Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?

de : sergio
mercredi 25 août 2010 - 14h06 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

L’histrion qui gouverne actuellement la France, pose un énorme problème aux Françaises et aux Français ; qu’ils soient de droite ou de gauche d’ailleurs, ils sont (de plus en plus nombreux) en à se demander s’il est possible et comment se débarrasser de Sàrközi et de sa clique.

Sans se référer à telle ou telle constitution ( similaire ou pas ), tout le monde sait, malgré le noyau de fanatiques qui l’entoure (1) qu’il est en passe de détrôner grâce à ses nouvelles outrances (2), les pantins ridicules (tel Berlusconi et consorts) de risée mondiale.

Certains observateurs pensent que, parcequ’il n’a pas respecté notre Constitution républicaine, et qu’il en a peut-être violé certains articles fondamentaux (3), pour d’aussi graves motifs il doit être déchu de la fonction présidentielle.

Fonction que par ailleurs les dirigeants du PS (entre autres partis politiques) par leur silence assourdissant prétendent protéger. Ils se retranchant derrière la fameuse "légitimité populaire", que le clan Sarkozy de Nagy-Bocsa dévoient allégrement.

Cette fonction n’est respectable, que si la personne qui l’occupe momentanément, l’est. Ce qui présentement n’est plus le cas.

Le peuple français est donc légitimement en droit d’exiger sa démission immédiate…

NOTES

1) des exaltés en charge de postes et de hautes fonctions que par leurs excès répétés ils déshonorent.

2) bien plus qu’au moment, où lors de prétentions grotesques, il fomentait le dessein d’imposer l’un de ses rejetons à l’un des postes les plus prestigieux et stratégiques de la République française, dans l’optique de l’après mandat présidentiel ; il dut reculer, non pas par raison, mais suite au tollé que cette loufoquerie provoqua en France et dans le monde (les Chinois s’en souviennent encore, c’est dire…).

3) Sàrközi occupe une fonction qui ne lui appartient pas. Il doit expressément remplir son rôle constitutionnel et ne peut pas (sous aucun prétexte) s’en écarter (que certains traduisent par : « … il n’a pas été élu pour satisfaire son bon plaisir ou son libre arbitre, mais pour remplir un rôle dont il n’a pas le droit de s’écarter, sauf à renier son mandat. « La souveraineté nationale appartient au peuple », énonce l’article 3 de notre Constitution qui ajoute : « Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. » Quant à l’individu que l’expression d’un suffrage « universel, égal et secret » a placé à l’Elysée, sa marge de manœuvre est précisément définie par l’article 5 : « Le président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat. »… »


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
25 août 2010 - 17h31

Je ne vois qu’une seule solution. Genre 1793.



Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
25 août 2010 - 19h36 - Posté par Romulus

Il est déjà petit, et pas que physiquement, et toi tu veux encore le raccourcir ?

 ;-))


Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
25 août 2010 - 20h34

ouf !!! ne le titiller pas trop ,acculé le nain de jardin est bien capable

d’appuyer sur le bouton sans passer par la deuxième case ( l’armée )

MOI JE = fait tout pe^ter comme un GRAND



Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
26 août 2010 - 11h55

A supposer qu’on le débarque, pensez-vous sérieusement que le suivant, ou la suivante, serait mieux ? et pourquoi en irait-il différemment dans la mesure où les "outils" (du pouvoir) et ses "utilisations" restent les mêmes, ou le donneur d’ordres, l’Europe, est là ?



Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
26 août 2010 - 13h50 - Posté par (k)G.B.

Réponse : renverser le système capitaliste.

(k)G.B.



Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
26 août 2010 - 15h18 - Posté par sergio

88… etc. (anonymus), écrit : « … A supposer qu’on le débarque, pensez-vous sérieusement que le suivant, ou la suivante, serait mieux ? et pourquoi en irait-il différemment dans la mesure où les "outils" (du pouvoir) et ses "utilisations" restent les mêmes, ou le donneur d’ordres, l’Europe, est là ?… »

sergio : si vous pensez que le suivant ou la suivante pourrait appartenir au clan Le Pen, effectivement cela pourrait poser problème… mais ils ou elles pourraient évoquer leur légitimité (tout comme Balkany, ou d’autres d’ailleurs, se targuent d’obtenir leur légitimité grâce au vote populaire), et arguer sur leur "validation" grâce au suffrage universel ; au fait, qu’auriez-vous de si intéressant à nous proposer à la place ? (tenant compte du fait, que les inventeurs de la « démocratie » sont d’origine grecque, et que le système fut malmené puis totalement dévoyé par (entre-autre) le tout *économique).
* dit "néolibéralisme"

PS : K.(G.B.), je ne t’apprendrai rien si j’affirmais que nous combattons (tous ?) du moins me semble-t-il, plus ou moins le système marchand (celui que décrivait aussi lucidement que possible, Karl Marx dans sa critique de l’économie politique « das Kapital ») ; en ce qui concerne les capitalismes, nous aurions (je crois ?) entre-nous quelques points de désaccords !


Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
26 août 2010 - 20h28 - Posté par Pic et Puce

Le clan Lepen n’a aucune chance...On nous prépare la venue du " sauveur " DSK...Le pouvoir est concentré en très peu de mains....et ils ont tout verrouillé...Il n’y qu’un cataclysme qui puisse nous en débarrasser....un cataclysme mondial bien sûr car limité à l’Europe ils sauront bien aller tous se planquer chez leurs cousins...



Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
26 août 2010 - 22h47 - Posté par sergio

Pic et puce écrit : « … un cataclysme mondial bien sûr car limité à l’Europe ils sauront bien aller tous se planquer chez leurs cousins... » d’Amériques ?

sergio : si je vous lis bien, nous devrions attendre bien sagement la fin d’un monde ? Edgar Morin y ajouterait une bonne théorie de la "métamorphose", qui je suppose ouvrirait une nouvelle page d’Histoire ? Tout comme vous, je ne suis pas optimiste, et pour tout vous dire je me sens d’humeur kafkaïenne.

fraternellement


Comment se débarrasser du clan Sarkozy de Nagy-Bocsa ?
12 décembre 2010 - 13h22

Pour se débarrasser du clan Sarkozy, il faut une alternative donc proposer des solutions valables à nos problèmes.

Nos problèmes sont différents suivants votre appartenance sociale, votre réseau, votre région, votre famille, ... C’est parce qu’il y’a diversité et la diversité est une richesse, qu’il y’a des problèmes différents pour chacun.

Nous avons été divisé par les politiciens successifs et les systèmes et stratégies misent en place, nous sommes tombés dans ce piège par fainéantise : la populace croit que "un sauveur" au pouvoir peut régler tous les problèmes.

Cette structure centralisée, où un commande à la multitude et impose sont jeu par un réseau corrompu de sbires, ressemble énormément à l’organisation hiérarchique de l’église avec le pape au sommet, d’ailleurs le religieux et le politique n’était pas séparée avant : le roi était le descendant direct de Dieu, ou du moins c’est ce que l’aristocratie voulait nous faire croire.

En fait il y avait division des taches : lavage de cerveau (bible + sermons des divers évêques, curés et autres employés de l’église) et conditionnement de masse par le religieux, imposition par le roi et ses seigneurs de lever d’octroi et autres taxes genre gabelle, sel, ... et bien évidement imposition des règles en place par l’armée, et la police d’alors.

Aujourd’hui, le lavage de cerveau et le conditionnement de masse à lieu via les médias, via l’entertainement / le loisir / le divertissement, l’impôt et les taxes nous assaillent et bloque l’activité économique au profit d’une caste de milliardaires qui ont de fait des monopoles et qui sont exemptés en grande partie de payer des impôts et taxes qui sont de toutes manières non fondés. La police et l’armée ainsi que le législatif sont là pour nous imposer ces règles injustes par la force et la vampirisation de nos maigres deniers.

La France est 6 eme au niveau européen pour ce qui concerne l’imposition alors que la qualité du service public n’est pas en proportion d’une telle imposition : d’ailleurs si les Français sont souvent en colère c’est du particulièrement à cela. D’autres part, le lien entre la taille de votre maison donc votre impôt foncier et vos dépenses en service public n’est pas établi. C’est un exemple, mais il y’en a d’autres, l’impôt sur le revenu en est aussi un autre exemple flagrant, qui démontre qu’en France l’impôt est une vaste escroquerie : c’est pour cela que certains artistes s’expatrient.

Donc pour se débarrasser du clan Sarkozi qui n’est là comme ceux qui l’ont précédés que pour pomper un max d’argent et exercer un pouvoir despotique plus ou moins déguisé et de plus en plus prégnant,

*il nous faut un système légal simple, concis, équitable, juste et connu de tous donc enseigné à l’école et respecté car bon pour l’ensemble de la société. A l’heure actuelle le droit donne plus d’avantages aux riches qu’aux pauvres, aux patrons qu’aux employés, aux élus qu’au simple citoyen, il porte le nom de justice mais rien n’y est plus injuste

*des médias indépendants des grands organisateurs de nos vie que sont les fleurons de l’industrie (qui vivent sur le dos de leurs employés et de leurs consommateurs) : la vérité fait peur car elle impliquerait que l’industrie soit réellement compétitive et courre vers le progrès au lieu de courir vers le profit et le confort de ne rien faire qu’il procure.

*une indépendance vis à vis de l’Europe : l’Europe c’est là réalisation du rêve d’Hitler qui n’était en fait qu’un plan provenant de son inspiration américaine et l’EU profite aux USA et tout spécialement à encore une fois les personnes influentes y vivant, genre patrons de multinationales, banquiers. Depuis l’indépendance américaine ceux-ci n’ont de cesse de mettre le monde à leur pied et toutes les guerres depuis un siècle ont été fomentées et ont profitées aux banquiers. Un gouvernement extérieur à un pays basé sur des statistiques dénuées de sens au niveau humain et sortie du contexte culturel ne peut mener qu’à une catastrophe qui profitera bien évidement à des personnes hors des dit pays. Genre des multinationales, genre des banquiers.

*un système bancaire basée sur l’équité bannissant l’intérêt : l’argent ne pousse pas sur les arbres et pas en vendant des produits virtuels qui créent des problèmes bien réel en dépossédant du fruit de leur travail les esclaves V2 que sont les salariés. L’argent est une monnaie d’échange, ils en ont fait le plus puissant instrument de pouvoir et bien évidement le plus dangereux.

*Les fonctionnaires doivent être soumis à obligation de résultats.

*Les grèves doivent être remplacées par des discussions préalables argumentées par des chiffres objectifs obtenu par des organismes réellement indépendant des parties prenantes.

*Les salaires doivent augmenter : personne ne consomme plus si son pouvoir d’achat diminue et il n’y a aucune raison valable de se faire exploiter comme les Français, 5 eme économie mondiale, le sont.

*Les taxes doivent diminuer : un système efficace ne brule pas l’argent inutilement comme le notre le fait (budget de fin d’année à dépenser inutilement dans l’éducation nationale, l’armée, bureaucratie tentaculaire et policière, omniprésence du besoin de preuve écrite et validée car la confiance n’existe plus entre Français et État voleur).

*Chacun doit pouvoir travailler dans un domaine qu’il aime et donc pouvoir changer de domaine d’activité facilement avec le temps : les gens qui n’aiment pas leur travail ne l’exécute pas bien et au cours du temps l’amour d’une fonction se tari.

*Un amour de la santé par la nature et le sport au lieu par la prise de médicaments produits en masse par l’industrie pharmaco-chimique qui se cache derrière nos médecins, pharmaciens, hospitaux et cliniques.

Bref une rationalisation de la population dans son ensemble : aujourd’hui nous sommes gérés par des enfants gâtés pourris qui ne pense qu’à étaler leur vanité matérialiste dans les médias pendant qu’hors caméra ils manipulent de plus belle une populace infantilisée qui ne s’intéresse qu’au foot et aux ragots mondains que les journaux et médias des grands puissants répandent. La solidarité n’existe plus dans les grandes villes car chacun ne pense qu’à lui dans un système qui divise toujours plus pour régner par le classement et l’imposition systématique (pacs, mariage, ...)

Il est temps de devenir pragmatique, d’aller à l’essentiel systématiquement et de savoir qui fait quoi en pouvant tracer les dépenses et gains de ceux qui sont sensés tenir intelligemment les cordons du trésor public : une entreprise qui est en déficit chronique coule, un pays de même car non solvable.

Et il est temps que nos politiciens soient soumis à des contrôles sur leurs activités économiques à intervalle régulier afin de prévenir les pertes colossales qu’ils nous font subir. Leur moralité doit être irréprochable : quand ils vendent des armes, ils ne font pas avancer la paix dans le monde.

Au jour d’aujourd’hui, peu de partis politiques voir aucun ne propose cela : ils sont tous inféodés à l’idée européenne. Le seul voulant sortir de l’EU et de l’euro est l’UPR. www.u-p-r.fr présidé par François Asselineau.

Je ne peux rien dire sur ce qu’il ferra réellement si élu mais ce qui est sur c’est que la situation actuelle ne peut continuer : nous devenons chaque jour plus proche du tiers monde et de plus en plus esclave de la Chine et des USA. Bref il est temps d’agir.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite