, il n’empêche que l’eau risque d’avoir un dose supérieure à 0,1 ce qui l’aurait classée dans d’autres temps comme non-potable. Risque auquel ne seront avertis les habitants que par affichage municipal et par voie de presse touchant seulement un nombre restreint de ceux-ci dans la population. C’est d’autant plus regrettable qu’il existe une autre possibilité avec la possibilité de se connecter au service d’eau du Lac de Mervent exploité par une autre société, son eau étant dans les normes.

La question reste en suspend, eau potable ou non-potable, en tous cas il semble que ce soient des raisons mercantiles qui font que la solution Mervent n’a pas été retenue.

Est-ce le consommateur qui doit pâtir de cette gestion pour le moins traitée avec légèreté de la part des élus et de l’exploitant, certainement pas, c’est pourquoi beaucoup de vigilance et de circonspection s’impose à l’égard des responsables de cette cacophonie !

On peut lire aussi un article similaire dans « Sans Culotte 85 » N° 49 - oct. 2011…

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Potable ou non potable ?
26 octobre 2011 - 09h07 - Posté par Mengneau Michel

Je n’ai pas mis le N° du "Sans culotte 85 cité car j’ai prêté l’exemplaire que je possédais. Dès que je l’aurai je le communiquerai.

Le sans culotte est un petit journal local ayant atteind une certaine notoriété dans le département du fait de la pertinence de ses articles souvent poliquement incorrects, voir contestaire du système. C’est un excellent exemple d’une presse sortant des sentiers battus par la presse conventionnelle...



Potable ou non potable ?
26 octobre 2011 - 09h35 - Posté par Mengneau Michel

Il s’agit du N° 49 de ce mois.


Potable ou non potable ?
26 octobre 2011 - 12h22 - Posté par BC

ajouté à l’article :)


Potable ou non potable ?
26 octobre 2011 - 13h35 - Posté par Mengneau Michel

Merci pour cette attention !


Potable ou non potable ?
26 octobre 2011 - 10h30 - Posté par Mengneau Michel

Si j’ai communiqué cet article ayant aux yeux de certains qu’un intérêt local c’est justement pour faire comprendre l’importance des résistances locales qui peuvent mener vers le global. Effectivement, ce combat pour une eau de qualité accompagné d’une communication peut mener vers une prise de conscience plus générale en dénonçant les vraies causes de la pollution qui sont l’agriculture intensive imposée par le capitalisme et autres abus du productivisme consumériste. Il s’agit donc bien d’un combat politique qui commence par la base, et ceci avec un exemple concrêt beaucoup plus significatif que des lancements d’anathèmes, sorte d’appels à une hypothétique révolution.

Certes, il ne faut pas négliger les révolutions, mais faisons surtout fructifier ce travail de terrain afin de contruire une masse critique faisant basculer le système.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite