Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

« Libarté ! » - Nos gouvernements et les médias seraient de gauche

de : Michaël Lessard
mercredi 27 octobre 2010 - 17h36 - Signaler aux modérateurs

On a beaucoup écrit sur le Réseau Liberté-Québec et ses plus de 450 inscriptions. Alors, je pose la question publiquement : lorsqu’est né la coalition nationale de gauche contre le « budget Bachand/Charest » l’année dernière (www.nonauxhausses.org), composée d’une centaine de regroupements, ou lorsqu’a eu lieu le Forum social québécois (www.forumsocialquebecois.org) avec la participation de plus de 5000 personnes, est-ce que les médias en ont parlé pendant deux mois, suivis de chroniques et d’articles complets ?

Le mouvement coopératif et mutualiste du Québec a tenu une conférence internationale en septembre dernier à Lévis, avec 550 personnes, dont des personnalités connues. À ma connaissance, seul le journal Le Devoir en a parlé.

Les médias vous ont-ils informé qu’avait eu lieu un Forum social de Québec Chaudière-Appalaches en 2002 et plusieurs autres forums sociaux régionaux depuis ?

Saviez-vous que le congrès de fondation de Québec solidaire a regroupé environ 1000 personnes ?

Pourtant, bon nombre d’idéologues de cette droite jouent les victimes et accusent les médias d’être de gauche. Elle a ses radios populistes et les chroniques idéologiques de l’Institut économique de Montréal, alors que la gauche a certaines émissions de radios communautaires et des médias Internet sans publicité.

Cette droite, qui ne peut rien nous proposer pour protéger nos ressources naturelles, accuse les gouvernements de ne pas être assez libéralistes. Pourtant, les gouvernements récents du Québec sont loin de limiter le pouvoir des possédants ou de proposer de véritables lieux de participation démocratique. Nos gouvernements récents ne font que maintenir un minimum de programmes sociaux, comme une misérable aide sociale de 567$/mois. Sans oublier que le peuple québécois ne vote pas, à ce jour, pour un gouvernement du NPD au fédéral ou de Québec solidaire au provincial.

Maintenant, parlons de choses sérieuses : que l’on soit de gauche, de droite ou perdu dans ces termes mal définis, nous pouvons être en accord qu’il a

•des paradis fiscaux qui volent des milliards au peuple québécois,
•de l’argent public qui disparaît dans les poches de consultant-es grassement payés (Clotaire Rapaille n’est qu’un exemple médiatisé),
•de la corruption,
•des contrats sans appel d’offre
•et que nous avons le droit démocratique de protéger nos ressources naturelles d’une exploitation irresponsable et de sauvegarder l’écologie nationale et mondiale.
Sauf que, si vous considérez que les ressources naturelles, comme nos forêts, appartiennent collectivement au Québec ou que l’eau est un bien commun auquel les êtres vivants ont droit, alors on vous traitera de gauchiste ou de gaugauche.

Le message de la Coalition nationale opposée à la tarification et la privatisation des services publics (www.nonauxhausses.org) est clair : dans ce contexte, nous refusons les hausses d’impôt ou de taxe touchant les travailleurs et travailleuses. Nous ne payerons pas pour leur crise.

Le Réseau Liberté se dit pour la responsabilisation des individus, mais étrangement ne fait pas grand cas de la crise écologique. Or, les changements climatiques sont un arbre qui cache la destruction de la forêt. Moi aussi, et les groupes sociaux et de gauche que je connais, sont tout à fait pour la responsabilisation des individus, sauf que notre liberté se vit en solidarité avec les autres.

Je veux garder confiance en les gens du Québec, confiance que, face aux idéologues du « Réseau libarté », nous savons toujours ce que veut dire vivre en société : « Je me préoccupe des autres et en échange les autres se préoccupent aussi de moi ».

 Michaël Lessard, à Québec
27 octobre 2010

Média-calendrier de la démocratie en action www.reseauforum.org

http://www.reseauforum.org/grille-c...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite