Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et la cour martiale !

de : Philippe MEONI
samedi 4 décembre 2010 - 17h17 - Signaler aux modérateurs
25 commentaires
JPEG - 18.3 ko

de Philippe MEONI

Suite à l’extension du plan au plan de rigueur du gouvernement Espagnol, annoncé mercredi et jeudi, les contrôleurs aériens ont déclenché une grève surprise nationale, bloquant ainsi près de 600 000 passagers dans les aéroports.

Ne tolérant aucun chantage, le gouvernement Zapatero a menacé les grévistes de poursuites pénales s’ils ne reprenaient pas leur poste samedi matin au plus tard.

Samedi matin, seul 20% des effectifs avaient repris le travail. Zapatero a de nouveau menacé de décréter l’état d’urgence dans la matinée si la grève ne cessait pas.

Vers 14h, confronté à la poursuite du mouvement, le porte parole du gouvernement Espagnol décrète l’état d’urgence, réquisitionne tous les fonctionnaires à leur poste, annonçant que toute désobéissance sera traduite devant les tribunaux militaire, tel que le prévoit la constitution Espagnole.

Le recours à la force militaire dans un conflit social est considéré, par la presse et l’opposition, comme inédit en 35 ans de démocratie et s’interroge sur l’ampleur de la réponse à un simple conflit social et sur ce qui adviendrait, dans le futur, du droit de grève en Espagne.

L’opposition (Partido Popular) quant à lui accuse le gouvernement d’irresponsabilité d’avoir promulgué de nouvelles mesures de rigueur juste avant la période du "pont de l’inmaculée", l’une des fêtes les plus importantes d’Espagne, soulignant que le gouvernement ne pouvait ignorer les réactions sociales suite à de telles annonces...

Philippe MEONI - En direct de Zaragoza, Espagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 17h43 - Posté par yapadaxan

Un homme réputé à gauche (DSK) affame les peuples pour le plus grand profit des banques. Un autre (Papandréou) prend des mesures pour y arriver. Un troisième (Zapatero) met en place la répression bourgeoise pour contrer le refus des travailleurs et du peuple.

Electeurs de gauche, c’est ça que vous voulez ?



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
9 décembre 2010 - 19h36 - Posté par melquiades

Ma frangine était bloquée à Madrid jusqu’à lundi 6 elle était hébergée chez une collègue espagnole qui lui a dépeint la situation comme la volonté de ramener les contôleurs aériens à la moyenne européenne, et que le salaire annuel é"tait de 350 000 euros ceci pour relativiser le discours "affameur du peuple" ....je ne prends pas la défense des socialos espagnols croyez le bien, Gonzalez déjà avait fait du" bon boulot" de restructuration et dégraissages en tout genre en son temps cette remarque simplement pour essayer d’échanger sur les faits...
je sais que ça veut rien dire (Valls aussi est fils de réfugiés républicains espagnols) mais je suis fils de réfugiés espagnols et je crois être conscient de tout les faux semlants de la transition après Franco et tout ce qui s’en est suivi


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 17h45 - Posté par Daniel Dauphiné

Bonjour,

Le gouvernement socialiste prend des décisions autoritaires, pire que celles prises par sarkozy il y à quelques temps à propos des affrontements dans les quartiers populaires.

Comment peut-on soutenir et/ou voter socialiste en 2012 ?

FMI, Grèce, Espagne, .....désespérant.

Daniel Dauphiné



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 17h52 - Posté par yapadaxan

Pires que Sarko, c’est pas possible ! Mais comparables.


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 18h00 - Posté par zorba

DSK et Sarkozy + Aubry + Royal +Jospin c’est le même panier de crabes vendus aux tenants de l’Union européenne, c’est à dire les grands groupes capitalistes et financiers des USA et de l’Allemagne.
Tous sont pour Barosso, Obama, le libre échange et la domination capitaliste germano américaine en Europe, en Afrique, en Amérique centrale et du sud.
Les peuples n’ont qu’à bien se tenir avec ce genre de démocrate, valets des 200 familles qui dirigent le monde.
Faire alliance avec les socialistes, jamais !


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 21h01 - Posté par Fañch

Vous avez oublié les grands groupes capitalistes et financiers français


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 21h41 - Posté par jaja

c’est le problème d’un certain nombre d’anti-européens de gauche : il oublie les groupes capitalistes français.
le patriotisme mène à soutenir les patrons !

A bas le nationalisme/patriotisme ! occupons nous de nos bourgeois !


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 19h14 - Posté par

Très juste,c’est comparable ; c’est du fascho-populisme : surfer sur la vague sécuritaire, autoritaire, brandir la rigueur comme arme consistant en fait à affamer les peuples... au fait, a-t-on vu des dirigeants socialistes dénoncer vigoureusement les différents plans de rigueur ??? D’ailleurs, la rigueur, c’est une invention Sarko-DSK( reprise lointaine aussi de la célèbre Madame Tchatcheuse ) qui travaillent main dans la main.... c’est assez clair maintenant.


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 18h10 - Posté par Gnafron

Bonjour Philippe

Là on a la certitude que les infos ne viennent pas de l’AFP ou autre officine propagandiste



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 18h59

On dirait que Zapatero y va "Franco" !!!



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 19h00 - Posté par autrement 17

En 2012 il faudra faire abstraction de nos divergences, de nos différences..
il y a assez de partis et d’électeurs à la gauche du P CF............
NPA POI...et bien d’autres..
ne nous laissons pas endormir pas le PS et ses amis de la droite et du centre, de tous les centres dont le PS est partie intégrante....
il y a un moyen de se réunir et de laisser nos petits désaccords au vestiaire......
sinon, le bien connu "élections pièges à cons" prendra toute sa saveur !



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
5 décembre 2010 - 09h21 - Posté par Brutus

Vous oubliez une chose : en France comme ailleurs (USA, Allemagne, G.B., Espagne...) la majorité des électeurs ne sont pas prêts à sortir de l’alternative PS/UMP. Pour qui croyez vous que s’apprêtent à voter les Espagnols ? Le PPE !!!
Pour qu’il y ait "piège à cons" il faut une seule et unique condition : qu’il existe des cons ! En termes plus choisis, disons que le degré de conscience politique des peuples tend vers zéro.


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
13 décembre 2010 - 16h50 - Posté par

si, si tu compte les abstentions + les votes blancs t’a peut-être pas une majorité mais en tout cas une bonne base. Si tu rajoute ceux qui votent encore PS-PCF-autre plus par habitude et absence de mieux que par conviction, ben y aurait de quoi faire. Si quelqu’un osait dire simplement les choses franchement et se foutre de "faire tourner la boutique".


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 19h18 - Posté par Mengneau Michel

Ce sont des socialistes !!!!!!!!!!!!!!!!!

Sans commentaires.....



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 19h42

Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !

C’est une bonne leçon pour ceux qui font la fine bouche pour 2012 et qui sont myopes au point de ne pas faire la différence entre la droite dure type Sarkozy et la gauche molle.

Cette dernière, bien que décevante dans sa défense des travailleurs, ne ferait quand même pas des choses comme ça, n’appliquerait pas à ce point la dictature des marchés, n’attaquerait pas le droit de grève frontalement etc...

Dring (c’est le son de mon téléphone) : Ah bon, t’es sûr de ton info ?!
Ben alors ça !

J’apprends à l’instant que le gouvernement espagnol à l’origine de tout ça serait étiqueté "socialiste"...

................

J’en reste sans voix... Ce qui tombe bien, dans l’optique de 2012, d’ailleurs !

Cela dit, prenons un autre exemple : vous n’allez pas me dire que ce ne serait pas moins pire pour les Grecs si c’était les socialistes au pouvoir, non ?!

Dring : Ah bon, là-bas aussi c’est un gouvernement socialiste ?!
J’y comprends plus rien...

Bon, en fait j’ai compris : c’est pas la faute de ces pauvres gouvernements socialistes, ce ne sont pas eux qui décident, ça passe au-dessus de leur tête : c’est le FMI qui décide ! Pour améliorer le sort des travailleurs, ce qu’il faudrait donc, en réalité, c’est non seulement élire un gouvernement socialiste mais aussi désigner un socialiste pour diriger le FMI, tout simplement. C’est pas compliqué, finalement, la politique...

Il y a juste un dernier truc que je ne comprends pas : pourquoi des gens, qui par leur pratique militante sont sans aucun doute du côté des travailleurs, s’allient néanmoins au quotidien dans les municipalités des grandes villes, dans les Conseils généraux et régionaux, avec les socialistes ? Plutôt que d’essayer de reconstruire une gauche radicale et efficace indépendante du PS... Plutôt que d’essayer de constituer une opposition de gauche en s’alliant entre autre avec le NPA...

Certains vont dire : c’est pour sauver les élus, sauver l’appareil... Certainement ça joue pour une grande part, mais ça ne peut suffire comme explication. Surtout à la base.

Chico



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
5 décembre 2010 - 11h16 - Posté par

"Certains vont dire : c’est pour sauver les élus, sauver l’appareil... Certainement ça joue pour une grande part, mais ça ne peut suffire comme explication. Surtout à la base.

"
C’est le fond du probléme.
Comment des prolos attaqués par LEUR parti ,défendent ce parti ?
Comment des travailleurs de FT privatisé par leur parti continuent à y militer,à le défendre à le financer ?

Comment des militants passent de Marchais à Hue SANS probléme ?

qu’est ce qui fait q’un ouvrier reste dans un parti qui bloque SON salaire !!

Réponse qui ne sera pas de l’ordre du politique mais bien de la psychologie humaine .

et par dessus tout l’écrasement totale de toute morale chez ces militants .
C’est pour cela que la lutte des classes n’est qu’un moteur de l’histoire des hommes,.

On peut agir dans un parti qui ne défend PAS nos interets de classe !

on risque moins de se tromper en ayant comme boussole la morale humaine que ce qu’on croit être une position de classe.


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
5 décembre 2010 - 12h40 - Posté par jaja

qu’est ce qui fait q’un ouvrier reste dans un parti qui bloque SON salaire !!

euh, il reste beaucoup d’ouvriers au PS ? quant au PC, il doit bien en rester mais je ne ferai l’affront à personne de dire pour qui vote majoritairement les prolos ........

d’abord et avant tout l’"abstention" car une part importante de la classe ouvrière est composé d’immigrés sans papiers ( interdiction de vote ) et les français d’origine immigrés ( abstention par délaissement )

car l’autre tabou de toutes les gauches , c’est l’implantation ridicule ( pour ne pas dire plus ) dans les couches les plus exploités du prolétariat ..................


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
13 décembre 2010 - 16h54 - Posté par

"d’abord et avant tout l’"abstention" car une part importante de la classe ouvrière est composé d’immigrés sans papiers ( interdiction de vote ) "

ca on ne le dira jamais assez - parler de "classe ouvrière" sans exiger une vrai égalité devant la loi et notamment le droit de vote à tous (en plus des immigrés on pourrait ajouter les 16-18 ans qui sont déjà assez vieux pour se faire exploiter mais pas assez pour donner leur avis) c’est pas logique.


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
4 décembre 2010 - 22h36 - Posté par richard PALAO

segolene ROYAL grande admiratrice de ZAPATERO se faisait appeler , avant la crise lorsqu on nous présentait l ESPAGNE comme un exemple , " la zapatera " la traduction littérale étant "la cordonnière " elle ferait mieux d aller cirer les pompes de la sociale démocratie en GRECE AU PORTUGAL ET EN ESPAGNE ...mais il est vrai qu elle risque de manquer rapidement de travail car il y aura bientôt plus de va nu-pieds que de talons aiguilles dans ces pays ( ALMODOVAR me pardonnera ce jeu de mots vasouillard)



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
5 décembre 2010 - 02h17 - Posté par

Zapata reviens !


les affiches sur les retraites ont disparues trés rapidement..
5 décembre 2010 - 15h43 - Posté par

à propos et suite des retraitres..avec cet article et les retraites...
dans pas mal de ville que j’ai pu faire (lyon, montpellier, béziers, sète, lodève, avignon, villeurbanne... )les affiches ont disparu trés rapidement , en particulier à montpellier des trés jeunes (employés par la mairie probablement... décollaient les affiches presque au surlendemain des manifestations...1 semaine avant celles du 6/11 elles avaient pratiquement disparues du 34...beaucoup d’autres affiches sur la foire au chiot de beziers, de concerts.. avaient remplacées celles sur les retraites (même dans les coins les plus reculés) ??
cela me fait penser à une connivence certaine de la part d’une soit disante opposition...
d’autre part aucun des délégués syndicaux que je connaisse (dont certains dans la famille) m’ont ramené sur une pétition ou bien même qu’il était possible de continuer le combat !!
ont ils capitulé ou croivent ils qu’une victoire se gagne qu’aprés deux mois de combat ?
maintenant les marchés de noel vont pouvoir commencer !!
le bal des consommateurs est ouvert !!
e


Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
8 décembre 2010 - 17h56 - Posté par UN chouka

Ce gouvèrnement déclare la guerre a la pietaille qui l’ a élu,il me semble ?
Au moins il ne cache pas son jeu celui là :-D
S’il est besoin de le prouver, on peut voir que quelque soit le comedien sur le trone, ce n’est pas lui qui commande l’armée :-D



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
8 décembre 2010 - 18h49 - Posté par momo11

Purée,je croyais franco mort,ben non.Il est socialiste !momo11



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
15 décembre 2010 - 11h46 - Posté par marie.lina

Cette loi , date de la dernière répression du vieux cadavre, je m’en souvient fort bien !!!! Garrotage de 5 personnes en 1975 , dont une femme enceinte ,il serait utile de rappeler aux tenants d’un pouvoir nostalgique de "la loi et l’ordre" que même au moyen-âge ( et ils n’étaient pas très tendres !!) on attendait que la femme est accouchée pour l’exécuter ! Ici ce ne fut pas le cas ,la vieille "merde sentant sa propre fin a sans doute voulue un sacrifice antique pour passer de l’autre côté (des fois que cela face plaisir aux autres dictateurs morts ? ).Donc que pensez de ceux qui réutilisent ces lois !!!!!!!!!!!!!!!!!
marie.lina



Réponse au droit de grève en Espagne : L’état d’urgence et cour martiale !
16 décembre 2010 - 19h00 - Posté par UN chouka

Et vouy,c’est bien chacun pour sa peau :-)






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite