Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Battisti, une littérature en exil


de : Romain Slocombe
vendredi 3 septembre 2004 - 02h29 - Signaler aux modérateurs

de Romain Slocombe

« Durant cette période, je ne cessais de penser à la prison et je crois que je ne me suis jamais libéré de cette obsession. Parce que la prison, c’est plus que quatre murs et des barreaux. C’est une putain d’idée qui vous poursuit même en liberté. » Obsession poursuivant le héros du Cargo sentimental lorsqu’il débarque, fugitif, à Paris, et voit devant lui s’allonger les rues « qu’avaient arpentées les exilés anti-fascistes des années 30... »

À l’exil en France vient s’entrelacer - chargée de la nostalgie des étés étouffants dans les marais Pontins : odeurs de figues mûres, et de menthe - la mémoire des récits du père, paysan communiste devenu, suite à une méprise assez cocasse, « Teodoro », figure emblématique de la résistance aux Allemands. Ce qui ne l’empêcha pas de connaître la prison quand les maquisards, redescendus de leur montagne, se firent piéger et, pour certains, massacrer par les carabiniers.

Trahison donc, et fatalité, frappent les personnages de Battisti, comme elles ont marqué l’auteur que rattrape aujourd’hui son passé des « années de plomb ». Les mésaventures du père partisan, courant au long du Cargo sentimental, sont tout sauf gratuites : en même temps que le parallèle dessiné entre deux vies, deux générations rebelles (et une troisième, avec l’apparition de la fille cachée de l’exilé), on y découvre, peu à peu, les brûlantes liaisons secrètes du temps de guerre (on songe à l’émouvant Jour des abeilles de Thomas Sanchez), et les surprises qu’elles ne manquent pas de receler encore. Le narrateur, en quête du fantôme de Silvana l’amante perdue au cours des années de jeunesse insurrectionnelle, trouvera sa vérité ultime au cimetière d’un petit bourg du Bordelais, où survivent des membres du bataillon San Marco que détacha Mussolini pour soutenir la division Totenkopf.

En dépit du titre, tout sentimentalisme est évacué chez Battisti par un style sobre, sec comme la pierre d’un mur du Sud baigné de soleil et où fleurissent les trouvailles (« ...tendu comme je l’étais, l’éternuement d’une araignée aurait suffi à me réveiller en sursaut. » ou, dans un bistrot au petit matin : « Des hommes et des femmes se succédaient au comptoir, la fumée des tasses s’ajoutait à celle de leur haleine encore imprégnée de la tiédeur des lits. »), ainsi que les douleurs d’une vie toute en brisures : « ...le sang qui formait un filet et, sans se mélanger, traversait une flaque de vin rouge avant de poursuivre sa route tortueuse. Un port en vaut bien un autre pour un cargo chargé de sentiments. »

Après l’évasion rocambolesque de la prison de Frosinone en 1981, Battisti et son cargo errant ont rejoint le Mexique, terre d’exil littéraire par excellence - puisqu’elle avala tour à tour Ambrose Bierce, Bernard Traven et Malcolm Lowry. Pays où l’ancien militant allait créer une revue culturelle, Via Libre, et, suite à la rencontre avec Paco Ignacio Taïbo II (père du néo-polar mexicain), entrer lui-même en littérature. Un remarquable premier roman à la Série Noire (Les Habits d’ombre, 1993) sera suivi par neuf autres chez divers éditeurs : Gallimard, Rivages (Avenida Revolucion), Joëlle Losfeld, Librio, Mille et Une Nuits, etc. Le temps de l’action a cédé à celui de la réflexion, amère ou ironique, sur les dérives et les illusions passées.

Il aura fallu un Perben et son homologue Castelli (Ligue du Nord - équivalent transalpin du F.N.) pour que la justice berlusconienne vienne régler ici ses vieux comptes, tout en ayant accordé là-bas l’impunité aux terroristes d’extrême-droite poseurs de bombes à la Piazza Fontana de Milan (12 décembre 1969, 16 morts, 88 blessés) et à la gare de Bologne (2 août 1980, 85 morts, plus de 200 blessés).

Voilà le genre de « détails » que vient opportunément rappeler le passionnant recueil de l’archéologue et romancière Fred Vargas, La Vérité sur Cesare Battisti - que je recommande aux adversaires, souvent peu ou mal informés, de l’écrivain que Mitterrand accueillit avec la « parole indiscutable de l’État français » (c’est Robert Badinter qui le souligne). Les sources sont parfaitement vérifiables (exemple : les rapports d’Amnesty International sur la justice italienne de 1980 à 88, où l’on met en lumière le système inique dont fut précisément victime Battisti). On trouvera de même, grâce aux écrivains italiens (dont Valerio Evangelisti et Roberto Bui), des témoignages précis, tout aussi vérifiables, concernant les actes de torture subis par les prévenus lors de l’instruction de l’affaire Torregiani et d’autres : Extraits de l’interpellation parlementaire d’un groupe d’élus à la Chambre des députés, Actes officiels du Parlement italien, 26 février 1982.

La totalité des quelques 60 délits revendiqués par les Prolétaires Armés pour le Communisme, organisation à laquelle appartenait le jeune Battisti, lui fut ainsi imputée alors qu’il était déjà en exil, par la dénonciation du seul « repenti » Pietro Mutti en échange de sa libération. (Il convient de noter que les délateurs chargeaient plutôt les camarades en fuite, cela portant moins à conséquence que pour des internés en Italie.) C’est lors de ce nouveau procès, par contumace, que Cesare Battisti fut définitivement condamné à une double peine de perpétuité et, contrairement au droit européen, il ne sera pas rejugé si le gouvernement français l’extrade mais remis directement à l’administration pénitenciaire italienne.

Extradition : mesure sinistre, et abjecte - on s’étonne de voir chez nous tant de plumes la réclamer, sans réflexion ni honte. Depuis le surprenant revirement de la Cour d’Appel (métamorphosant treize ans plus tard un non-extradable en extradable), le mot sonne comme le bricolage hâtif d’un juge aux ordres, s’obstinant à vouloir infliger un brutal épilogue « néo-réaliste » au roman noir de l’exil battistien (qui, à l’heure où j’écris ces lignes, se poursuit semble-t-il sous d’autres cieux) : les pas pesants des matons dans le corridor, le cliquetis des menottes verrouillant les poignets du romancier, l’envol discret à l’aube, à Roissy, d’un énième charter de la honte, puis le choc lourd, final, d’une porte de geôle retombant sur la vie d’un homme, d’un réfugié, d’un grand écrivain exilé trahi par la France.

Romain Slocombe

Cesare Battisti
Le Cargo sentimental
Éditions Joëlle Losfeld

Cesare Battisti
Les Habits d’ombre (réédition)
Éditions Gallimard, Série Noire

Fred Vargas (Textes et documents rassemblés par)
La Vérité sur Cesare Battisti
Éditions Viviane Hamy



Imprimer cet article





Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
2 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
3 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite