Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lyssenko, un imposteur ?


de : Guillaume Suing
samedi 7 mai 2016 - 15h05 - Signaler aux modérateurs

En réponse au livre récemment publié de Gilles Harpoutian « La petite histoire des grandes impostures scientifiques » (Editions Chêne), le biologiste Guillaume Suing, auteur de « Evolution ; la preuve par Marx » (sous-titre : « Pour dépasser la légende noire de Lyssenko », 2016, préface de Georges Gastaud) aux Editions Delga, revient sur une histoire controversée de l’agronomie soviétique, sur fond de faillite totale du modèle capitaliste d’après guerre ; l’agriculture intensive fondée sur les pesticides et les engrais chimiques.

Il y a l’histoire des « Grands Hommes », des « Sagas », celle qui explique par exemple l’origine de la première guerre mondiale par un attentat commis à Sarajevo. Et il y a l’histoire sérieuse, scientifique, collective… Mais on peut aussi en trouver l’équivalent en histoire des sciences, qu’on l’édifie avec celle des « grands génies » ou qu’on la « déconstruise » avec celle des grands « imposteurs ».

Ainsi l’exemple de « l’imposteur » Lyssenko, l’agronome « apprenti-sorcier » qui aurait réussi à entraîner des millions de soviétiques, d’agriculteurs, de cadres, dans ses théories aussi fumeuses qu’inefficaces à grande échelle pendant plus de trente ans, fut un véritable prodige en son genre.

Mais à force de mêler le caractère sans aucun doute paranoïaque, excessif, impulsif, hargneux du personnage, à la condamnation de ses découvertes, on finit par avoir un doute sur le sérieux et l’impartialité de l’analyse. Car ce sont bien ses premiers succès pratiques, malgré ses défauts personnels justement (à commencer par son incapacité à théoriser ses découvertes quasi-empiriques), qui lui valurent tant de titres honorifiques jusque dans les années cinquante, et non les caprices d’un seul homme, fût-il Staline, contre l’inévitable retour du réel.

En effet, l’efficacité des plantations d’apex de tubercules de pommes de terre ou la formation de blés de printemps à partir de blés d’hiver par vernalisation, sont bien des techniques visant à éradiquer les famines plutôt qu’à les provoquer ! Et ces succès lui sont encore concédés même par les plus acharnés de ses calomniateurs actuels.

Un passage du livre de Gilles Harpoutian « La petite histoire des grandes impostures scientifiques » révèle en revanche assez bien quels furent les véritables crimes de Trofim Lyssenko : « Staline meurt en 1953. Khrouchtchev et son gouvernement abandonnent le « système Lyssenko » de rotation des cultures, imposé avec autorité à l’ensemble de la filière agricole soviétique, mais incontestablement inefficace. Les méthodes américaines de production du maïs sont reprises. (…) Pendant la seconde guerre mondiale, Lyssenko [dirigeait] un projet forestier en Sibérie et [imposa] une étonnante idée de plantation en nids de graines d’arbres afin de sauver la toundra du dessèchement » (p132-133)… La liste de tels « scandales » écologiques pourrait être d’ailleurs considérablement allongée, car de l’aveu même de Jaurès Medvedev, dissident soviétique et auteur de « Grandeur et chute de Lyssenko » en 1971, source du livre sus-nommé, les « systèmes herbaires » lyssenkistes s’opposaient aux méthodes d’« agrochimistes minéraux » (adeptes des engrais chimiques) comme l’agronome Pryanichnikov. L’agronomie soviétique de l’époque « préconisait de ne pas développer l’industrie des engrais, de laisser les champs en trèfle pendant deux ou trois années d’affilée, (…) [et invitait aussi à] renoncer à utiliser certaines machines (herses, tracteurs) qui détruisent la texture du sol » (p125).

On l’aura compris, les agronomes « lyssenkistes » furent abondamment caricaturés par les occidentaux d’après guerre tout simplement parce qu’ils s’opposaient au miraculeux système dit de l’agriculture intensive (engrais chimiques et pesticides). Si celle-ci permettait un profit maximum en un minimum de temps, il est aujourd’hui évident qu’elle a contribué à la destruction massive des sols à l’échelle mondiale, et fut à la source d’innombrables et incontestables catastrophes écologiques sur le long terme. Mais ici bien sur, point « d’imposture » !

Lyssenko et ses collaborateurs souhaitaient, quitte à ce que les résultats ne soient pas immédiats, développer sur tout le territoire une agriculture durable fondée sur des techniques aujourd’hui tout à fait admises : Le « semis sous couvert végétal », « l’équilibre agro-sylvo-pastoral » lié à la rotation des cultures et au développement des « bandes forestières » entre les champs cultivés, … de façon générale, ils privilégiaient la fertilisation des sols par des moyens biologiques plutôt que chimiques dans le contexte d’une agriculture extensive (et non intensive au sens capitaliste du terme).

Même en ce qui concerne la théorie la plus « absurde » de Lyssenko, opposée à la génétique classique voulant que l’hérédité passe par des mutations au hasard sélectionnées secondairement par le milieu, la fameuse « hérédité des caractères acquis par l’habitude », ce sont les biologistes d’aujourd’hui qui la remettent à l’ordre du jour sous le titre euphémisé d’épigénétique. N’est-il pas en effet plus qu’urgent, quand il faut trouver une alternative aux pesticides de plus en plus incriminés, de reconnaître la capacité d’une plante à transmettre héréditairement sur plusieurs générations une résistance acquise à tel stress, à tel parasite ?

L’ironie de l’histoire veut que ce soit aux généticiens occidentaux eux-mêmes, tant vilipendés par « l’agronome prolétarien » jadis, de lancer cette profonde révolution en biologie, mettant à terre tous les dogmes mécanistes de la génétique formelle comme ceux de l’agronomie capitaliste, cherchant à trouver l’alternative à une agriculture intensive qui fut, elle, réellement dangereuse et meurtrière, pour la nature comme pour l’homme…

Voilà pourquoi l’histoire des sciences est tout sauf une histoire de « génies » et « d’imposteurs ». Car c’est bien dans le fleuve chaotique de l’histoire humaine que surgissent les découvertes scientifiques, souvent plusieurs fois indépendamment sur la planète (l’australien Wallace ne découvrit-il pas la sélection naturelle en même temps que Darwin ?), parfois avec maladresse théorique, parfois avec collisions entre intérêts personnels voire politiques, mais toujours dans un certain ordre, une certaine chronologie et un certain rythme général. Et les véritables charlatans de la science, les menteurs et les faussaires isolés, n’ont rien à faire dans cette histoire là. Le traitement fait à Lyssenko dans « La petite histoire des grandes impostures scientifiques » est une caricature à peu de frais, à peu de risque, puisqu’elle s’appuie sur une diabolisation vieille de plusieurs décennies, mais elle est révélatrice.

Plus généralement, déconstruire les découvertes scientifiques ne signifie pas obligatoirement discréditer les grands savants, qu’il s’agisse de Pasteur ou d’Einstein. Il s’agit au contraire d’identifier quels furent leurs mérites, leur génie, à travers et malgré leurs multiples et parfois insupportables défauts personnels, et même à travers les découvertes de leurs inspirateurs déclarés ou frauduleusement cachés. C’est le prix d’une analyse historique sérieuse qui veut se prémunir justement de toute simplification facile. Comment peut-on en effet reléguer le grand Pasteur au même rang qu’Aldo Bonassoli, célèbre faussaire des « avions renifleurs », si ce n’est au prix d’une incroyable imposture !

Pour en savoir plus sur le livre



Imprimer cet article





NICE : 19 mosquées pour combien d’islamistes en cette ville ?
vendredi 30 - 10h25
de : joclaude
1 commentaire
« Tête nue sauf »(religion) : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !
vendredi 30 - 08h50
de : Christian Delarue
1948 : La famille humaine et la dignité humaine.
vendredi 30 - 08h23
de : Christian Delarue
André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
7 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
5 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite