Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’Éducation nationale et L’Oréal

de : Bernard Gensane
vendredi 4 juin 2010 - 09h44 - Signaler aux modérateurs

Les enseignants et les parents d’élèves ont été récemment scandalisés par les consignes adressées par le ministre de l’Éducation nationale à son administration afin de réduire plus encore le nombre de postes de fonctionnaires.

Comme d’autres ministères, le MEN est dirigé selon les méthodes des entreprises privées. Et ce n’est pas un hasard s’il a actuellement à sa tête un ancien DRH de l’Oréal.

Issu de la bonne bourgeoisie, Chatel a été éduqué dans l’un des lycées privés les plus huppés de Paris, Saint-Louis de Gonzague, qui avait accueilli avant lui Honoré d’Estienne d’Orves, le grand résistant fusillé par les Allemands, et aussi François de Grossouvre, un homme de l’ombre de Mitterrand s’étant donné la mort dans le Palais de l’Élysée, des directeurs de banque, de grandes entreprises, sans parler de l’acteur Michel Galabru, bien connu pour être farouchement de gauche. Puis Chatel s’inscrivit à Paris 1 où il obtint un DESS de marketing et intégra L’Oréal où il devint DRH.

C’est peu dire qu’un Chatel, une Pécresse, tous leurs clones qui peuplent aujourd’hui les cabinets ministériels et qui œuvrent de concert dans une optique marketing/capitalisme ultralibéral, sont des ennemis de l’école de la République. Sans parler, bien sûr, de leur maître Sarkozy. L’Oréal n’est pas une entreprise neutre (s’il en est). Fondée au début du XXe siècle par Eugène Schueller, le père de Liliane Béttencourt, elle a, pendant les années très cruciales de la montée du fascisme en Europe, servi de pompe à finance à de nombreux extrémistes de droite. Schueller aida notamment Eugène Deloncle, le fondateur de La Cagoule, avant de fonder, avec celui-ci en 1941, le Mouvement social-révolutionnaire, mouvement fasciste, collaborationniste, proche de Déat et de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme. À la Libération, Schueller sera relaxé grâce aux témoignages de Pierre de Bénouville (résistant, ancien Camelot du roi, membre de l’action française et ami du jeune François Mitterrand) et du communiste Jacques Sadoul. En 1945, Schueller mettra le pied de Mitterrand à l’étrier en l’engageant comme directeur d’édition.

Dans les couloirs de L’Oréal, l’histoire est présente, comme partout. On y renifle les effluves du grand capital et de cette extrême droite qui n’aime pas la Gueuse. C’est là que Chatel est entré dans la vie active.

Il ne faut pas s’étonner que, comme Sarkozy, il veuille privatiser la Fonction publique, défonctionnariser l’Éducation nationale et mettre au pas ses agents, les faire « collaborer » de la manière la plus active qui soit.

Face à cette attaque frontale jamais vue depuis Vichy, les syndicats, mais aussi les personnels (les syndicats ne sont jamais que l’expression des personnels) réagissent trop mollement. Ils se contentent d’accompagner ce tour tragique. Quant à la gauche parlementaire, elle est, en bonne européenne bruxelloise, d’accord sur le fond : faire passer les intérêts des entreprises et de la finance avant ceux des humains.

Les consignes données par Chatel aux inspecteurs d’académie sont rédigées dans une langue qui est une pure horreur. Quelques exemples : « quantifier, à partir de leviers d’efficience identifiés, les marges de manœuvre », « il n’existe pas d’objectif d’économie défini a priori “ par levier et par académie ” », « l’identification des “ gisements ” doit se faire indépendamment des situations de sur ou sous-dotation, du respect des enveloppes d’emplois et de masse salariale et des contraintes démographiques qui seront introduits dans l’exercice ultérieurement. »

Cette langue est fasciste par ce qu’elle est dissociée du réel, de l’humain. Elle témoigne d’un rapport de force écrasant en faveur de l’élite et de la logique des marchés.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite