Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les postiers britanniques en lutte pour sauver la « Royal Mail » publique privatisée sur directive de l’UE

de : Solidarité-Internationale-PCF
lundi 17 janvier 2011 - 13h11 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Les postiers britanniques intensifient la lutte pour sauver la « Royal Mail » publique menacée par le plan d’ouverture du capital dicté par les directives européennes de libéralisation

JPEG - 23.5 ko

par John Millington, pour le Morning Star, quotidien du Parti communiste de Grande-Bretagne

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pc...

Les syndicalistes refusent d’accepter la privatisation de la Royal Mailaprès l’adoption au Parlement du projet de loi sur les Services postaux.

Ouvrant la voie à la privatisation et à l’appropriation des actifs par le capital étranger, les députés ont adopté le projet de loi à la Chambre des communes par 319 voix pour contre 238.

Mais il devra encore être adopté à la Chambre des Lords pour qu’il entre en vigueur.

D’après le projet gouvernemental, des acheteurs privés et éventuellement étrangers seront autorisés à posséder jusqu’à 90% de la Royal Mail, avec près de 10% revenant aux employés.

Mais avec la domination du privé dans le capital de la Royal Mail, toute action potentiellement détenue par des membres du personnel n’aura, dans la pratique, aucune valeur.

L’entreprise sera scindée en deux, les Post offices [la branche de la Royal Mail en charge des bureaux de poste] restant sous contrôle public.

Un amendement déposé par les députés conservateur Brian Binley et libéral-démocrate Bob Russell qui aurait assuré à la Royal mail un accord de 10 ans avec les Post offices, afin de leur permettre de garder sa clientèle, a été refusé pour 58 voix.

Le secrétaire-général du CWU [Syndicat des travailleurs de la Poste et des télécoms] a déclaré : « Nous sommes très déçus que les députés n’aient pas saisi l’opportunité de sauver les bureaux de poste. Toutefois, six députés ont reconnu l’importance d’amender le projet de loi afin de sauver les bureaux de poste et ont voté contre le gouvernement ».

Tous les députés travaillistes ont voté contre le projet de loi ainsi que quatre conservateurs, deux libéraux-démocrates et plusieurs députés nationalistes s’opposant également aux projets conservateurs-démocrates.

Les whips [députés d’un groupe parlementaire chargés de faire respecter la discipline de vote] étaient présents en force avec plusieurs députés livrant des déclarations contre le projet de loi mais votant avec le gouvernement.

En dépit du contre-coup parlementaire, le CWU a promis d’intensifier la campagne, avec une manifestation nationale le 22 janvier dans la circonscription du ministre des Affaires postales Ed Davey, à Kingston upon Thames.

Le secrétaire-général du CWU Dave Ward a appelé à une mobilisation massive le 22 janvier et déclaré : « Ce vote renforce notre détermination à lutter contre le projet de loi gouvernemental. Sous sa forme actuelle, il menace la modernisation en cours de la Royal mail et remettra en cause les avancées réalisées à ce jour. Il menace également les emplois, les statuts et les conditions de travail de nos syndiqués et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour lutter contre les effets néfastes de la privatisation ».

Le secrétaire-général du Parti communiste de Grande-Bretagne Rob Griffiths a souligné que les directives de l’Union européenne de libéralisation des services postaux européens étaient à l’origine de la politique de privatisation.

« Tout comme pour le gaz, l’électricité et l’acier, il y aura des licenciements de masse qui s’accompagneront tout de suite après, pour ce qui est du service rendu, de hausses considérables des prix et donc des profits », a-t-il affirmé.

« C’est la suite de l’agenda de l’UE visant à casser les monopoles publics à la Poste, et dans d’autres services publics vitaux.

En outre, une conséquence inévitable en sera la main-mise de capitaux étrangers sur l’entreprise qui placera ce service encore plus loin du contrôle par des corps démocratiquement élus ».


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les postiers britanniques en lutte pour sauver la « Royal Mail » publique privatisée sur directive de l’UE
17 janvier 2011 - 13h56

dans tout les pays ils privatisent les services public, avec la benediction du FMI, voir l’etat des services publics en France

http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/la...



Les postiers britanniques en lutte pour sauver la « Royal Mail » publique privatisée sur directive de l’UE
17 janvier 2011 - 13h59

De mémoire (j’ai oublié la "source") :

" Quand tout sera privé

On sera privé de tout... "



Les postiers britanniques en lutte pour sauver la « Royal Mail » publique privatisée sur directive de l’UE
18 janvier 2011 - 00h48 - Posté par agr

Sur ce site même il y a des gens qui sont endoctrinés et ne savent ni ne veulent savoir ce qui est signifiant dans la notion de services publics et c’est absolument et ’’ primordialement ’’ contre révolutionnaire que de l’ignorer .

Depuis des décennies le match public / privé est organisé par ceux qui ne veulent que gagner et faire gagner du fric au détriment des populations .

Lorsqu’un fonctionnaire fait grève , forcément et par imitation du perroquet , ’’ la population est prise en otage , air connu ’’ .

Les services publics ont des avantages que vous n’imaginez pas ma bonne Dame , ’’ et c’est nous qui payons quoi ’’ .

Il n’est pas possible à un individu adepte des épisodes du treize heures de TF1 d’imaginer un seul instant que le dit fonctionnaire est un baisé de première grandeur puisque tout est fait et dit pour qu’il pense le contraire...

Le fonctionnaire du service public est un grand privilégié , et il se dit et colporte que lorsqu’il se met en grève il est payé , n’est-ce -pas ? Comme si la code du travail ne s’appliquait pas à lui ma bonne dame ...

Donc : le fonctionnaire , un putain de salaud qui ne comprend pas le public et qui lui , en raison de sa garantie de l’emploi ( si , si c’est entériné cette imbécilité ) peut tout se permettre .
Ensuite vient le tour du paysan qui lui est un immense profiteur des mannes de Bruxelles et vit aux dépends des autres .

Puis c’est au tour des cordonniers , peuplade arriérée mais cependant immonde qui profite de tout en raison du fait qu’elle ne paie pas le cuir , etc , etc ...

Il faut atterrir , la dure réalité ce n’est pas ça , le jeu qui consiste à opposer des catégories de baisés contre d’autres catégories de baisés est dépassé , mais alors depuis très longtemps .






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite