Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
2 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Cesare Battisti : entrevue virtuelle a Fred Vargas


de : le vieux nice
mardi 16 novembre 2004 - 11h33 - Signaler aux modérateurs

de Le Vieux Nice

LVN : Fred Vargas, comment interprétez-vous cette "affaire Battisti" ?

L’"affaire Battisti" s’étend sur deux plans : c’est d’abord un drame individuel, le cauchemar d’un homme, une vie en grand danger. Cette vie, il nous faut absolument la sauver. Puis, au-delà du destin terrible que vit Cesare, son histoire a pénétré l’Histoire en devenant emblématique des sinistres dysfonctionnement de notre pays. Sur ce terrain aussi, nous sommes obligés à la défense.

LVN : Vous avez écrit un livre à ce sujet, pourquoi ?

Il y a en effet mille causes dont on devrait s’occuper avec autant d’intensité. Pourquoi celle-ci ? Sûrement parce qu’aucun historien ou archéologue ne supporte de voir la vérité être sciemment déformée et détruite. Et justement, ce trait caractérise spécifiquement l’affaire Battisti, et il y en a peu comme cela dans l’Histoire.

En effet, si l’on examine -entre autres exemples- la cause des Sans papiers, c’est un sujet dramatique, pour lequel il faut se battre aussi. Mais concernant les Sans papiers, la vérité est connue : on sait de quoi il s’agit. Il n’y a pas de propagande, de mensonge d’Etat. C’est un drame ouvert.

Avec l’affaire Battisti, on entre dans les coulisses les plus sombres de ce que peut nous secréter un Etat malsain : un négoce dissimulé, un amalgame prémédité, un matraquage de l’opinion publique, des mensonges, de la manipulation, des faux et usage de faux de la part de l’Etat, le droit français broyé, l’indépendance de la justice massacrée.

Tout cela derrière le rideau de fumée d’un bourrage de crâne médiatique. Cette pollution de la vérité sur l’homme, de la vérité sur les enjeux de ce négoce inter-Etats oblige l’archéologue à mobiliser ses forces au secours de ces vérités que l’on essaie de nous enlever.

Le livre que j’ai publié a pour but d’informer pour dissiper la propagande qui a été servie aux Français pour permettre à Perben et Chirac de faire leurs cadeaux en chair et en os à Castelli - Berlusconi. L’Histoire nous permet de rester optimiste : car aucune propagande, si puissante soit-elle, n’a jamais vaincu l’Histoire, jamais. Ses vérités finissent toujours par remonter à la surface. Mais l’Histoire est lente, elle a donc besoin d’aide. C’est à nous de la soutenir en dénonçant cette propagande, ses contenus comme ses mécanismes et ses enjeux.

LVN : Vous avez parlé d’un "échange" avec le gouvernement transalpin, vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Malheureusement non, car aucun de nous n’a accès aux coulisses de l’Etat. Que Berlusconi ait trouvé dans le soudain "rappel des ex-activistes" un moyen idéal de créer une éphémère cohésion électorale autour de lui, c’est évident. Berlusconi se fiche de ces gens, se fiche de les "punir". Il n’attend de cette opération que sa réélection.

Pour l’Italie, l’opération "réfugiés" est un négoce à fins électorales. A fins politiques aussi, pour les membres des nombreux partis, actuellement investis, et qui portent de lourdes responsabilités dans la répression au cours des années de plomb.

Telle la "gauche" italienne (le parti DS), qui n’est que l’héritière de l’ancien Parti Communiste italien, qui théorisa et pratiqua à cette époque une très brutale répression judiciaire à l’encontre des insurgés d’extrême gauche. D’où l’adhésion de la "gauche" italienne, aussi. Obtenir l’incarcération des derniers protagonistes de cette guerre civile, c’est s’assurer de leur silence.

Mais que "gagne" la France en échange de ses "cadeaux" ? De l’argent ? Evidemment. Beaucoup. On apprend il y a quelques jours que le gouvernement italien vient de passer à Alsthom sa plus grosse commande depuis 1991... Tiens, curieux. L’Italie achètera également nos Airbus -enjeu majeur par rapport à Boeing- et nous laissera probablement maîtres du TGV Lyon-Turin. N’oublions pas que D. Perben ambitionne la mairie de Lyon. Etc. Ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg. L’Histoire dira les termes complets de cet échange inter-gouvernemental, qui se paye tout bonnement en vies humaines.

Nous n’avons pas fini d’être surpris et écoeurés.

LVN : Quelles peuvent être les conséquences de ce manquement à une parole donnée ?

Au plan international, la fin, tout simplement, de tout crédit accordé à la "parole de la France".

Désormais, les déclarations de notre pays n’ont plus aucune fiabilité, et c’est normal. On ne vend pas ceux que l’on a promis de protéger. On ne piège pas sur place des personnes que l’on a encouragées à venir. La France se couvre de honte, c’est évident, mais aussi d’un manteau de ridicule, de versatilité et de cynisme. Ce que viennent de faire Chirac et Perben est très grave pour la réputation de cette "terre des droits de l’Homme", qui vient ici de déshonorer (ou de perdre ?) son titre, si chèrement acquis au long des siècles.

Au plan individuel, une centaine de familles massacrées, des personnes perdues, comme Cesare, des enfants de la promesse traumatisés, séparés de leurs parents. La France se conduit comme la plus cruelle des marâtres. Elle tue (parce, envoyer des gens en prison à vie, c’est tuer) des gens qu’elle avait appelés à elle, des gens qui, après vingt ou trente ans, rêvent en français, elle brise les enfants nés sur son sol.

LVN : Ne pensez-vous pas que le gouvernement français ne s’attendait pas à de telles réactions concernant l’affaire Battisti ?

Je suis convaincue que le gouvernement français n’a organisé ce marchandage que parce qu’il était persuadé qu’il devait passer inaperçu. Quelques "Ritals" de plus ou de moins en France, cela n’allait pas émouvoir les Français, n’est-ce-pas ?

C’était mal calculer, c’était tabler sur l’égoïsme et l’indifférence des gens, et ce mépris des réactions de la population est toujours une fatale erreur. Néanmoins, le gouvernement avait pris une précaution avant de se lancer dans ce négoce de vies : préparer un amalgame entre les ex-réfugiés et les terroristes actuels, puisque la rencontre Perben / Castelli, concernant la "livraison" des asilés en France, fut fixée au 11 septembre 2002.

Amalgame historiquement grotesque. Pas un point commun entre les violences de tous bords de la guerre civile italienne et les actes que l’on connaît aujourd’hui. Le gouvernement prouve ainsi son mépris des Français -et des Italiens- en les prenant pour des imbéciles. Fatale erreur, là aussi. Le gouvernement n’avait pas prévu qu’en touchant à Cesare Battisti, il ferait vibrer aussitôt la toile d’araignée de son milieu professionnel, le roman policier. Ou, s’il l’a supposé, il l’a méprisé aussi : car une centaine de personnes, qu’est-ce que c’est ? Rien. Erreur, là encore. Il suffit d’une étincelle pour mettre feu à la maison entière. C’est ce qui s’est passé. Face aux flammes qui gagnaient, les gouvernements italien et français ont alors contre-attaqué par une propagande aussi démente que féroce, mensongère et stupide, cherchant délibérément à faire de Cesare un monstre.

Une faute très grave, là encore, et immorale, car il se trouve que, justement, Cesare n’a pas tué. Et, contrairement à ce qu’espère le gouvernement, les gens ne sont jamais des imbéciles, en aucune façon. Simplement -et c’est normal-, ils ignorent tout des années de plomb. Mais l’information circule de plus en plus, sur cette période et sur Cesare, et elle pénètre. La propagande, comme toujours, ne durera donc qu’un temps.

Aujourd’hui, après sept mois d’information sur les vérités de cette histoire, l’opinion publique commence à vaciller. Bientôt, c’est vers les exactions du pouvoir qu’elle va tourner les yeux, et non plus vers Cesare, qu’elle protègera d’un Etat abusif qui, en broyant la justice, nous menace tous. Ainsi les négociants des réfugiés tomberont-ils dans la fosse qu’ils avaient froidement préparée pour Battisti. Ne jamais prendre un peuple pour une masse imbécile, jamais. C’est un enseignement de l’Histoire.

LVN : Avez-vous eu des nouvelles de Cesare Battisti depuis sa disparition ?

Non. Ce que je peux dire, c’est que, comme il l’a déclaré encore en juillet, il n’a pas "fui la justice". Il a échappé à l’étau de la non-justice, il s’est soustrait à la zone de non-droit instaurée par D. Perben.

Il est donc en situation de totale légitime défense, il sauve sa vie comme n’importe lequel d’entre nous le ferait. Il attend qu’une justice vraie lui soit rendue, et non pas le simulacre de justice orchestré par Perben, qui a fait plier la Cour d’Appel de Paris, avec des magistrats qui n’ont pas appliqué la loi française. La "disparition" de Cesare n’est qu’une étape, un combat. Pas une fuite.

LVN : Qu’espérez-vous de la suite des évènements ?

Le retour de Cesare, libre dans ce pays qu’il a choisi pour sien.

Pour cela, il faut que deux forces agissent simultanément : d’une part une information grandissante qui permettra à l’opinion publique de se laver de la propagande pour accéder à la vérité.

D’autre part une réaction juridique qui permettra à la France de revenir sur les rails normaux de sa légalité et de l’application de son droit, toutes choses dont Cesare a été privé. Cela se produira. Je n’espère pas ce retour, j’y compte. Il est inscrit dans le sens de l’Histoire et de la justice. Et donc, il aura lieu.

LVN : Et pour parler un peu de vous, quel est votre dernier récit publié ?

Sous les Vents de Neptune, en avril 2004.

LVN : Et vos futurs projets ?

Il est des moments de la vie où l’Histoire vous capte sur un chemin et vous détourne de la route ordinaire. C’est ainsi, on n’y peut rien.

Ce chemin à parcourir pour la liberté de Battisti, je le ferai jusqu’au bout, aussi long soit-il, et difficile. Et cette course ne me laisse pas le temps de penser à un roman, ni le désir. Quand une vie est en jeu, on n’a pas trop envie de se dire : "Et si on se racontait une petite histoire rigolote ?".

Bref, le prochain roman suivra donc la fin de l’exil de Battisti.

LVN : Et enfin, Fred Vargas en une couleur, une devise et un animal ?

Je ne sais pas, vraiment, et je n’aime pas parler de moi.

En ces moments, je veux dire au cours de ce combat disproportionné -mais non désespéré- que nous menons, la phrase qui me revient le plus en tête vient du Seigneur des Anneaux de Tolkien, lorsque les deux tout petits Hobbits veulent se jeter à l’assaut du ténébreux pouvoir de l’Isengard. Un vieil arbre, interloqué, - mais sage entre les sages ! - leur répond simplement ceci : "Mais vous êtes si petits que vous avez peut-être raison".

Ce n’est pas une devise, mais un encouragement pour nous tous.

http://www.levieuxnice.com/main.php...



Imprimer cet article





Fin de partie pour l’institut Pasteur ... et fin des vaccins ?
mardi 13 - 17h16
de : joclaude
Fin de partie pour l’institut Pasteur ... et fin des vaccins ?
mardi 13 - 17h11
de : joclaude
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Etat Islamique, et comment il passa sous contrôle des USA. !
lundi 12 - 11h24
de : joclaude
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
4 commentaires
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
2 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite