Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas

de : Copas
dimanche 12 décembre 2010 - 19h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

nouveau cours en Europe et dans le monde au tour de la jeunesse des Pays bas

(ceci n’est pas un article sur la jeunesse)

JPEG - 255.4 ko

la veille du week end, Amsterdam, Nimègue, Wageningen et Utrecht ont défilé

http://www.youtube.com/watch?v=HOke...

des milliers d’étudiants hollandais ont commencé de se réunir contre les attaques du gouvernement, les cortèges se multiplient et le même type de crise se passe dans la jeunesse populaire face au régime qu’en Grande-Bretagne, enIrlande, en France, en Italie, en Grèce, au Portugal, en Autriche, en Espagne, en Serbie, en Turquie, en Bulgarie, en Ukraine, en Roumanie, etc

JPEG - 57 ko

cette jeunesse européenne, et mondiale car de mêmes phénomènes travaillent les USA et une série de pays" en voie de développement", l’Iran par exemple, n’est nullement coupée de l’immense majorité de la population, particulièrement des travailleurs en butte également partout en Europe et dans le monde a des attaques incessantes des gouvernements au service des banquiers

dans de nombreux pays cités ici, le mouvement social des travailleurs se mélange sur des revendications et résistances communes au mouvement de la jeunesse. Tout se passe comme si le mouvement de résistance de la classe populaire avait la jeunesse comme partie de lui-même

la dernière fois qu’une telle situation se présenta cela fut à la fin des années 1960 dans une jeunesse estudiantine relativement bourgeoise et coupée pratiquement partout de la classe populaire qui la regardait avec méfiance.

dans les années 60 et 68, Paris, Berlin, Rome, Belgrade, Mexico,, Prague, Berkeley, Londres, pour ne citer que quelques métropoles, furent secouées par un soulèvement de la vie qui allait servir d’étincelle dans la classe ouvrière dans 2 pays, l’Italie et la France, avec de substantielles conquêtes sociales

les origines de ces mouvements dans la jeunesse venaient de plusieurs sources, les guerres coloniales et impérialistes, les désirs de libertés dans des mondes particulierement caporalisés, enfin un désir d’une révolution profonde des relations humaines, dont le renversement du capitalisme pesait d’un grand poids

enfin une des raisons importantes de fond était la massivité de la scolarisation dans le secondaire et les universités qui progressait

cette scolarisation a prit un tour décisif dans énormément de pays depuis, pendant que le prolétariat moderne croissait en taille au détriment des "classes moyennes", la paysannerie, le petit commerce et l’artisanat, etc.

à cette époque l’Europe était coupée géographiquement en deux (ce qui n’empêcha pas des mouvements des deux côtés), et divisée de multiples façons.

l’Europe est toujours divisée , pas fondamentalement par des frontières géographiques, mais par une frontière entre la classe des riches qui finance de façon coordonnée des gouvernements à son service, dans l’UE ou hors de l’UE, et la classe populaire, dont la jeunesse est un des flancs les plus actifs et qui progresse à grands pas

il y a eu des scènes de mélanges entre la jeunesse en lutte et des mouvements de travailleurs particulierement symboliques ces derniers mois

Nous avons vu cela sur les blocages en France où des lycéens se mélangeaient sans problèmes avec des piquets de blocages d’ouvriers d’usine (scènes invraisemblables il y a 20 ans)

Nous avons vu cela dans les mouvements de jeunesse américains faisant un détour pour soutenir les travailleurs de la restauration rapide Sodexo

Nous avons vu cela de la façon la plus évidente en Italie à de multiples reprises ces dernières semaines, par exemple à Cagliari (au milieu de multiples exemples)

en Italie, une série de questions du mouvement social ont fortement progressé. D’abord les mouvements de la jeunesse ne trainent plus les divisions existantes il y a 20 ans, entre des ouvriers et des jeunes. Cette tendance vient d’un double mouvement naturel, la jeunesse se reconnaît un destin dans le monde du travail et réagit extremement fortement en ce sens.

les managers, cravates au vent, ne sont plus un destin plausible dans la jeunesse.

JPEG - 10.4 ko

d’un autre côté, le mouvement des travailleurs, des précaires, des chômeurs, des immigrés, n’ont plus aucune appréhension vis à vis de mouvements dans la jeunesse.

des occupations durant en longueur créent des situations rappelant tout à fait, à certains endroits , le climat qui régnait en 68, avec des AG de débat quasi-permanentes, des personnalités venues invitées pour débattre, des théâtres occupés, etc

cela c’est vu et se voit en Italie, et il y a 3 jours, 30 universités anglaises étaient occupées.

des mouvements se durcissent rapidement, comme en Grande Bretagne Et ce n’est pas sur des cibles de pillage apolitique mais bien sur des objectifs politiques et bourgeois identifiés clairement ,comme le ré-aménagement du siège du parti conservateur par une manifestation de masse, que la radicalisation se fait. Les scènes de charge à cheval contre la jeunesse sont une propagande édifiante pour démontrer que le gouvernement est une machine à remonter le temps

JPEG - 77.3 ko

En Irlande, les charges à cheval et les brutalités policières ont créé un traumatisme important, une leçon de choses sur la réalité du pouvoir.

cette situation globalisée est inédite, elle se recoupe avec un réveil puissant des classes populaires, inconnu depuis 40 ans, également mondial, ces 2 à 3 dernières années, sans que, pour l’instant l’addition des deux, sans les divisions d’antan, ne déflagre à une hauteur supérieure.

mais la situation évolue à grands pas et les réactions d’état à état rebondissent d’un endroit à l’autre, de mouvements sociaux qui tentent de prendre d’assaut le parlement roumain avec des bagarres dans les travées, au mouvement français le plus puissant et en même temps le plus corseté, des grecs qui se castagnent devant les lieux de pouvoir du régime, des jeunes anglais qui crient tous ensemble en français, puis attaquent les lieux de pouvoir, des jeunes italiens tentant d’attaquer le sénat

JPEG - 255.4 ko

quand on fait le compte des évènements qui se déroulent et se sont déroulés socialement ces derniers mois on est saisi par leur massivité et la généralisation de ceux-ci

certaines batailles rebondissent sans que la bourgeoisie puisse dire qu’elle a eu le dernier mot (le mouvement contre la loi Gelmini en Italie qui a deux ans de bouteille, c’était presque arrêté et est reparti avec une puissance exceptionnelle.

des grèves très massives ont eu lieu dans beaucoup de pays (on peut parler des grèves générales très suivies en Espagne et au Portugal)

mais il y a bien un nouveau cours en Europe et dans le monde, du côté de la classe populaire, notamment dans sa jeunesse, inédit depuis 40 ans

la conjonction de la mise en mouvement de la jeunesse et de la classe

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

, et elle se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance


Pour Cagliari

http://www.youtube.com/watch?v=0oiO...

http://www.youtube.com/watch?v=F2Ai...

http://www.youtube.com/watch?v=3fhy...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h02

"nouveau cours", ça veut dire quoi svp ??



nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h22 - Posté par Copas

 Cheminement.
 Mouvement d’écoulement : cours d’eau.
 Mouvement réel ou apparent des astres.
 Succession du temps.
 Développement, enchaînement.
 Avenue, promenade.
 Long cours : se dit des longs voyages sur mer

donc "nouveau cours", c’est un nouveau cheminement de la société


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h41 - Posté par

ok, dans le sens : "prendre un nouveau cours"

 :)


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 21h14 - Posté par Copas

exact

j’en profite pour indiquer que la fin finit en charabia suite à un dérapage d’une phrase :

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

, et elle se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance

c’est plutot un truc comme ça :

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

Cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

Cette situation se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

..... Mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 22h10 - Posté par pilhaouer
nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
13 décembre 2010 - 09h30

Alors qu’une nouvelle vague de froid suivi d’un episode neigeux est prevue sur la France en fin de semaine : le mot d’ordre de “transports collectifs gratuits” devient imperatif ?

Dimanche 12 décembre 2010

Transports gratuits contre l’austérité à Athènes - 10 décembre

Transportation interventions continue across Athens _ 
On the morning of Friday 10/12/10, widespread interventions in public transport took place in many neighbourhoods throughout Athens such as Agios Dimitrios, Petralona, Victoria, Exarchia, Piraeus, Ano Ilisia, and Zografou. These actions were coordinated by various local assemblies as a response to the new proposed changes to the public transport service, just one aspect of the intensified attack on people’s lives by the state and capital in the wake of the new economic measures. _ 
Inside the stations, buses and metro comrades handed out texts, pasted posters, put up stickers and graffiti, spoke to the passengers and workers, sabotaged the ticket machines, and stencilled the sides of the buses with slogans such as “FREE TRANSPORT FOR EVERYBODY”, “SOLIDARITY WITH THE PUBLIC TRANSPORT WORKERS”, and “SNITCHES-TICKET INSPECTORS”. _ 
The reaction of the passengers and workers was overwhelmingly positive. _ 
Below is a text handed out by one of the groups from the centre of Athens, the Patision 61 and Skaramagka squat. _ 
THE PUBLIC TRANSPORT SYSTEM IS IN A STATE OF DISGRACE

While the tickets are expensive, the passengers suffer from an overcrowded and slow means of transportation. Even though the public transport vehicles are overcrowded, people don’t meet with each other. Friendly gestures are scarce, while hostile and racist attitudes are commonplace. As if things were not bad enough a further increase in ticket prices (30-50%) as well as a decrease (20-40%) in the salaries of the workers of the public transport system (PTS) has already been decided. Furthermore, any PTS lines that don’t earn enough money will be discontinued regardless of how many people they serve. On top of that, a new corps of ticket inspectors (most likely employees of a private security company) will patrol bus stations and PTS vehicles, charging fines to those without tickets or those who may offer their used ticket to a fellow passenger.
WE WILL NOT PAY FOR TICKETS

— Because we owe them nothing while they owe us everything.

— Because moving to and from our daily jobs means time already stolen and poorly spent.

— Because they try to make us pay for everything we do and now they demand even more.

— Because the moment of negation is creative ; it opens new spaces and gives us time to talk, support each other and to communicate.
AGAINST THE DEVALUATION OF OUR LIVES, WE DEMAND EVERYTHING

SOLIDARITY BETWEEN THE OPPRESSED

— Because what we lack is solidarity and not a state of blissful consumption.

— Because the current change in the status of the PTS afflicts both the workers and the passengers.

— Because the PTS will lose any social orientation, operating only in terms of economic gain.

— Because in this city where alienation reigns in our social intercourse, a friendly gesture or a conversation seems scarce and precious.

WE SHOW OUR SOLIDARITY AND FRIENDSHIP : BY DEFENDING OUR FELLOW PASSENGERS AGAINST THE TICKET INSPECTORS, AND KINDLY OFFERING OUR USED TICKETS TO OTHER PASSENGERS.

While we stand in solidarity with PTS workers, we cannot ignore a very important point : the ticket inspectors. For it is them who break any social bond striving for personal gain (the bonus which they gain from each penalty given) against any communal benefit. This is something that demands answers from the workers themselves, but also for the part of the passengers who have to resist and delegitimise the paid scum of the PTS.
`
WIDESPREAD REFUSAL OF PAYMENT (tolls, hospital tickets, bills, credit cards, bank loans etc.) AS A MINIMUM REPARATION OF OUR LIVES
Patision 61 & Skaramagka Squat _ 
From the Greek Streets, 11 décembre 2010. _ 
Grèce : grève dans les transports publics pour protester contre les mesures d’austérité _ 
Un mouvement de grève contre les mesures d’austérité destinées à remédier à la crise entraînait mercredi de fortes perturbations dans les transports publics en Grèce. _ 
Bus, rames de métro, tramways et trolleybus étaient à l’arrêt à Athènes, tout comme les services ferroviaires nationaux, dans le cadre d’un débrayage visant à protester contre le projet du gouvernement socialiste de restructurer les entreprises de transport publiques et de réduire le montant de subventions. _ 
Les liaisons par ferry vers les îles grecques et le trafic aérien n’étaient pas affectés par ce mouvement social. _ 
Les syndicats ont appelé à une grève générale pour le 15 décembre, exigeant que le gouvernement allège sa cure d’austérité instaurée en contrepartie d’un sauvetage international de 110 milliards d’euros jusqu’en 2013. Athènes renégocie actuellement le calendrier de remboursement des prêts avec l’Union européenne et le Fonds monétaire international. _ 
Leur presse (AP), 8 décembre.

http://juralibertaire.over-blog.com...



nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
14 décembre 2010 - 15h48

Copas , tu as raison ...La jeunesse veut en découdre car le système capitaliste en crise permanente ne lui propose rien comme avenir à part le chômage ou les "vendanges". Nous sommes à la veille sûrement de mouvement révolutionnaire grandissant grâce à la jeunesse comme à chaque fois sur le plan historique.

Le système capitaliste va au chaos et il ne contrôle plus rien même ses forces de répression comme nous le voyons en Irak et en Afghanistan , face à la Corée du Nord il aboie en tournant en rond ce qui prouve sa faiblesse.

L’alternative politique se construira dans le mouvement et nous révolutionnaires devons y apporter notre pierre sans donneur de leçons. Les organisations dans lesquelles nous militons peuvent se renforcer de tous ses jeunes qui leur apporteront de la fraîcheur, du dynamisme dans l’élaboration de la société nouvelle qui nous l’espérons sera anticapitaliste. La société communiste nouvelle aura du mal à se construire car tout le monde n’est pas coopératif , humaniste et sans recherche d’avantages divers et variés . Mais la destruction du capitalisme sera sans nulle doute la base essentielle pour aller enfin dans ce sens et résoudre la pauvreté et la misère matérielle et culturelle.

Nous avons la chance de vivre ce moment historique et il nous faut le vivre intensément . C’est une jubilation de voir la bourgeoisie trembler sur son piedestal comme les féodaux en 1989. Venger les communards et tous les révolutionnaires morts au champ d’honneur de la classe ouvrière c’est enfin possible . Nos grands penseurs Marx , Engels ,Lénine , gramsci , trotsky , luxembourg , babeuf et tous les socialistes utopiques nous ont donné les armes théoriques ,que certains de nos anciens ont mal utilisés par carriérisme ou incompétence, pour triompher des exploiteurs. Nous vivons je l’espère leurs dernières heures par la volonté de cette jeunesse mondiale instruite et capable de s’organiser pour réussir sa vie au profit de tous .

Bernard SARTON , section d’Aubagne







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite