Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Services publics démantelés au Royaume-Uni avec le plan d’austérité : 100 000 emplois publics supprimés en moins de deux mois

de : Solidarité-Internationale-PCF
vendredi 28 janvier 2011 - 13h50 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Démantèlement des services publics en Grande-Bretagne avec le plan d’austérité libéral-conservateur : 100 000 emplois publics déjà supprimés en moins de deux mois

JPEG - 23.4 ko

par Lizzie Cocker, pour Morning Star, quotidien du PC de Grande-Bretagne

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pc...

Près de 100 000 emplois dans tout le secteur public ont été supprimés seulement dans les six dernières semaines, d’après un dossier publié par le syndicat UNISON [syndicat majeur des travailleurs des services publics]dimanche dernier.

Ces données n’ont fait que confirmer les craintes de nombreuses personnes de « rejoindre la masse des chômeurs » mettant en péril leurs quartiers, les services qu’ils rendaient jusqu’ici et l’économie toute entière.

Le secrétaire-général d’UNISON Dave Prentis a déclaré : « L’affaire de ces emplois ’Con-damnés’ [’Con-demned’ : jeu de mot en anglais sur le mot condamné et le gouvernement Conservateur-démocrate] fait vraiment peine à lire ».

« Derrière toute statistique, il y a des familles qui ont désespérément besoin de garder un toit au-dessus de leur tête, de quoi manger sur leur table et la dignité d’avoir un job décent »

« Avec près de 2,5 millions de chômeurs, les coupes de la coalition sont en train de briser des vies et de démolir les chances du pays de connaître une reprise. Les travailleurs licenciés et la fermeture de services essentiels ne remettront pas l’économie sur pied ».

Les emplois perdus au cours des six dernières semaines comprennent 1 600 emplois au complexe hospitalier (NHS) Heart of England, 1 200 emplois municipaux dans l’Hampshire, 1 000 à Norfolk et 400 dans le Sussex de l’Est.

L’UNISON a déclaré que cela démontrait que les « économies d’efficacité » de 20 milliards de livres sur la Santé (NHS) exigées par le gouvernement se sont traduites en pertes d’emplois et « trahissent le mensonge » sur le fait que les fonds concernant sur le santé seraient préservés.

Le document alimentera également les peurs que les coupes nuiront à la qualité des services de santé. Une des principales conclusions qui ressort de l’enquête est que le taux élevé de mortalité au Complexe hospitalier de la Fondation du Mid Staffordshire Hospital Foundation Trust découlait du fait que la prestation des soins de haute qualité dépendait du nombre de personnes insuffisant affectées à chaque unité de soins, avec le bon nombre d’employés ayant les compétences adéquates.

L’aide aux jeunes a également été sérieusement touchée dans les dernières semaines avec 8 000 emplois supprimés au service d’orientation professionnelle, en dépit des niveaux records de chômage chez les jeunes.

Mr.Prentis a déclaré : « Obtenir l’aide appropriée peut faire ou défaire l’avenir de jeunes qui tentent désespérément de savoir où ils vont, ainsi que des travailleurs licenciés luttant pour se reformer ».

Il a appelé le gouvernement à adopter une « vision politique alternative pour stimuler la reprise économique » et garder les gens au travail.

Ce sont les banquiers « qui continuent à empocher leurs bonus » qui doivent être pénalisés, non les gens ordinaires, a-t-il ajouté.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Services publics démantelés au Royaume-Uni avec le plan d’austérité : 100 000 emplois publics supprimés en moins de deux mois
28 janvier 2011 - 18h27 - Posté par jean valjan

c’est qui solidarité ...machin PCF si c’est le PCF qui parle du libéralisme il est dans les champions avec ses amis du PS , on va pas faire la liste et ça continue dans nos campagnes !!!§







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite