Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Cesare Battisti rompt avec la défense collective

de : Sophie Bouniot
jeudi 14 octobre 2004 - 19h25 - Signaler aux modérateurs

de Sophie Bouniot

Le communiqué de presse manuscrit est lapidaire : « Cesare Battisti affirme avec force qu’il est innocent des crimes dont il est injustement accusé. Il a donc décidé de changer radicalement de défense. » Distribué dans la journée d’hier, alors que la Cour de cassation rejetait le pourvoi formé par les anciens avocats de l’ex-activiste italien (lire l’Humanité du 30 septembre 2004), le libellé vient mettre un terme officiel à la « défense collective organisé autour de lui », explique l’un de ses nouveaux conseils, Me Éric Turcon.

Dernier recours, le Conseil d’État

Les prémices de cette rupture étaient déjà patentes dans l’entretien que Battisti avait donné il y a plusieurs semaines au Journal du dimanche, déclarant : « Je n’ai tué personne ». C’est désormais sur les faits reprochés à l’écrivain, en cavale depuis août dernier, que sa nouvelle équipe de conseils - dont Me Pierre Haïk et Me Turcon, défenseurs, entre autres, d’Alfred Sirven - va devoir plancher. Exit la défense politique faisant de la doctrine Mitterrand, engageant l’État à ne pas extrader les anciens militants des années de plomb dès lors qu’ils rompaient avec « la machine infernale » de la lutte armée, un argument majeur.

La Cour de cassation ayant jugé « irrecevable » le pourvoi de Battisti contre la décision favorable à son extradition rendue le 30 juin dernier par la cour d’appel de Paris, le dernier recours juridique des représentants de Battisti consistera désormais à saisir le Conseil d’État, une fois le décret d’extradition signé par le premier ministre.

Depuis les déclarations du président de la République, le 2 juillet dernier, il ne fait pas de doute que ce décret sera signé. « Si une personne est condamnée pour des crimes terroristes, dans une démocratie et un État de droit, il est évidemment de notre devoir, de notre responsabilité de répondre favorablement à une demande d’extradition », avait-il indiqué, ajoutant : « J’attendrai la décision de la Cour de cassation pour faire connaître la position de la France. » Hier, cette décision est tombée.

« Une fois le décret signé, nous pourrons soulever tous les moyens de droit que nous estimerons nécessaires », a encore expliqué Me Turcon, qui refusait de préciser hier comment il avait été contacté et depuis quand il représentait Cesare Battisti, condamné à la réclusion à perpétuité par contumace le 13 décembre 1988, condamnation confirmée en février 1990, pour trois homicides et une complicité.

Au sein de la « communauté » italienne, ce changement de stratégie érigé sur le mode du « désormais chacun pour soi » est accueilli avec tiédeur. Oreste Scalzone, figure tutélaire parmi les exilés, parle de « douleur » et de « honte » quant à l’utilisation du « donc » dans le communiqué. « Il semble insinuer une défaillance et une faute grave attribuées à la défense, ce qui serait pour moi le signe d’une dérive insupportable. »

Les autres réfugiés s’interrogent

Défendant la ligne du droit à l’exil accordé par neuf gouvernements successifs - et rompue par Dominique Perben en septembre 2002 - un autre réfugié ne s’étonne pas de cette volte-face. « Ça fait longtemps que Battisti affirmait qu’il était innocent. Je n’ai pas à me prononcer là-dessus. Ce que je sais, c’est que notre présence en France est le résultat d’un choix politique. C’est ce pays qui nous a autorisés à reconstruire nos vies ici. Au-delà de ce que chacun peut déclarer, la justice italienne nous a, elle, tous déclarés coupables. Mais si notre passé était irréprochable, on ne nous aurait pas imposé de rompre avec lui. » Reste à savoir quelles seront les répercussions de cette nouvelle donne pour les autres réfugiés menacés par une extradition. Et surtout quel usage saura en faire l’actuel gouvernement.

http://www.humanite.presse.fr/journ...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite