Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .

de : bernard SARTON
vendredi 30 septembre 2011 - 17h47 - Signaler aux modérateurs
17 commentaires

La lutte de classe se développe partout face à cette crise du capitalisme dévastateur.Les classes ouvrières de tous les pays du monde sortent de leur torpeur réveillées par la peur du chômage,de la fin des CDI,des retraites en capilotade,des services sociaux en forte régression ou en suppression .Les grands capitalistes serrent la ceinture à double-tour pour essayer de sauver leur système en mort accélérée. A côté d’elles une jeunesse turbulente sans avenir se dresse aussi avec le mouvement des indignés ou des révoltes arabes et africaines,sans parler de ce qui se passe aux Etats-Unis avec le mouvement anti-wall-street . Tout bouge en même temps et les dirigeants de la Planète se rencontrent ,discutent ,se disputent et ne peuvent rien régler parce qu’ils n’ont plus de pouvoir . Les Banquiers,les spéculateurs-actionnaires sont aux commandes et organisent la fin de la "récréation" sociale acquise après la seconde guerre mondiale . La bourgeoisie productiviste des entreprises du CAC40 s’est jointe à ce projet d’un retour à la misère permanente des classes populaires. La moyenne et petite bourgeoisie des PME-PMI est désemparée et ne sait plus à quel saint Patron s’accrocher pour sauver ou faire perdurer ses entreprises . Dans l’histoire tout système de société a une fin et doit laisser la place à une autre société qu’il engendre par la fin de son efficacité économique .

Le travail actuel du mouvement révolutionnaire et de ses militants retrouve un grand regain d’intérêt après le coup de semonce phénoménal de la fin de L’URSS en 1989.Malgré l’échec soviètique le temps a fait son oeuvre en démontrant que la société capitaliste est très mauvaise pour la vie des peuples sauf pour une poignée de privilégiés.Aujourd’hui la marteau ouvrier est rejoint dans son combat par beaucoup de faucilles paysannes,de crayons d’intellectuels et de laboratoires scientifiques en panne d’expériences technologiques et médicales pour améliorer la vie de l’humanité. Certains dirigeants syndicaux sont promus par leurs camarades en remplacement du patron,d’autres musclent leurs actions revendicatives non pas sur la défensive des acquis mais sur un projet nouveau de remplacement du système capitaliste.En isolant les banquiers -spéculateurs -actionnaires la classe ouvrière mondiale se met en marche pour en finir avec le système inventé au 17ème siècle aux Pays-Bas. Bien des militants depuis ont laissé leur vie dans ce combat de classe intraitable et sanguinaire et nous allons enfin pouvoir les venger en désossant la rapine,la corruption et l’exploitation du capitalisme . Ses valets fidèles serviteurs sont aux aguets et la peur change de camp. Le rouleau compresseur de la classe montante,comme l’avait prévu Karl Marx, est en train de prouver cette vérité scientifique que la classe ouvrière en se libérant de ses chaines libère toute la société .Le capital a déclaré une guerre ouverte aux peuples exploités ,après la fin de la guerre froide, commencée par le couple Reagan-Thatcher dans les années 80 et accélérée après la chute du mur de Berlin.Nous sommes aujourd’hui ,avec une offensive ouvrière et populaire en plein dévelopement, devant un moment historique qui va marquer l’humanité pour longtemps .L’effondrement du système capitaliste sera sans nulle doute calamiteux et dramatique pendant un certain temps mais il sera remplacé par la société communiste nouvelle avec une créativité populaire sans pareil dans l’histoire. La classe ouvrière sera au premier rang de ce basculement de l’histoire.

Cela étant dit les critiques sur les organisations de révolutionnaires non en phase avec ce mouvement sont à mon avis dépassées car les militants qui agissent au sein de la classe ouvrière sont en train de démontrer que l’opportunisme électoral et la personnalisation de dirigeants incapables sont des épouvantails pour bobos confortablement installés dans leur fauteuil devant la télé imbécile hors du temps historique en action quotidienne .Ces militants ouvriers sont le fer rouge qui torture les capitalistes en recul défensif . La victoire de la classe ouvrière est pour bientôt et Waterloo morne plaine pour la société capîtaliste et ses dirigeants corrompus.

Soyons offensifs sans attendre les directives d’apparatchiks bureaucratisés comme l’étaient ceux de l’ex-URSS .

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
30 septembre 2011 - 18h32 - Posté par sam 82

quelle vision ! je vois qu’il y a encore au sein du PCF des illuminés , dignes des prédicateurs baptistes , manque plus que la musique qui va bien , et ça serait parfait . on aurait plus qu’a attendre que le communisme arrive sur terre . sam 82 .



La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
30 septembre 2011 - 18h46 - Posté par La Louve

C’est assez bien résumé Sam82 ;-)

LL


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
30 septembre 2011 - 21h16 - Posté par BB

"Ces militants ouvriers sont le fer rouge qui torture les capitalistes en recul défensif "
Vazi Nanard ! A l’offensive ! On les aura !
Vive la Révolution, Sociale...et Libertaire !
Nanard de la Creuse (ouvriers, paysans nous sommes...)



La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
30 septembre 2011 - 22h19

On en reste coué.



La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
30 septembre 2011 - 22h27 - Posté par Gilong

Tu veux dire "cloué" ???

Comme Jésus sur la croix. ((- :

G.L.


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 00h04 - Posté par

Vous êtes bien pessimistes ...Relire Marx ça ouvre des perspectives...Lire "le capitalisme à l’agonie" ça explique la situation actuelle... Voir l’action ouvrière en mouvement partout avec la jeunesse ça ne ramollit pas la pensée révolutionnaire au contraire...Arrêtez de critiquer les militants qui sont au coeur de l’action contre le capitalisme ce sont eux qui font tourner le moteur de l’histoire et non les médias bourgeois qui vous rendent pessimistes. La bourgeoisie n’est pas aussi forte que vous croyez ...l’histoire n’a pas besoin d’évangélistes ni de conseillers pernicieux,elle poursuit son bonhomme de chemin comme la terre tourne autour du soleil .

La révolution ,malgré les avatars qui la ralentissent, poursuit sa route car elle est absolument nécessaire et personne ne peut l’empêcher ...

Bernard SARTON


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 00h08 - Posté par CONNANGLE

Alors là mon pauvre Bernard, je crois que même la médecine ne peut plus rien pour toi.

T’as plus, besoin de nous pour débattre, tu as un véritable débat contradictoire avec toi même.
Enfin si le capital est foutu, je n’ai plus qu’à aller me coucher, on verra demain pour organiser l’autogestion.

Bon à tchao

Amitiés à tous

Mcoco Le Rebelle Médocain



La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 08h54 - Posté par

L’occupation blocage des ministeres a Athenes par les fonctionnaires de base comme le retablissement sauvage de l’electricité aux usagers sont les signes
d’une desobeissance riposte ouvriere de masse que les “politiques” masquent sans pouvoir la cacher totalement :

Little stories from IMF-run Greece : People in the northern Greek city of Veria re-connect disconnected electricity… and they explain why..

http://www.occupiedlondon.org/blog/...

Cette revolte est exasperée par le pillage des biens publics en cours :

Les dessous du “genocide financier” :

mercredi 28 septembre 2011

La Grèce : Oui on se fout de nous... et bien

L’information est traduite d’un commentaire du 14.6.2011 sur le site du Süddeutsche Zeitung

L’organisation Scandic Org a proposé au gouvernement grec un crédit de 250 milliards sur 5 ans contre les droits exclusifs pour 5 ans sur le pétrole en territoire grec.

Le deal prévoyait de partager les bénéfices 80/20 (pour la Grèce), 90% des travailleurs employés sur les plateformes seraient grecs, et on utiliserait exlusivement des navires grecs.

En juin 2010, un institut francais de géophysique en coopération avc l’université de Kreta a étudié la Grèce te la mer autour. Résultat : 99% de gaz "propre" qui peut etre utilisé directement. a certains endroits en Méditeranée, le gaz sort naturellement depuis des millions d’années.

Source (grec). Le journaliste grec d’investigation Kostas Hardavellas aurait également fourni des informations sur le sujet.

Ici une source (allemand) qui précise, citant tout un tas d’autres sources :

Les américains savent. depuis que les satellites sont en orbite que les grec possèdent d’énormes ressources energétiques. Les grosses banques de ce monde et les multi de l’energie partagent ce savoir, mais le citoyen grec, qui est rendu responsable de tout dans le monde entier ne doit rien recevoir du gateau. Le butin est déjà partagé et a déjà été promis à Washington par notre président [grec] mandiant.

Rappelez vous des énormes quantité de gaz exploitées par Chypre (billet du 19.9, Tambours de guerre)

Il n’y a aucun doute à avoir là dessus : La "crise" actuelle est voulue et organisée pour nous vider les fonds de poche et réduire les peuples à l’esclavage. Quelque chose me dit que ça aura l’effet contraire...

http://mahamudras.blogspot.com/2011...


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 09h32 - Posté par Copas

Je n’exprimerai pas ainsi les choses, mais je préfère un petit excès d’optimisme aux semelles de plomb qui ravagent une partie de la gauche européenne (surtout en France).

Rien n’est facile et chaque bataille se déroule dans un contexte d’une rare âpreté.

En fait c’est quand on prend du recul et qu’on regarde les affrontements de cette année qu’on se rend compte que quasiment partout dans le monde la classe populaire et la jeunesse s’est fritée à grande échelle avec le capital.

Là où beaucoup voient ces batailles sans lien et les traitent une à une, elles sont unies globalement et les infos des batailles circulent au travers de toutes les frontières même les plus épaisses.

Ces batailles se déroulent dans un contexte de crise des organisations de la classe populaire, pour de multiples raisons,

 dans le monde dit arabo-musulman, en Iran, en Chine, au Bangladesh, au Cambodge, etc, par des dictatures qui ont écrasé sur de longues périodes toutes organisations du mouvement ouvrier (sauf à de rares exceptions)

 dans d’autres pays par le naufrage d’organisations ouvrières qui ont été du côté de l’ordre bourgeois ou bien ont mené les batailles au casse pipe car elles privilégiaient d’abord la collaboration de classe plutôt que de construire une orientation qui sait que la victoire sociale passe par un affrontement énorme et sans merci où tous les coups seront portés .

Mais ces classes populaires et ces jeunesses n’ont pas démérité en se mobilisant malgré ce qu’on est obligé de considérer comme des obstacles organisationnels.

Elles ont fait face à des offensives très dures d’un capitalisme de crise violent et hyper agressif socialement pour restaurer les taux de profit.

Le contexte de chaos dans lequel la bourgeoisie, et ses sphères les plus concentrées au travers du système , mène l’offensive laissera bien des "morts" dans les morceaux de bourgeoisie laissés ici ou là en arrière, mais surtout il se fait contre les classes populaires partout et partout celles-ci résistent.

Il y a bien un lien entre des évènements tout à fait nouveaux, l’importance des masses en mouvement et se passant en même temps une même année.

Dans ces 15 dernières années nous avions eu comme choses nouvelles le mouvement alter-mondialiste qui avait posé globalement une série d’interrogation à une époque où le capitalisme apparaissait définitivement triomphant ("la fin de l’histoire" etc).

Il y avait eu une série de batailles dans des grands pays s’étalant sur des années (plusieurs grands mouvements sociaux en France dilapidés par les stratégies des directions syndicales).

Là, depuis l’année dernière et encore plus cette année les affrontements , les mouvements sont passés à une échelle supérieure (et cela est malheureusement parce que la bourgeoisie dans la mécanique même de la crise agresse avec une violence sociale terrible).

Les masses ne sont pas mortes et elles ont eu tendance à passer à la résistance, voir à l’offensive comme dans le monde dit "arabo-musulman" avec ou sans organisations, ou bien en détournant les vieilles organisations de résistance dont les nomenclaturas se sont fait virer par la bourgeoisie des auges bien remplies (Wisconsin, les mouvements d’infirmières en Californie, les mouvements dans les grands hôtels, etc).

L’optimisme vient de l’existence dans des morceaux importants de la classe populaire et de la jeunesse dans le monde d’un esprit de résistance et de bataille.

Le remarquable mouvement de jeunesse au Chili par exemple a permis d’aspirer des forces venues du prolétariat urbain chilien pour en faire une mobilisation considérable dans un contexte où le mouvement organisé chilien avait les épaules à terre.

L’existence des mouvements d’indignés partout dans le monde, partis souvent de franges des fois bobos mais suralimentées par les soulèvements en Afrique du Nord, a de fait dans plusieurs pays drainé des foules importantes, en Espagne, au Portugal, en Grèce et en Israël.

L’existence en ce moment d’un point de fixation pour l’instant groupusculaire devant Wall Street et avec des dizaines de répliques dans les états des USA, comparable mais plus directement anti-banquiers au départ que les autres mouvements d’indignés suscite intérêt et est le dernier de ces évenements.

Je ne sais si la classe ouvrière remet le communisme à l’ordre du jour, mais ce qui est essentiel, fondamental, c’est que la classe populaire réussisse à au moins faire reculer la bourgeoisie .

Mais il faut bien se rendre compte de l’existence d’un énorme potentiel de résistance dans le monde, qui manque d’organisation (auto-organisation plus solide et centralisée) et de politisation (la vraie, pas la politicienne).

Reconnaitre cette situation est important.

Récemment nous constations que des pays du pourtour Méditerranéen , seuls deux (la France et la Turquie) n’avaient pas connu de grands mouvements populaires cette année.

Je préfère donc un peu d’enthousiasme aux semelles de plomb.

Maintenant il ne faudrait pas avoir un communisme des jours de fête :

 propos très rouges sur l’avenir

 appui et soumission aux nomenclaturas socialo-comptaibles au concret politique (le front de gauche)



La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 10h07 - Posté par A.C

Je préfère donc un peu d’enthousiasme aux semelles de plomb.

moi aussi !
Sauf que Bernard, c’est un garçon qui siffle lIinternationaleavec enthousisame.. en allant à la Banque envoyer son chèquen pourque SON PARTI nous mitraille de plomb social démocrate.

Cela devient, pour moi, fatigant !

je suis peut être sectaire- ???... mais , lorsque de simples mannequins -perroquets , lfidéles detoutd les zigset de chaque zag..défendent la ligne FDG, tout en me maudissant avoir quitté le PARTI dit "communist"e, là je me marre.

Mais Sarton, lui, fait pas partis des lobotomisés et autres pantins ..

Il est loin d’être con.

C’est pourquoi, son enthousiasme , son style "plus Révo que moi tu meurs" ,la référence à Marx quand on fait du bouche à bouche àLaurent-Charlot..mois, ça me gonfle, maintenant !

pardon de la comparaison, ça ressemble au mec quirentre chezlui arroser d’un double whisky sa fidélité aux réunions des Alcoolos Anonymes.. !

Et vice..vers ça..

VOILI !

 :)

A.C


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 10h23 - Posté par Copas

C’est vrai qu’on s’interroge sur ce que fout Bernard à rester dans le FdG alors que l’air du large n’est pas là.

Mais bon, je répondais à l’article et souhaitais tempérer les réactions.

Ceci étant, il est sur que Bernard garderait en crédibilité en s’engageant dans la construction du parti du pouvoir des travailleurs qu’on va...


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 14h11 - Posté par

Les organisations actuelles du mouvement ouvrier ne sont pas encore adaptées au mouvement social de révolte qui éclate partout , de même la jeunesse avec des organisations comme "les Pirates" expose sa volonté de changement radical. Le Front de gauche n’est pas ma tasse de thé et je me bats pour un véritable front populaire à la base capable de tout changer sur le terrain . Cela sera accéléré par la crise du capital comme nous le voyons s’exprimer dans beaucoup de pays , y compris en Chine et aux Etats-Unis . Je suis assez d’accord avec Copas et ma militance au PCF n’est pas une militance soumise aux diktats des directions .Tout bouge en ce moment au NPA-LO-PCF etc... ainsi que dans le mouvement syndical. Une analyse réaliste de la situation économique et social de la société capitaliste en ce moment démontre que nous sommes à un tournant historique où cette société s’écroule au profit d’une autre déjà en germe en son sein . Nos théoriciens marxistes l’ont démontré et d’autres aujourd’hui comme Paul Jordon l’explique bien. Copas qui a une encyclopédie de pensée mondialisée nous l’analyse très bien . Pour ma part, même si je provoque d’une manière idéaliste l’évolution du mouvement populaire, je reste optimiste sur l’intelligence ouvrière et de la jeunesse . Je pense que les nouvelles générations de militants dans les organisations politiques révolutionnaires et du mouvement syndical sont capables de construire un front populaire immense qui mettra à bas le capitalisme .Eviteront-ils les erreurs de la Commune de Paris , de la révolution bolchévique et maoiste , s’inspireront-ils de la révolution cubaine ou vietnamienne,trouveront-ils dans les expériences sud-américianes comme le Vénézuéla et la Bolivie des expériences utiles...En tant que Retraités plus ou moins jeunes, plus ou moins valides, mais avec la société communiste comme idéal de notre engagement ne faisons pas la fine bouche devant l’action créative des nouvelles générations quelque soient leur choix d’organisations diverses et variées.Il n’y a plus de Parti Guide, il n’y a que des individus associés dans leur intelligence combative pour changer vraiment de société .

bernard SARTON


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
1er octobre 2011 - 20h51 - Posté par CONNANGLE

Et qu’est ce que tu crois que j’essayais de faire à quelques kilomètres de chez toi ?

Je croyais avec tout ce que tu exprimes de "révolutionnaire "sur ce site, franchement te faire ta connaissance aux rencontres de Marseille fin aout des communistes, en désaccord avec la ligne du PCF actuelet ceux qui n’ont pu supporter la chasse aux sorcières par le biais de méthodes pour le moins anticommuniste.

Pour faire court des communistes qui sont pour un changement radical de société, pour l’autogestion et la proximité des actions.

Et en même temps un communisme qui sait qu’aujourd’hui que ce système du capital doit être combattu partout dans le monde pour que les peuples construisent leur souveraineté.

Alors appelons cela comme on veut, mais pour ne pas refaire les erreurs du passé gudes ou éclaireurs peuvent ne pas être inutile et la je ne parle pas de chefs ou de sauveur suprême.

Je sens bioen en toi la volonté d’avancer ; mais mais mon ressenti est , que ce n’est pas de l’intérieur d’un parti qui n’a jamais été plus réformard qu’aujourd’hui que l’on peut y arriver.

J’y ai moi aussi usé ma santé et à 62 ans je préfère utiliser mon énergie à soutenir par exeple les copains en lutte comme les FRALIB par exemple, ou à tenter de créer des conditions favorables à un changement de société , en sachant que ce sont les peuples qui font l’histoire.

Par exemple ce ne sont pas les Partis de gauche qui ont déclenchés les révolutions en affrique, après ils risquent sans l’aide d’organisation révolutionnaire .....

Amitiés

MCoco Le Rebelle Médocain


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
2 octobre 2011 - 11h37 - Posté par A.C

Je sens bien en toi la volonté d’avancer

PAS MOI.

Pas du TOUT..
Oul aors faut mettre les oints sur les"i" !

.

Tu es égal à toi même , Michel et c’est pour cela que je te considère comme un ami : tu es humaniste jusqu’à la moelle...

Bernard et sa volonté d’avancer en mouillant son maillot rouge pour jeter des pelletées dans le four de la locomotive à vapeur"ROSE /FDG "qui fonce vers la gare de triage du second tour pour faire monter ses passagers dans le TGV de l’alternance dans le malheur, tu as peut être raison après tout.:c’est une façon d’aller..au"charbon"...

ça fait penser à Gabin dans le film tiré de Zola qui s’appelait......

Chutttttt

 :)

(Zut, Bernard va se croire visé !)

 :))

Non, copain MCOCO.. !

La façon des adhérents de pratiquer cette façon d’"avancer" ça fait penser à ce gag ou des types , de face, reculent pour faire croire qu’ils vont de l’avant...

Mais Bernard se consolera de ma méchanceté car on explique parfois :

Marcher à reculons : Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la marche à reculons est une étape nécessaire dans tout chemin de vie. Elle illustre le retour sur soi et en soi, qui favorise une meilleure compréhension des données, des tenants et des aboutissants du vécu.
Certes, la marche à reculons retarde pendant quelque temps toute lancée, mais elle fait éviter la répétition d’anciennes erreurs.

Donc que Bernard continue à croire qu’ il "avance"..si ça doit , très bientôt l’aider à rejoindre pour"éviter la répétition d’anciennes erreurs"

Celle notamment consistant à s’auto -suggérer que plus on parle en "marxisant " plus on aide à préparer la Révolution..

La SFIO a eu sa minorité qui devint PSA..puis " PSU..créé par un autogestionnaire célèbre :

ROCARD !

 :))

.., le PS a eu son CERES avec ..son Chevènement !

Tiens pour les plus jeunes qui ignorent que des spécialistes de la phrase gauchissante ont toujours existé au sein des partis hostiles à laREVOLUTION..

Petite histoire que l’on ignore souvent, c’est le CERES qui donna au PS le « Poing et la Rose », inventé par Didier Motchane , dessiné par le graphiste Yann Berriet, adopté par la Fédération de Paris en 1970 puis par le PS d’Epinay en 1971. Tiré d’une paraphrase de Marx, l’emblème du PS évoquait à la fois le sursaut de la décision et l’idéal à atteindre. Mais l’apport du CERES à l’histoire du socialisme français ne s’arrête pas là… « Union de la Gauche », transition au socialisme, autogestion, politique industrielle, articulation de l’indépendance et de l’internationalisme, front de classes etc., nombreuses sont les thématiques qui ont nourri la construction du PS et l’ont amené à gagner l’élection de 1981. C’est un des siens, Jean-Pierre Chevènement, qui a été rédacteur du programme commun de 1972 puis du programme socialiste de 1980 dont ont été tirées les 110 propositions

Longtemps la révolution du "verbe" m’a fait rigoler.

Là c’est de plus en plus insupportable..

Si "La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste " c’est en affrontant TOUS CEUX qui ont mis à l’ordre du jour la survie du Capitalisme"

Que ce soient les salauds de droite ou les"idiots utiles" d’extrème gôôche..

Bon dimanche et amitiés, MCOCO...

AC


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
2 octobre 2011 - 14h38 - Posté par

En effet c’est par le mouvement de masse que nous réussirons à éviter les nouveaux Rocard-Chevénement-marchais-Buffet-Laurent du Programme commun,la faute principale du PCF dans son histoire récente . Construire un autre parti des travailleurs est peut-être nécessaire mais avant il faut "virer" la direction réformiste de ce parti où j’ai laissé des heures de travail pour rien avec d’autres. Comme je n’ai rien à perdre comme toi mon cher alain il faut poursuivre notre travail dans les masses pour qu’elles bougent enfin et renversent toutes ces institutions pourries ...C’est pour bientôt je crois..Regarde les sidérurgistes de lorraine ,enfin le peu qui reste, j’ai l’impression qu’ils commencent à comprendre qu’ils ne faut compter sur personne.Est-ce un signe prophètique que les Fralib ne seront plus bientôt tout seuls ...Amitiés.

Bernard SARTON


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
2 octobre 2011 - 17h12 - Posté par A.C

Comme je n’ai rien à perdre comme toi

c’est à dire ?


La classe ouvrière va remettre à l’ordre du jour la société communiste .
2 octobre 2011 - 18h57 - Posté par vériane

La lutte de classe avec à sa tête un franc maçon maastrichien et mitterandolàtre on peut toujours se raconter des histoires : radical en parole et opportuniste dans les faits on connaît la chanson !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite